mercredi , 14 novembre 2018
Accueil / Société / Armée et Police

Armée et Police

ONU : Pierre Lacroix évoque le départ progressif de la MONUSCO

« Il est clair que la mission ne peut être éternelle. Il faut réfléchir ensemble à ce que doit être l’avenir de la mission. L’échéance électorale à venir est importante. Après cette échéance, il faudra examiner la manière dont les nations unies pourront être les plus utiles possibles, y compris à travers la Monusco pour le peuple congolais. Le moment venu, il faudra envisager le départ de la Monusco comme on l’a fait avec d’autres missions de la paix (…) », a-t-il déclaré au cours d’un échange avec la presse à la fin de son séjour en République démocratique du …

Lire la suite »

RDC : 20 ans après le Maréchal Mobutu

Le Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga

Dernière mise à jour, le 11 novembre 2018 à 11:57 Plus de 20 ans après la chute de Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga*, beaucoup dans le pays-continent d’Afrique centrale continuent de regretter celui que l’on surnommait « Papa Maréchal », qui a régné sans partage de 1965 à 1997. Vingt-et-un ans que le maréchal Mobutu Sese Seko a été chassé du pouvoir en République démocratique du Congo (RDC). Vingt-et-un ans que ce pays géant d’Afrique centrale a troqué la dictature pour une supposée démocratie. Et pourtant… Alors que le pays semblait suffoquer sous le régime autocratique de Mobutu, les …

Lire la suite »

Kananga : Les éléments de FARDC parmi un réseau de malfrats démantelé

Le Commissaire provincial de la Police du Kasaï Central, le général Fidel Caumba, a présenté une dizaine de bandits à mains armées, mercredi 31 octobre à Kananga. Parmi ces brigands, deux militaires des forces régulières. D’après le commandant de la Police au Kasaï central, ce réseau de malfrats a été démantelé après avoir commis plusieurs actes criminels dans la contrée.  Devant les autorités urbaines, les médias et quelques curieux, le chef de file de ces malfrats, Moïse Mulamba, a avoué que sa bande est responsable de la plupart de cambriolages enregistrés dans la capitale de la province du Kasaï central …

Lire la suite »

RDC : Insécurité perturbe la rentrée académique à Beni

La rentrée académique reportée à lundi 29 octobre dernier dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, suite à l’insécurité qui prévaut dans cette partie du pays, n’a pas eu lieu. A la base, des professeurs exigent des garanties de sécurité dans les sites d’enseignement supérieur et universitaire de la part des autorités sécuritaires. Tiraillées, les autorités académiques se rebiffent. Elles estiment qu’elles ne pourraient démarrer les cours si elles ne se sentent rassurées par un compromis sur la sécurisation des sites universitaires, fréquemment victimes des incursions répétitives de la part des présumés combattants ADF. C’est le cas notamment à Boikene …

Lire la suite »

Afrique centrale : La Russie élargi son champ d’action en incluant la RDC

Vladimir POUTINE, president russe.

Dernière mise à jour, le 9 novembre 2018 à 02:02 Du matériel militaire aux élections du 23 décembre 2018. C’est le choix que la RDC a fait en se détournant de l’Occident qu’elle considère trop regardant sur ses affaires intérieures, notamment la conduite du processus électoral. Dotation des Forces armées de la RDC, ce matériel servira au déploiement de la quincaillerie électorale prévue pour les élections de décembre prochain. Face aux Russes, la RDC a donc mis de côté son arme souverainiste. Très engagée en République centrafricaine, la Russie vient d’élargir son champ d’action en Afrique centrale en incluant désormais …

Lire la suite »

Beni : La situation sécuritaire ne fait que s’empirer

Jokaka en train bruler les stocks d'ivoire.

Dernière mise à jour, le 8 novembre 2018 à 03:06 Il y a eu des dégâts énormes qui ont été enregistrés lors de l’attaque des éléments de l’ADF, en indiquant que le bilan de cette attaque est encore provisoire.  « « Nous venons de perdre six personnes et deux ont été calcinées dans leurs domiciles. Des maisons ont également été incendiées. Nous continuons à faire le constat », a déclaré le président de la Société civile de Mbau. A Beni, dans la province du Nord-Kivu, la situation sécuritaire ne fait que s’empirer. Au moins six personnes ont été tuées et plusieurs …

Lire la suite »

Martyr d’un Peuple : Beni, l’horreur d’une barbarie sans nom

La reprise de service par les présumés rebelles ougandais de l’ADF appelle analyse et commentaire. Dans la mesure où la présence permanente des FARDC à Beni, appuyées par les troupes en grand nombre de la Monusco n’arrive pas à juguler ce qui tend à passer pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Pour la seule année 2018, plus de 235 personnes sont tombées, des villages entiers désertés – la population fuyant l’horreur d’une barbarie sans nom. Quid ? La population de Beni est abandonnée à son triste sort. Pendant ce temps, à Kinshasa, le pouvoir en place …

Lire la suite »

Défense : Kagame remplace Kabarebe

Dernière mise à jour, le 2 novembre 2018 à 01:34 Paul Kagame a procédé à un remaniement ministériel, le très influent James Kabarebe [nommé conseiller spécial du président] est remplacé à la tête du ministère de la Défense par le général Albert Murasira, issu comme lui des rangs de la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) qui mit fin au génocide de 1994 en s’emparant de Kigali puis du reste du pays. On ignorait jeudi la signification du départ de M. Kabarebe, personnage clé des conflits des Grands Lacs africains depuis plus de 20 ans. Le président rwandais Paul Kagame …

Lire la suite »

La Russie renforce la défense antiaérienne syrienne

Première livraison : la Russie décharge des systèmes S-300 en Syrie

Dernière mise à jour, le 26 octobre 2018 à 10:57 Israël a mis en garde Moscou lundi sur les conséquences de sa décision de renforcer la défense antiaérienne de son allié syrien à la suite de la destruction par erreur d’un avion russe, dont le Kremlin juge l’Etat hébreu responsable. Une semaine après la destruction d’un Iliouchine Il-20 de l’armée russe au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne répliquant à des frappes israéliennes, la Russie a fait monter d’un cran la tension en annonçant la livraison sous deux semaines de ses missiles S-300 au régime de Bachar al-Assad, …

Lire la suite »

Expatriés Congolais chassés de l’Angola avec ou sans documents

Migrants congolais d'Angola se rassemblent près de la ville frontalière de Kamako, le 12 octobre 2018.

Dernière mise à jour, le 23 octobre 2018 à 11:10 Les expulsés de l’Angola font état de pillage, d’incendie de leurs maisons, de personnes blessées ou tuées par les forces de l’ordre et des civils angolais. Une dame, arrivée à Kamako au Kasaï jeudi dernier après avoir a vécu en Angola pendant 12 ans, relate avoir vu trois expatriés Congolais tués par balle par des militaires angolais à Lukapa : « Les soldats nous ont expulsés par surprise. C’était des bérets rouges. Ils étaient habillés en rouge. Ils entraient des maisons et prenaient les biens. Nous nous sommes dispersés. Ils …

Lire la suite »