mardi , 25 septembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Adolphe Muzito exclu de la présidentielle 2018

Mots-clefs Archives : Adolphe Muzito exclu de la présidentielle 2018

septembre, 2018

  • 13 septembre

    Sans inclusivité : Il serait difficile de préserver la paix sociale en RDC

    Tout le monde à l’interne comme à l’extérieur du pays, en appelle à des élections inclusives, transparentes et crédibles. Sans la participation de ces trois candidats écartés (BEMBA, KATUMBI ET MUZITO), l’inclusivité paraît sujette à caution. Or, sans inclusivité, il serait difficile de préserver la paix sociale au pays. En éliminant ces trois grosses pointures pour des questions judiciaires, leurs bases respectives risquent de ne pas reconnaître les résultats de ces élections. La RDC resterait ainsi toujours à la croisée des chemins. Prendre la mauvaise route conduirait au chaos que d’aucuns redoutent après les élections. La bonne route serait de …

  • 12 septembre

    Bruxelles : Épicentre de l’Opposition congolaise

    Bruxelles passe en ce moment pour l’épicentre de l’Opposition congolaise. Trois de principaux porte-étendards de cette opposition séjournent dans la capitale belge. Pas pour prolonger les vacances d’été, mais pour se concerter en vue de relever les défis de l’heure. En témoigne la rencontre jeudi entre Adolphe Muzito et Jean-Pierre Bemba. Les deux figures de l’Opposition congolaise se sont rencontrées pour discuter sur ce qu’elles considèrent comme la crédibilité du processus électoral à la suite du verdict de la Cour Constitutionnelle qui les a exclues de la présidentielle de décembre prochain. Un proche du candidat URép – invalidé – précise …

  • 12 septembre

    Présidentielle : Opposition congolaise prépare la riposte

    Face à la volonté manifeste de la majorité au pouvoir de tripatouiller le jeu électoral, l’Opposition bat le rappel des troupes pour consolider son unité. C’est loin des terres congolaises que l’Opposition tente de se reconstitue. À Bruxelles, Moïse Katumbi et Adolphe Muzito tentent de réactiver Genval. Mais, le contexte est tout à fait particulier. Il est bien différent de l’environnement politique de 2016. Au cours de leur séance de travail, les deux leaders « ont condamné l’instrumentalisation de la Cour Constitutionnelle qui, pour des raisons politiques, continue à exclure des candidats à l’élection présidentielle. Ils ont confirmé leur engagement …

  • 11 septembre

    RDC : Simulacre de procès à la Cour Constitutionnelle

    À observer comment la Majorité au pouvoir, avec la complicité de la Céni et de la justice, a réussi à écarter des candidats-poids-lourds de l’opposition, on peut bien se demander si vraiment la RDC mérite d’être appelée un État démocratique. De Moïse Katumbi à Jean-Pierre Bemba, en passant par Adolphe Muzito, il est clair que le plan de leur mort politique était concocté avant même le dépôt de candidatures à la Céni et le simulacre de procès à la Cour Constitutionnelle. La logique du régime est simple : « Est saint, celui qui roule pour nous ; hors de nous, …

  • 11 septembre

    Présidentielle : La cuisine Muzito – Katumbi

    Adolphe Muzito et Moïse Katumbi ont signé lundi à Bruxelles, une déclaration commune. Les deux personnalités écartées de la présidentielle du 23 décembre prochain, ont convenu de travailler à l’ébauche d’un programme commun des forces de l’opposition. L’objectif de cette démarche est de dégager un consensus autour de la candidature commune de l’Opposition. Par ailleurs, Adolphe Muzito et Moïse Katumbi appelent l’opposition à la mobilisation en vue des élections voulues libres, démocratiques et transparentes en République démocratique du Congo (RDC). Quelques heures seulement après l’Arrêt de la Cour constitutionnelle sur la requête des sept candidats président de la République invalidés …

  • 3 septembre

    Présidentielle : Adolphe MUZITO reste optimiste

    Quoi qu’invalidé par la Céni pour la présidentielle du 23 décembre 2018, Adolphe Muzito reste optimiste. Il attend l’arrêt de la Cour constitutionnelle, car il ne sent pas en « conflit d’intérêt » avec son ancien parti, le Palu, comme l’a mentionné la Céni dans sa décision du 24 août 2018. Il continue à croire en sa réhabilitation comme candidat du « Nouvel élan » à la Présidentielle. En attendant, il mobilise en vue d’amener l’opposition à se mettre d’accord autour d’un candidat commun qui portera, selon lui, le programme de l’opposition dans le grand projet de l’alternance démocratique. Moïse …

août, 2018

  • 31 août

    Adolphe MUZITO : il n’y a jamais eu des problèmes particuliers entre moi et « Kabila »

    Adolphe MUZITO

    Dernière mise à jour, le 1 septembre 2018 à 07:47 Parlant de ses relations avec le président sortant, Joseph Kabila, Adolphe Muzito reconnait qu’il n’y a jamais eu des problèmes particuliers entre les deux durant son bail à la tête du Gouvernement. « Pendant mon mandat, on était bien. Il me défendait même quand on était à couteaux tirés avec les gens de l’AMP. C’est quelqu’un qui voulait la stabilité des institutions et de son Gouvernement et puis affirmer aussi son leadership pour qu’on ne puisse pas changer de Gouvernement par la volonté d’un groupe d’individus », reconnaît en toute honnêteté, Adolphe …

  • 25 août

    RDC : Bemba exclu de la présidentielle 2018

    Candidats exclus de la liste provisoire de la présidentielle 2018 en RDC.

    Dernière mise à jour, le 26 août 2018 à 11:14 Six candidats exclus de la présidentielle en RDC. C’est ce qu’a annoncé ce vendredi soir la commission électorale congolaise. Sont visés l’ancien vice-président et l’un des principaux opposants Jean-Pierre Bemba, les anciens premiers ministres Antoine Gizenga, Adolphe Muzito et Samy Badibanga, ainsi que Marie-José Ifoku et Jean-Paul Moka⁩. Sur 25 candidatures, 19 ont été retenus. Pour les législatives, sur 15505 candidatures reçues, 282 ont été considérées par la commission électorale comme irrecevables. Plutôt dans la soirée, 6 des 7 principaux aspirants candidats de l’opposition à la présidentielle avaient signé une …