dimanche , 8 décembre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Appellent aux élections inclusives au Congo

Mots-clefs Archives : Appellent aux élections inclusives au Congo

août, 2018

  • 26 août

    Elections RDC : Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit d’exclure un autre Congolais

    Delly Sesanga, Secrétaire général de la plateforme “Ensemble”.

    Dernière mise à jour, le 27 août 2018 à 12:29 Le combat pour l’admission de la candidature de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga à l’élection présidentielle du 23 décembre n’est pas encore terminé, en dépit de la fermeture des BRTC le 8 août courant. Delly Sesanga, Secrétaire général de « Ensemble », la plateforme électorale qui soutient la candidature de Moïse Katumbi, a plaidé pour des élections inclusives devant plusieurs milliers de personnes au cours du meeting que ce regroupement politique a tenu hier lundi 20 août à Kananga, au Kasai Central. Des sources dans la capitale du Kasaï Central affirme que Delly …

  • 14 août

    Exclusion de Katumbi : Des marches pacifiques seront organisées en RDC

    Gabriel Kyungu wa Kumwanza, President de l'UNAFEC et membre d'Ensemble de Moise Katumbi.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 09:37 Les principaux ténors de l’Opposition congolaise se sont retrouvés, Lundi, au siège du Mouvement de Libération du Congo (MLC), à Gombe, pour rendre publique leur déclaration commune sur la situation politique en cours. Essentiellement en ce qui concerne le processus électoral. En l’absence de Martin Fayulu, l’un de six rédacteurs de la déclaration, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Eve Bazaïba, Pierre Lumbi et Freddy Matungulu ont fait bloc pour exiger notamment le retour au pays de Moïse Katumbi Chapwe et rejeter le recours à la machine à voter. Le coordonnateur d' »Ensemble …

  • 14 août

    Retour de Katumbi : UE – UA deux déclarations non conjointes mais concomitamment

    Drapeaux de l'UE et de l'UA. Photo montage - kongotimes.info.

    Dernière mise à jour, le 16 août 2018 à 09:17 Les deux organisations sont parties des événements du week-end dernier à Kasumbalesa, à la frontière avec la Zambie où Moïse Katumbi Chapwe, candidat Président de la République de « Ensemble pour le changement » n’a pas pu passer pour atteindre Lubumbashi, il y a eu mort d’homme. L’UA et l’UE sont très préoccupés par ces incidents et aussi l’exclusion du processus électoral dont fait l’objet Moïse Katumbi Chapwe. Elles exigent donc que les élections soient inclusives, transparentes et crédibles. L’UE, plus particulièrement dit suivre de près la situation politique en …