mercredi , 14 novembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : André-Alain ATUNDU LIONGO

Mots-clefs Archives : André-Alain ATUNDU LIONGO

octobre, 2018

  • 29 octobre

    Résidence attaquée : Qui veut tuer André ATUNDU ? « Kabila » ?

    Dernière mise à jour, le 2 novembre 2018 à 01:33 Dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22 octobre, la résidence du porte-parole de la Majorité présidentielle (MP) en République démocratique du Congo avait été « la cible des tirs nourris » par des inconnus. André Alain Atundu l’a confié lundi à l’Agence France presse (AFP). « Vers 01h00 (02hHB) ma résidence a été la cible des tirs nourris des personnes armées non encore identifiées qui roulaient à bord d’une voiture de marque IST », a déclaré à l’AFP André-Alain Atundu, porte-parole de la majorité au pouvoir. « Personne …

août, 2018

  • 20 août

    Identité confuse : Raisons de l’exclusion de Katumbi dans le jeu politique en RDC

    André-Alain ATUNDU LIONGO, porte-parole de la MP de Kabila, lors d'une conference de presse.

    Dernière mise à jour, le 21 août 2018 à 06:29 André-Alain Atundu a répondu aux pro Katumbi qui exigent le retour de leur leader pour admettre que les prochaines élections seront inclusives. « Il est normal que les autorités nationales ne cautionnent pas la rocambolesque volonté d’une personne décidée à défier les autorités nationales compétentes et les lois internationales en matière d’entrée dans le territoire d’un Etat souverain. Moïse Katumbi a une identité confuse du fait d’avoir renoncé à la nationalité italienne sans avoir fait une quelconque démarche de recouvrement de la nationalité congolaise auprès du gouvernement, autorité compétente en la …

  • 7 août

    Présidentielle : Bemba devrait déclarer forfait

    A en croire Le Porte-parole de la Majorité Présidentielle (MP), André-Alain Atundu, l’ex-Vice-Président rd-congolais, condamné pour subornation de témoins, après avoir été acquitté, le 8 juin dernier de ses charges de crime de guerre et crimes contre l’humanité à la CPI est inéligible. « Le Sénateur pourrait tomber sous le coup de l’article 10 de la loi électorale en ce qu’il dispose que les personnes condamnées par un jugement irrévocable du chef de corruption sont inéligibles », a déclaré Atundu, insistant sur le fait que la subornation de témoins en terme clair équivaut à la corruption. Ainsi la Majorité Présidentielle (MP) appelle …

juillet, 2018

  • 30 juillet

    Bemba : Nouvelle cible de la majorité au pouvoir en RDC

    Dernière mise à jour, le 7 août 2018 à 07:33 La libération surprise de Jean-Pierre Bemba par la Cour pénale internationale (CPI) n’était pas dans le schéma de la majorité au pouvoir. Et en se déclarant candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, Bemba a presque donné des insomnies à cette MP convertie en FCC. Depuis la semaine dernière, la MP a déployé sur le terrain ses sbires pour descendre le président du MLC. André-Alain Atundu, porte-parole de la MP, y est allé à cœur joie, déclarant, sans avis préalable des autorités compétentes, que Jean-Pierre Bemba n’est pas éligible …

  • 14 juillet

    Présidentielle : Bemba choisi « Kabila » ?

    Emmanuel Ramazani Shadary et André-Alain Atundu ont assisté au congrès du MLC.

    Dernière mise à jour, le 27 juillet 2018 à 04:29 Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et Alain-André Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), ont assisté à l’ouverture jeudi 12 juillet au centre catholique Nganda, des travaux du 3ème congrès du Mouvement de libération du Congo (MLC), présidée par Mme Eve Bazaïba Masudi, secrétaire générale du parti cher à Jean-Pierre Bemba. Selon les observateurs, le Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, a choisi de se ranger derrière le FCC du président congolais Joseph Kabila. Et de conclure que c’est …

décembre, 2017

  • 24 décembre

    RDC : Revue de l’année 2017 selon la MP de « Joseph KABILA »

    Dernière mise à jour, le 27 décembre 2017 à 09:29 Le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu, a fait hier mercredi 20 décembre, devant les hommes des médias, la revue de l’année 2017 marquée essentiellement par les efforts du président de la République, Joseph Kabila, à appliquer l’Accord du 31 décembre 2016. Notamment par la nomination d’un Premier ministre issu de l’opposition/RASSOP (UDPS) en la personne de Bruno Tshibala Nzenzhe et de la constitution du Gouvernement inclusif. Atundu fait remarquer que conformément au compromis politique de la Saint Sylvestre, la famille politique du chef de l’Etat ne dispose que …