vendredi , 19 juillet 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Affaire de recrutement des mercenaires contre Katumbi

Mots-clefs Archives : Affaire de recrutement des mercenaires contre Katumbi

mai, 2019

  • 6 mai

    RDC : Katumbi est toujours dans le collimateur de la justice congolaise ?

    Ça chuchote très bruyamment dans les milieux judiciaires en République démocratique du Congo (RDC), sur l’Affaire Moïse Katumbi. A savoir les maisons  » expropriées  » de la famille Stoupis, sujet d’origine grecque à Lubumbashi et le recrutement présumé de mercenaires pour porter atteinte à la sûreté nationale. Selon des sources proches du dossier, cette affaire avait été scindée en deux. D’une part, l’aspect militaire et, de l’autre, le côté civil. Le premier, apprend-on, était acheminé à l’Auditorat militaire, alors que l’aspect civil est resté au niveau du Parquet. Cependant, il s’avère que l’aspect militaire aurait déjà été classé sans suite. …

octobre, 2018

  • 10 octobre

    Mercenaires : Vers une parodie de procès contre Moïse KATUMBI

    Militants de Moise KATUMBI devant la Cour Suprême de Justice à Kinshasa.

    Dernière mise à jour, le 13 octobre 2018 à 02:54 C’est ce mercredi 10 octobre 2018 que sera rouvert à la Cour de cassation le procès mettant en cause Moïse Katumbi dans une affaire de recrutement présumé des mercenaires. En face, le collectif des avocats a qui, d’ores et déjà, relève des incohérences et des incongruités dans le chef de ceux qui veulent clouer Moïse Katumbi au pilori. Celui-ci est attendu à la barre ce matin à Kinshasa alors que l’obtention du passeport biométrique lui est toujours refusée à Bruxelles. Pour des raisons non encore élucidées, l’Américain Lewis Darryl, principal …

juin, 2018

  • 29 juin

    RDC : Moïse KATUMBI reste candidat à la présidentielle 2018

    Meeting d'Ensemble du 09 Juin 2018.

    Dernière mise à jour, le 4 juillet 2018 à 10:56 A peine ouverte, l’affaire de recrutement présumé des mercenaires contre Moïse Katumbi, fixée le mercredi 27 juin 2018 a finalement été renvoyée au 10 octobre 2018. Pour ce premier round, les juges de la Cour suprême de justice, siégeant en matière de cassation, n’ont pas résisté aux arguments corsés présentés par la défense. Dans cette affaire de recrutement de mercenaires, M. Katumbi est poursuivi pour « atteinte à la sûreté intérieure de l’État » avec six co-accusés dont un Américain, en l’occurrence Darryl Lewis, le seul « mercenaire » connu …