mardi , 17 juillet 2018
Accueil / Culture / Musiques

Musiques

Viols de Paris : Didi STONE commence à payer ce qu’à fait son père aux jeunes filles mineures

Amethyst Banks [actrice americaine] et Didi Stone [la fille de Koffi]. Photo montage copyright kongotimes.info

Une vidéo montrant une jeune fille qui ressemble étrangement à Didi Stone fait le tour du web. Et sur les images, on voit la jeune femme en train de faire une pipe à son partenaire. S’agirait-il d’un sabotage ? L’histoire a débuté le lundi 21 mai, un site internet a posté la vidéo avec le commentaire : « Pendant que les filles de Werrason étudient aux States, la fille de Koffi Didi Stone fait de la porno ». D’autres sites révèlent qu’il s’agit de la star de porno américaine Amethyst Banks, âgée de 20 ans, à croire qu’il s’agit d’un …

Lire la suite »

Élections : Werrason va bouleverser les données en RDC

Noêl Ngiama Makanda, plus connu sous le nom de scène Werrason

La prouesse du chanteur Sénégalais Youssou N’DOUR devenu Ministre de la Culture dans son pays ou encore l’expérience de l’ex-international footballeur Georges WEAH devenu Président au Libéria a été toujours une belle leçon pour d’autres stars africaines. Au summum de son art, le chanteur congolais Werrason veut aussi mettre à profit son aura artistique pour influencer certaines décisions politiques lorsqu’il s’agit de l’intérêt du peuple ou de la nation, en général. Alors qu’hier, il disait être apolitique, le patron de Wenge Musica Maison Mère vient de dévoiler au monde sa passion d’embrasser la politique active. Mais, il ne renonce pas …

Lire la suite »

Mort d’un Icône : Les ivoiriens ont tué Papa WEMBA

Papa WEMBA, last stage appearence in FEMUA festival, Abidjan, Cote d'Ivoire

« Papa Wemba a été assassiné, on avait placé le poison sur son micro ». Papa Wemba est tombé sur scène dans la nuit du 23 au 24 avril dernier, au Femua quand il jouait un quatrième morceau lors de sa prestation. Il a rendu l’âme à Abidjan, la capitale. L’artiste a été assassiné sur scène. Au faite, avant sa prestation il ya quelqu’un qui était venu placer un micro derrière lui et c’est ce micro que Papa Wemba va utiliser mais curieusement quand il est tombé pendant que ses danseuses et autres cherchaient à lz réanimer. Il ya quelqu’un …

Lire la suite »

Mort de Papa WEMBA : La présidence ivoirienne doit s’expliquer

Personne ne pouvait s’imaginer que le deuxième anniversaire de la disparition du « Roi de la sape » passerait sans aucun geste symbolique de la part des autorités du pays. Et pourtant, la veuve de Papa Wemba et plusieurs musiciens avaient, quelques jours avant la date de la commémoration de l’an deux de la mort de Kuruyaka, entrepris des démarches pour interpeller le Gouvernement. Même le Premier ministre avait été saisi pour que la dépouille de l’illustre disparu cesse de rester dans une tombe inachevée. Aux yeux des observateurs, le 24 avril 2018 devrait être une occasion pour les autorités …

Lire la suite »

Musique : Premier concert d’artistes sud-coréens à Pyongyang

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et son épouse ont assisté dimanche au premier concert d’artistes sud-coréens à Pyongyang en plus d’une décennie, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap citant le ministère de la Culture. Le concert survient en pleine période de détente sur la péninsule après deux années de tensions dues aux essais nucléaires et balistiques de la Corée du Nord. Cent-vingt Sud-Coréens, y compris des stars de la K-pop, représentant 11 groupes, des danseurs, des techniciens, sont arrivés samedi à Pyongyang. Leur concert dimanche soir s’est déroulé dans le grand théâtre de Pyongyang Est, d’une capacité de 1.500 …

Lire la suite »

Lutumba Simaro : Un cursus marqué par des chefs-d’œuvre

Qui d’équilibré oserait introduire une fausse note dans le concert de louanges à l’artiste musicien Lutumba Simarro ? L’immense compositeur de talent octogénaire mérite mille fois le flot d’hommages qui déferlent sur lui dans la foulée de ses soixante ans de carrière musicale. Un cursus marqué par des chefs-d’œuvre. Du monumental « Mabele » à « Maya », en passant notamment par « Kadima », « Verre cassé ». En plus, Lutumba aura réussi à se faire « panthéonisé » de son vivant. Vœu qu’il formulait déjà non sans pertinence et raison dans sa chanson culte « Mabele ». Pas un détail dans un pays où le génie, la bravoure, le héroïsme sont …

Lire la suite »