mardi , 10 décembre 2019
Accueil / Société / Terrorisme

Terrorisme

Tueries à Beni : Trop c’est trop !

Trop c’est trop. C’est le cas de le dire au regard de nouvelles tueries à Beni. En l’espace de quelques jours, dix personnes, dont sept femmes, ont été froidement tuées, le 5 novembre, par des rebelles ougandais, communément appelés ADF. Curieusement, cette attaque intervient au moment où les troupes gouvernementales venaient de lancer des offensives de grande envergure à Beni et ses environs. Préoccupée par ces tueries à répétition, la Société civile locale appelle les Forces armées de la République démocratique du Congo à plus de vigilance. Surtout en ce moment où elles sont déterminées à rétablir l’autorité de l’État …

Lire la suite »

Guerres fratricides : Comment développer l’agriculture en RDC ?

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba est résolu à renforcer le soutien du Gouvernement congolais au STAREC, ce programme de l’Exécutif central, essentiellement conçu pour les régions de l’Est affectées par les conflits armés. Il l’a clairement déclaré jeudi 24 octobre lors de l’ouverture à Kinshasa de la réunion du Comité de pilotage de ce programme qu’il préside. Aux dires de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le programme STAREC poursuit le même objectif que le Gouvernement, celui de  »redonner aux villages et aux territoires leur rôle pilote d’antan dans le développement du Pays ». « Mais comment développer l’agriculture si les villages et les territoires …

Lire la suite »

Masisi : Plusieurs groupes armés font la loi

La situation dans le territoire de Masisi laisse à désirer, suite à l’insécurité persistante qui anime ce coin du Pays. Nous pensions d’ailleurs qu’après les élections, la paix allait retourner dans le Masisi. Car, les groupes armés avaient promis de déposer les armes après changement du régime politique. Mais aujourd’hui, l’alternance étant effective, les affrontements ont repris encore davantage dans ce territoire. Il y a une insécurité généralisée dans tout le Masisi. Cela suscite des questionnements sur une quelconque complicité de certaines personnes dans cette affaire qui vivent de l’insécurité au Nord-Kivu. Plusieurs groupes armés font la loi actuellement dans …

Lire la suite »

Mohamed HICHEM MEDJOUB : Le flou demeure

Une semaine après l’attentat au colis piégé de Lyon, qu’il a avoué avoir perpétré, le suspect radicalisé Mohamed Hichem Medjoub, a été mis en examen vendredi à Paris et écroué, mais le flou demeure sur les raisons de son passage à l’acte. Traqué jusqu’à son arrestation à Lyon lundi, ce jeune Algérien de 24 ans, a donc été mis en examen pour « tentative d’assassinats terroristes », « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « fabrication d’explosif en relation avec une entreprise terroriste ». Il a été placé en détention provisoire. Devant les enquêteurs, il a raconté avoir « prêté allégeance en son for intérieur » au …

Lire la suite »

France : Traque au poseur du colis piégé de Lyon

Dernière mise à jour, le 30 mai 2019 à 02:09 La traque du principal suspect de l’attaque ayant fait 13 blessés vendredi à Lyon se poursuit dimanche, ralentie par les nombreuses zones d’ombre subsistant sur son identité et ses motivations. Les enquêteurs ont subi un premier coup dur samedi quand l’ADN retrouvé sur le sac qui a explosé n’a rien donné. Il n’était pas répertorié au Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG), selon une source proche du dossier, douchant probablement les espoirs d’une identification rapide du suspect. Le procureur de la république de Paris Rémy Heitz, qui dirige la section …

Lire la suite »

Terrorisme : La France et ses jeunes jihadistes

Le front de guerre en Syrie n’a pas attiré que des jihadistes : de jeunes Français, issus de la mouvance autonome ou des « fous de la gâchette », ont combattu le groupe EI au côté des Kurdes. Des profils qui, de retour en France, embarrassent les autorités. Ces volontaires – plusieurs dizaines même si leur nombre exact n’a jamais été établi – n’ont souvent pas 30 ans et ont rejoint les milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), fer de lance sur le terrain de la coalition internationale emmenée par Washington. Parmi eux, antifascistes, communistes, anarchistes… mais pas seulement. …

Lire la suite »

Syrie : Idleb échappe toujours au régime Assad

Près de 140.000 personnes ont été déplacées depuis février par les combats dans le nord-ouest de la Syrie, où le régime de Bachar al-Assad mais aussi son allié russe pilonnent un bastion jihadiste, a annoncé mercredi l’ONU. A titre de comparaison, ce chiffre représente plus du double du nombre de déplacés en quatre mois de combats pour déloger le groupe Etat islamique (EI) de l’est syrien. Plus de 63.000 personnes avaient fui ces violences entre le 4 décembre et le 31 mars, selon l’ONU. Contrôlés par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche d’Al-Qaïda), la province d’Idleb et les …

Lire la suite »

Abou Bakr al-Baghdadi : Chef du « califat » djihadiste autoproclamé en 2014

Le chef du groupe État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l’organisation djihadiste. La date à laquelle cette vidéo a été tournée n’est pas connue mais Abou Bakr al-Baghdadi, chef du « califat » djihadiste autoproclamé en 2014, y déclare « la bataille pour Baghouz est maintenant terminée », en référence au dernier réduit du groupe ultraradical dans l’est de la Syrie, tombé le 23 mars 2019. Pour la première fois en cinq ans, le groupe djihadiste État islamique (EI) a diffusé une vidéo présumée de « son chef » …

Lire la suite »

Attaques de Pâques : Le gouvernement a trahi les catholiques du Sri Lanka

Les autorités sont sur la défensive depuis le massacre alors qu’elles disposaient d’informations préalables très précises. Le chef de la police et le plus haut responsable du ministère de la Défense ont déjà dû démissionner. Le chef de file des catholiques du Sri Lanka Cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, a dit s’être senti « trahi » en apprenant que le gouvernement n’avait pas pris en compte les avertissements. Une alerte rédigée le 11 avril par le chef de la police, prévenant que le NTJ préparait des attentats, n’a pas été communiquée au Premier ministre et à des ministres de haut rang, …

Lire la suite »

Sri Lanka : Confusion sur le nombre de morts

Les autorités sri-lankaises ont fortement revu à la baisse jeudi le bilan des attentats de Pâques : 253 personnes ont péri dans le bain de sang et non 359 comme indiqué auparavant, des corps ayant été comptés plusieurs fois. Toutes les églises catholiques du Sri Lanka resteront fermées et aucune messe ne sera célébrée jusqu’à « l’amélioration de la situation sécuritaire » après les attentats de Pâques, a annoncé à l’AFP un haut responsable de l’Église locale. Le chef du groupe islamiste accusé dans les attentats jihadistes de Pâques au Sri Lanka, Zahran Hashim, est mort en perpétrant l’une des attaques suicides. …

Lire la suite »