vendredi , 13 décembre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Adolphe Muzito Mfumunsi

Mots-clefs Archives : Adolphe Muzito Mfumunsi

octobre, 2019

  • 27 octobre

    Primature : Bilan positif pour Adolphe MUZITO

    Quand le Chef de l’État reconnait qu’en moyenne nationale, l’incidence de la pauvreté a baissé de 8%, en passant de 71,3% en 2005 à 53,4% en 2012?, il n’y a pas meilleure façon pour lui, de décerner son satisfécit au Premier ministre de cette époque. Le Président de la République n’a ni cherché de mots ni recouru à une rhétorique particulière pour recadrer le Secrétaire général de son parti Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Alors qu’Augustin Kabuya avait qualifié de catastrophique, le bail d’Adolphe Muzito au château douillet de l’avenue Roi Baudoin, l’actuel Chef de l’Etat …

  • 25 octobre

    Fatshi – « Kabila » : Une cohabitation et non coalition

    Effectuant un saut dans le passé, Adolphe Muzito présente la République démocratique du Congo (RDC) comme une nation caractérisée par des conflits politiques à répétition. Selon lui, la conséquence de toutes ces crises sont l’illégitimité politique et la faillite de l’économie du pays de 1960 à ce jour. Chronologiquement, le « Prof de l’Université populaire » cite le conflit Kasa-vubu-Lumumba, Kasa-vubu-Tshombe, Mobutu-Kasa-vubu-Tshombe, Mobutu-Etienne Tshisekedi, Mobutu-peuple. Auxquels s’ajoutent les conflits Mobutu-M’zee Laurent Désiré Kabila, M’zee Laurent-Kabila-Etienne Tshisekedi, Joseph Kabila-Etienne Tshisekedi et, finalement, le conflit Joseph Kabila- Martin Fayulu. En luminaire, Adolphe Muzito titre sur ce qu’il qualifie de quadruple conflit politique actuel Kabila-Fayulu …

  • 6 octobre

    Fatshi : Promesse irréalistes

    Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi serait-il un marchand d’illusion à la recherche d’une légitimité qu’il n’a pas ?, s’interroge à cet effet Adolphe Muzito de la coalition Lamuka. Se voulant rationnel, réfléchi, rigoureux, Adolphe Muzito tâche de démontrer, chiffres à l’appui, que le chef de l’Etat aura du mal à concrétiser le rêve qu’il propose aux Congolais. Aux dires du leader de Nouvel Elan,  »tout laisse croire que les belles promesses vont s’arrêter en si bon chemin au regard des chiffres qui ne trompent pas. Brandissant ses chiffres, le numéro un de Nouvel Elan ne voit pas comment le chef …

juin, 2019

  • 9 juin

    Implosion de Lamuka : Moïse KATUMBI traitre !

    Arrivée a Lubumbashi, Moise KATUMBI, au milieu de ses partisans.

    Dernière mise à jour, le 12 juin 2019 à 08:59 On assiste à une divergence des vues entre les leaders de Lamuka, car la position Moïse Katumbi, défraie la chronique sur la scène politique congolaise. Et, il a déballé son plan, en appelant la population de Lubumbashi à se mobiliser pour appuyer la politique du président de la République. De son côté, l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, a confirmé son retour en RDC, le 23 juin 2019. Il a noté que son arrivée s’inscrit dans le cadre de renforcement de l’unité nationale et d’action pour un Congo prospère. « Mes …

mars, 2019

  • 24 mars

    RDC : « Le mal, c’est Kabila »

    Katumbi [droite] et Fayulu [gauche] à l'issue de la reunion de Lamuka a Bruxelles, samedi 23 Mars 2019.

    Dernière mise à jour, le 28 mars 2019 à 12:04 Silencieux depuis la publication des résultats de la présidentielle, Moïse Katumbi président de la plateforme Ensemble, s’est exprimé pour la première fois publiquement, en conférence de presse des leaders de la coalition Lamuka, à Bruxelles, le samedi 23 Mars 2019. Interrogé sur son positionnement vis-à-vis de Félix Tshisekedi, il a répondu : « Le communiqué est très clair. Félix est un frère. Je l’ai accompagné jusqu’à Genève, et à Genève, on avait choisi Martin Fayulu pour être le candidat commun. Et nous nous sommes battus pour ça. Il faut décortiquer …

novembre, 2018

  • 23 novembre

    Élections : Insuffisance des machines à voter en RDC

    Reception des machines a voter au Kongo Central par le président de la CENI-RDC.

    Dernière mise à jour, le 26 novembre 2018 à 12:17 Christophe Lutundula a précisé à Top Congo : « Nous disons à la population qu’il faut aller le 23 décembre partout où il y a des bureaux de vote et exiger le bulletin papier ». Par contre, la Céni estime qu’il est pratiquement impossible d’écarter la machine à voter. Pour lui, la Céni n’a jamais voulu faire autres choses que de les mettre devant un fait accompli. « Nous n’allons pas céder. Nous allons continuer notre combat avec le peuple congolais », a-t-il prévenu. « Nous n’avons jamais changé notre …

  • 6 novembre

    Opposition RDC : Pari gagné contre la machine à voter ?

    Martin FAYULU, saluant la foule, lors d'un meeting de l'Opposition a Kin.

    Dernière mise à jour, le 8 novembre 2018 à 03:05 Le vendredi 26 octobre 2018, toutes les grandes villes de la RDC se sont mises en mouvement pour réclamer de bonnes élections en RDC. Un pari gagné que les principaux leaders ont savouré. Plusieurs dizaines de milliers de partisans ont abandonné leurs occupations quotidiennes pour répondre à cet appel patriotique visant à sauver la jeune démocratie congolaise. Étant entendu que le processus électoral est pris en otage par la Céni et la majorité qui organisent une victoire hors des urnes au lieu de laisser le peuple se choisir lui-même ses …

octobre, 2018

  • 22 octobre

    Marches de protestation contre la machine à voter en RDC

    Fatshi et Vika, candidats président de la république.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 07:52 Dans une déclaration datée jeudi 11 octobre, lue à la presse par Martin Fayulu, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Ensemble pour le changement, le Nouvel Elan, l’ECIDE, et Congo na Biso, appellent à « l’organisation des marches de protestation le 26 octobre » courant contre la machine à voter.  La tension semble monter d’un cran entre l’opposition et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au lendemain de l’échec des discussions mercredi 10 octobre, entre les …

  • 16 octobre

    Muzito à « Kabila » : « Nous ne reculerons devant rien »

    Dernière mise à jour, le 2 novembre 2018 à 01:35 La plateforme politique « Nouvel Elan », chère à Adolphe Muzito, a organisé sa première manifestation publique depuis sa création. Devant ses partisans, le leader de Nouvel Elan a annoncé une série de manifestations que l’Opposition entend organiser dans les jours qui viennent. Au menu,  » villes-mortes « , meetings, marches pacifiques.  » Nous ne reculerons devant rien  » a martelé le père des  » Tribunes  » et de l’université populaire. A peine revenu de Lubumbashi, Adolphe Muzito ne s’avoue pas vaincu. Devant ses partisans, le leader de Nouvel Elan a …

septembre, 2018

  • 13 septembre

    Sans inclusivité : Il serait difficile de préserver la paix sociale en RDC

    Tout le monde à l’interne comme à l’extérieur du pays, en appelle à des élections inclusives, transparentes et crédibles. Sans la participation de ces trois candidats écartés (BEMBA, KATUMBI ET MUZITO), l’inclusivité paraît sujette à caution. Or, sans inclusivité, il serait difficile de préserver la paix sociale au pays. En éliminant ces trois grosses pointures pour des questions judiciaires, leurs bases respectives risquent de ne pas reconnaître les résultats de ces élections. La RDC resterait ainsi toujours à la croisée des chemins. Prendre la mauvaise route conduirait au chaos que d’aucuns redoutent après les élections. La bonne route serait de …