lundi , 24 septembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Opposant russe Alexeï Navalny

Mots-clefs Archives : Opposant russe Alexeï Navalny

mai, 2018

  • 1 mai

    Président Poutine : Libérer Telegram

    Des milliers de Russes, dont l’opposant numéro un au Kremlin Alexeï Navalny, ont manifesté lundi à Moscou contre le renforcement de la surveillance sur internet, après le blocage par les autorités russes de la messagerie cryptée Telegram. Autorisée par la mairie de Moscou, cette manifestation a rassemblé dans le centre de la capitale environ 8.000 personnes, selon la police et les organisateurs, un chiffre relativement élevé pour un rassemblement de l’opposition. Une manifestation similaire contre les restrictions sur internet avait réuni seulement un millier de personnes à Moscou, en août dernier. Les manifestants brandissaient des pancartes avec des slogans antigouvernementaux …

février, 2018

  • 16 février

    Poutine : Preuve de mépris envers les russes

    « Poutine ne mène pas une campagne électorale. Il remplit ses obligations présidentielles et cela constitue sa campagne », résume le politologue Andreï Kolesnikov, du centre Carnegie. « C’est le seul candidat sans programme. C’est très alarmant, c’est une preuve de mépris envers son peuple ». L’issue du scrutin, dont le principal opposant Alexeï Navalny a été écarté en raison de condamnations judiciaires, fait peu de doute: sauf énorme surprise, Vladimir Poutine sera réélu pour un mandat courant jusqu’en 2024, près d’un quart de siècle après avoir été désigné successeur de Boris Eltsine. Il est crédité de plus de 71,5% d’intentions de vote par …

décembre, 2017

  • 26 décembre

    Présidentielle russe : Un scrutin sans suspense

    Dernière mise à jour, le 29 décembre 2017 à 05:21 Le Kremlin a défendu mardi la « légitimité » de la présidentielle de mars après le rejet de la candidature du principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, qui a appelé à la boycotter. Le rejet de la candidature de l’opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, « jette un sérieux doute sur le pluralisme politique » en Russie, a affirmé mardi une porte-parole des services extérieurs de l’Union européenne. Le Kremlin a défendu mardi la « légitimité » de la présidentielle de mars après le rejet de la candidature du principal opposant à Vladimir Poutine, …

  • 25 décembre

    Russie : Boycotter la présidentielle du 18 mars

    La Commission électorale russe a rejeté lundi la candidature à la présidentielle du 18 mars prochain de l’opposant Alexeï Navalny. La Commission a voté à l’unanimité, lors d’une réunion publique, pour refuser le dossier présenté la veille au soir par le juriste de 41 ans à l’issue d’une journée de mobilisation de ses partisans. « Nous allons appeler tout le monde à boycotter ces élections, nous ne reconnaîtrons pas les résultats », a aussitôt annoncé Alexeï Navalny à la presse. Cette instance avait à plusieurs reprises averti que l’opposant ne pourrait se présenter avant 2028 en raison d’une condamnation en février dernier …

  • 24 décembre

    Présidentielle russe : Navalny provoque Poutine indirectement

    Dernière mise à jour, le 28 décembre 2017 à 02:05 L’opposant numéro un russe, Alexeï Navalny, a mobilisé dimanche des milliers de ses soutiens en Russie, en cherchant à imposer sa candidature face à Vladimir Poutine à la présidentielle de mars 2018, malgré son inéligibilité. « Les élections sans nous, ce ne sont pas des élections », a lancé M. Navalny, arrivé vers 17H00 GMT à la Commission électorale centrale pour déposer son dossier, après que plus de 15.000 partisans de ce blogueur anticorruption, aux accents parfois nationalistes, se sont rassemblés pendant la journée dans une vingtaine de villes pour lui apporter …

  • 24 décembre

    Russie : Alexeï Navalny tente d’imposer sa candidature à la présidentielle de mars 2018

    Dernière mise à jour, le 28 décembre 2017 à 01:54 Le principal opposant russe, Alexeï Navalny, a mobilisé dimanche ses soutiens à travers le pays pour tenter d’imposer sa candidature à la présidentielle de mars 2018, menaçant d’appeler au boycott du scrutin s’il en restait écarté. Des milliers de partisans du blogueur anti-corruption, aux accents parfois nationalistes, se sont rassemblés dans une vingtaine de villes du pays. « Je suis très heureux. Je suis fier de vous annoncer que je suis ici le candidat de toute la Russie », a lancé l’opposant devant plus de 700 de ses partisans réunis sous un …