mercredi , 21 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Audit du Fichier électoral en RDC

Mots-clefs Archives : Audit du Fichier électoral en RDC

octobre, 2018

  • 21 octobre

    CNSA offre ses bons offices : Échec des discussions CENI et 21 candidats

    Au lendemain de l’échec des discussions entre la CENI et les candidats président de la République, le CNSA a saisi la balle au bond, offrant ses bons offices pour continuer les échanges et tenter une conciliation des vues sur les sujets qui divisent les deux parties. Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, les gens se comportent comme si tout va bien. A preuve, le rendez-vous manqué CENI-CNSA vendredi 12 semble de l’ordre normal des choses, alors que non. Il est préférable d’aplanir les points qui fâchent pour espérer aller à ces élections que tous les Congolais veulent apaisées. Le temps …

  • 17 octobre

    Élections RDC : Le CNSA se propose d’arbitrer

    « À ce jour, il y a beaucoup de points de divergence au sein de la classe politique. C’est, notamment concernant le processus électoral avec la machine à voter, le fichier électoral et la question de financement. Nous venons de commencer la série de réunions de concertation pour avoir le point de vue de tout le monde. À la fin, la primeur sera réservée au chef de l’État, et aussi des recommandations seront versées à la prochaine tripartite. À ce stade, il n’est question que de dresser l’état des lieux. Il est prévu au cours de la semaine, une rencontre …

  • 17 octobre

    Machine à voter : La rupture est consommée entre CENI – Candidats

    Cardinal Monsengwo entrain de prier pour Corneil Nangaa.

    Dernière mise à jour, le 1 juin 2019 à 05:31 Entre la Céni et les candidats présidents de la République en République Démocratie du Congo (RDC), la rupture est consommée. Mercredi, au cours d’un second round du cadre de concertation, les deux parties ne se sont pas mises d’accord sur un certain nombre de points, notamment l’usage de la machine à voter et le fichier électoral. Ces deux questions les ont divisées au point que la réunion s’est terminée en queue de poisson. Du coup, trois camps se sont dessinés : d’un côté, la Céni qui reste campé sur sa …

juillet, 2018

  • 31 juillet

    RDC : Pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’OIF ne seront pas observées

    La majorité au pouvoir et l’Opposition en République Démocratique du Congo (RDC) sont loin de s’accorder pour processus électoral apaisé. Les opposants font remarquer qu’il n’y aura pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’audit du fichier électoral ne seront pas observées. Pour l’Opposition, la Centrale des élections en République démocratique du Congo se doit d’apporter toute la lumière à la question des 10 millions d’électeurs sans empreinte digitale ou carrément, les élaguer du fichier. La Majorité présidentielle continue de réaffirmer sa détermination sur la tenue des élections à la date du …

  • 6 juillet

    RDC : Les trois plans de « Kabila » pour un glissement à l’infini

    Adolphe MUZITO et Didier REYNDERS

    Dernière mise à jour, le 11 juillet 2018 à 11:20 Les trois plans se résument comme suit : « Le Plan A : organiser des élections frauduleuses avec le fichier électoral contenant près de 20 millions de cas douteux comme le relève l’audit de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ; avec une machine à voter contestée, non seulement par la majorité des Congolais, mais aussi par le pays du fabricant, et avec une Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) toute acquise à la cause du pouvoir en place. La présence naïve de l’Opposition à une telle élection ne servirait que …

juin, 2018

  • 23 juin

    RDC : 14 millions d’électeurs douteux

    Dans son rapport final sur l’audit du fichier électoral de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) en République Démocratique du Congo (RDC), l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) confirme que les anomalies relevées il y a presque trois mois viennent de recevoir confirmation. Il est clairement souligné que le serveur de la CENI hébergeait plus de 6 millions de faussaires, soit environ 5 millions de doublons contre près d’un million de mineurs. La présence de 16,5 % d’électeurs enrôlés sans empreintes digitales est également confirmée, soit 1/6 de l’électorat, ou encore environ 8 millions de votants. La sommation de 6 …

mai, 2018

  • 31 mai

    RDC : Aucune trace d’empreinte de plus de 6 millions d’enrôlés à la CENI !

    Les experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont conclu leur audit du fichier électoral, le vendredi 25 mai 2018. Malgré le satisfecit de l’OIF sur cette opération de fiabilisation du fichier électoral, les résultats de ces enquêtes font froid au dos. 16,6% d’électeurs, soit plus de 6 millions d’enrôlés, n’ont pas d’empreintes digitales dans le serveur de la Commission électorale nationale indépendante. Et, le verdict de l’OIF va dans le sens de relativiser : « Mais cela ne remet pas pour autant en cause, conformément à la loi (congolaise), leur qualité d’électeur ». Autrement dit, ces enrôlés, dont …

  • 17 mai

    Fichier électoral : Opposition en RDC dénonce des manœuvres tendant à bloquer l’audit de l’OIF

    Dernière mise à jour, le 19 mai 2018 à 10:16 L’objectif de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’AUDIT DU FICHIER ÉLECTORAL en République Démocratie du Congo (RDC), est de s’assurer de la transparence mais surtout, de la confiance de toutes les parties à ce processus. Elle souhaiterait impliquer les différentes forces politiques en l’occurrence : la Majorité présidentielle et l’Opposition. Pas seulement la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers. L’Opposition parle déjà des manœuvres tendant à bloquer l’audit de l’OIF alors que des sources proches de la Ceni font savoir que tout est mis en …