mercredi , 26 juin 2019
Accueil / Société / Genre

Genre

Manifestation : Les Suissesses réclament l’égalité salariale

Des « centaines de milliers de femmes » se sont mobilisées vendredi en Suisse pour défendre leurs droits et réclamer l’égalité salariale. Les manifestantes, vêtues de violet, brandissaient des slogans féministes tels que « A bas le patriarcat », « Mon corps m’appartient » ou « Harry Potter serait mort si Hermione n’existait pas ». Circulation des tramways bloquée à Zurich, cathédrale illuminée de rose à Lausanne, poing levé féministe projeté sur un gratte-ciel à Bâle… Près de 30 ans après leur dernière grève historique, les femmes suisses sont passées à l’action pour dénoncer aussi les violences sexistes et défendre la reconnaissance des tâches domestiques. Des « centaines de …

Lire la suite »

Menstruation : Un sujet tabou

L’humanité a célébré pour la première fois la journée de l’hygiène menstruelle, le 28 mai dernier. En marge de cette célébration, une manifestation s’est déroulée à Kinshasa. Sujet tabou dans plusieurs zones rurales où l’accès au matériel hygiénique adéquat est rarissime, l’hygiène menstruelle de la gent féminine doit être ôtée des clichés d’ordre culturel et discriminatoire de la communauté, estime le représentant du numéro un de l’Unicef en RDC, Michaud Christian. Il a tenu à ce que le dispositif de gestion des déchets menstruels soit effectif. « Je suis, dit-il, très heureux de vous retrouver aujourd’hui pour célébrer la journée mondiale …

Lire la suite »

RDC : Dr Mukwege parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde

Bonne nouvelle pour la République démocratique du Congo (RDC). Deux de ses dignes filles et fils figurent sur la liste de la plate-forme Apolitical qui choisit les 100 personnes les plus influentes au monde en matière de politique de genre 2019. Il s’agit de Madame Julienne Lusenge, directrice exécutive du Fonds pour les femmes congolaises (FFC) et présidente du Conseil d’administration de l’Ong Solidarité féminine pour la paix et le développement intégral (SOFEPADI), et du Dr Denis Mukwege, le célèbre gynécologue qui répare les femmes à l’hôpital de Panzi (Sud-Kivu) et prix Nobel de la paix 2018. Selon un communiqué …

Lire la suite »

RDC : Une femme cordonnière au Kasaï

En République démocratique du Congo (RDC), le métier de cordonnier est souvent exercé par des hommes. Voir une femme cordonnière sort de l’ordinaire et attire la curiosité sur tout dans une zone comme le Kasaï. Cependant, Tshianda, une cordonnière de 25 ans ne laisse pas indifférent tout le monde qui passe devant son atelier. Nous sommes à Kamonia, chef-lieu du territoire de Tshikapa, dans la province du Kasaï où madame Tshianda exerce son métier de cordonnier, à coté de son étalage de lambeaux des souliers et babouches. Un véritable atelier de fortune. Âgée de 25 ans, Tshianda est mariée et …

Lire la suite »

Viol : La Suède relance les poursuites contre Assange

La justice suédoise a annoncé lundi la réouverture de l’enquête pour viol contre le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, espérant le voir comparaître devant un tribunal avant la prescription du crime en 2020 s’il n’est pas extradé d’ici là vers les Etats-Unis. L’annonce du parquet de Stockholm relance un feuilleton judiciaire qui dure depuis près d’une décennie, pendant laquelle Julian Assange et ses soutiens n’auront eu de cesse de dénoncer une manoeuvre destinée à le faire extrader vers les Etats-Unis pour y répondre des fuites de documents secrets américains par WikiLeaks. Lundi également, les défenseurs de Julian Assange ont affirmé …

Lire la suite »

Sages-femmes : défenseurs des droits de la femme

Dernière mise à jour, le 11 mai 2019 à 04:25 Le monde a célébré dimanche 5 mai 2019, la journée de la sage sous le thème : « les sages-femmes : défenseurs des droits de la femme ». A cette occasion, elles ont organisé une marche le samedi 4 mai à travers les rues de Kinshasa pour réaffirmer leur rôle « la sage-femme est le personnel qualifié pour garantir les soins maternels de qualité et prévenir les violences basées sur le genre en temps de paix ou pendant les crises humanitaires ». Dans sa déclaration en marge de cette célébration, la directive exécutive de …

Lire la suite »

Prostitution : 10 euros la passe en France !

« Je croyais qu’une fois en France, j’allais étudier, que l’enfer allait s’arrêter », raconte Joy, forcée à se prostituer pour payer son exil. Comme elle, des centaines de jeunes Nigérianes en quête d’une vie meilleure, finissent, après un voyage traumatisant, sous la coupe d’un réseau de prostitution. Dans les rues des grandes villes de France, elles sont aujourd’hui les plus nombreuses, devant les filles de l’Est ou les Chinoises, selon les autorités, et pratiquent les tarifs les plus bas, à partir de 10 euros la passe. La plupart arrivent d’Italie, où elles ont passé jusqu’à plusieurs années. « Les réseaux nigérians se …

Lire la suite »

RDC : La femme continue à être marginalisée

Mme Pélagie Makiedika, coordonnatrice de l’ONGD « Cause rurale », a fait un brillant exposé le samedi 30 mars 2019 à l’occasion de la clôture du mois de la femme en République démocratique du Congo (RDC). Elle a soutenu, en substance, que le combat d’aujourd’hui, c’est de voir la femme siéger là où les décisions sur la gestion publique se prennent. Pour ce faire, la femme a les compétences requises. Maïs comment y arriver ? C’est là le hic ». « La femme, poursuit Makiedika, continue à être marginalisée en dépit de l’existence des Instruments juridiques internationaux ratifiés par la RDC, et d »innombrables législations …

Lire la suite »

Nobel de la paix : Violence sexuelle mise en évidence

Les deux lauréats du Nobel de la paix [le Congolais Denis Mukwege et la Yazidie Nadia Murad] ont interpellé la communauté internationale et réclamé la fin de l’impunité pour les auteurs de violences sexuelles en temps de guerre. « Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes, mais aussi ceux qui choisissent de détourner le regard », a afirmé Denis Mukwege dans son discours de remerciement. « S’il faut faire la guerre, c’est la guerre contre l’indifférence qui ronge nos sociétés ». Comme des milliers de femmes yazidies, sa colauréate Nadia Murad a été enlevée, violée, torturée …

Lire la suite »

Génocide de Yazidis : L’irresponsabilité de la communauté internationale dénoncée

Nadia MURAD, lauréat du Prix Nobel de la Paix 2018, Oslo, 10 décembre 2018.

En recevant le Nobel de la paix lundi, la Yazidie Nadia Murad, elle-même ex-esclave du groupe État islamique (EI), a imploré la communauté internationale de protéger son peuple et d’œuvrer à la libération des milliers de femmes et enfants toujours aux mains des jihadistes. « Si la communauté internationale souhaite vraiment porter assistance aux victimes de ce génocide (…), elle doit leur assurer une protection internationale », a déclaré la jeune femme de 25 ans dans son discours de remerciement prononcé en kurde dans l’Hôtel de ville d’Oslo. Comme des milliers de femmes yazidies, Nadia Murad été enlevée, violée, torturée et échangée …

Lire la suite »