samedi , 14 décembre 2019

Gambie

Exécution des migrants : Yahya JAMMEH mis en cause

Une trentaine de migrants originaires du Ghana ont été exécutés sommairement par une unité paramilitaire sur ordre de l’ex-président gambien Yahya Jammeh, ont accusé mardi deux anciens membre de la garde présidentielle, reconnaissant avoir participé au massacre, lors d’une audition publique devant la Commission vérité et réconciliation (TRRC). Les meurtres, qui remontent à juillet 2005, visaient 30 Ghanéens faisant partie d’un groupe de migrants clandestins –44 Ghanéens et plusieurs Nigérians, Sénégalais et Togolais– arrêtés sur une plage de Gambie alors qu’ils tentaient de se rendre en Europe. « Yahya Jammeh a ordonné l’exécution de ces ressortissants étrangers », présentés comme des « mercenaires », …

Lire la suite »