lundi , 17 juin 2019

Soudan

Soudan : le chaos

Quatre personnes ont été tuées dimanche au Soudan, où la contestation a entamé un mouvement de désobéissance civile rapidement pris pour cible, alors que les protestataires entendent maintenir la pression pour pousser les généraux à remettre le pouvoir aux civils. Le bilan de la répression s’élève désormais à 118 morts et plus de 500 blessés depuis la violente dispersion lundi dernier par les forces de sécurité de milliers de manifestants devant le siège des forces armées à Khartoum, selon un comité de médecins proche de la contestation. Deux des quatre personnes décédées dimanche ont été tuées par balles à Khartoum …

Lire la suite »

Transition : La pression s’accentue sur les militaires au pouvoir au Soudan

Des tentes au sol, certaines calcinées, des objets abandonnés çà et là : c’est sur cette artère devant le siège de l’armée à Khartoum, occupée pendant deux mois par des milliers de manifestants, que soufflait l’espoir d’une transition démocratique au Soudan, étouffé lundi dans le sang. La veille de la fête du Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, des hommes armés, nombreux, en treillis, ont brutalement dispersé à l’aube le campement dressé depuis le 6 avril par le mouvement de protestation. Les manifestants avaient pourtant réussi à mettre fin à une dictature, précipitant la …

Lire la suite »

Soudan : Incertitude politique

Le mouvement de contestation au Soudan restait déterminé mercredi à poursuivre la mobilisation, rejetant l’appel à des élections par les militaires au pouvoir. Des coups de feu se font entendre mercredi dans les rues de Khartoum, où la répression de la contestation, sur ordre du Conseil militaire au pouvoir, a fait au moins 60 morts depuis lundi, selon un comité proche des manifestants soudanais. Depuis la dispersion du sit-in devant le QG de l’armée lundi, qualifiée de « massacre » par la contestation, des paramilitaires reliés à l’armée, les Forces de soutien rapide (RSF), ont été déployés à travers le pays, notamment …

Lire la suite »

Passation de pouvoir : Tournure sanglante au Soudan

Le bras de fer entre les généraux au pouvoir au Soudan et la contestation a pris une tournure sanglante lundi avec la dispersion du sit-in des manifestants à Khartoum, qui a fait au moins 13 morts selon un comité de médecins. Le Conseil militaire de transition a lui démenti toute « dispersion par la force » du sit-in: si une opération de sécurité a eu lieu, elle a visé un secteur « dangereux » proche de ce site emblématique faisant face au QG de l’armée et occupé depuis près de deux mois, a-t-il argué. « Il n’y a plus rien à part les corps des …

Lire la suite »

Soudan : Vers une désobéissance civile ?

Des milliers de Soudanais observent mardi une grève générale à l’appel de la contestation, paralysant plusieurs secteurs d’activités, pour accroître la pression sur l’armée, qui refuse de transférer le pouvoir aux civils, plus de six semaines après l’éviction d’Omar el-Béchir. Les fonctionnaires, employés des banques et d’entreprises du privé ont répondu à cet appel d’une grève générale de deux jours, insistant sur le fait que seul un gouvernement civil est en mesure de sortir le Soudan de la crise politique. « Cette grève est la première étape. Si nos revendications ne sont pas satisfaites, nous irons vers une désobéissance civile », a …

Lire la suite »

Transfert du pouvoir : Les négociations au point mort au Soudan

Brique par brique, des manifestants ont démantelé vendredi des barricades à Khartoum mais ont menacé de les rétablir si les généraux ne reprenaient pas les négociations sur un transfert du pouvoir. La fermeture du Boulevard du Nil, qui longe le fleuve nourricier du Soudan, par l’une de ces barricades, a créé le chaos dans une bonne partie de la capitale soudanaise et poussé l’armée à suspendre mercredi soir le dialogue avec les leaders de la protestation sur la transition politique. Les tentatives des forces de l’ordre d’enlever ces barrages, installés également sur d’autres avenues, ont donné lieu à des violences. …

Lire la suite »

Soudan : Du Conseil militaire au « Conseil souverain »

Les généraux soudanais et les représentants de la contestation populaire sont parvenus lundi à un accord sur un nouveau « Conseil souverain » qui remplacera le Conseil militaire actuellement au pouvoir, en plus d’un cabinet et d’une assemblée législative. « Au cours de la réunion d’aujourd’hui (lundi), nous nous sommes mis d’accord sur la structure des organes (de transition) et leurs prérogatives », a déclaré à l’AFP un porte-parole des protestataires, Taha Osman. Ces organes sont un « Conseil souverain, un cabinet et une assemblée législative », a-t-il précisé. Les représentants de la contestation populaire au Soudan et les généraux au pouvoir ont annoncé lundi être …

Lire la suite »

Soudan : Béchir risque d’être exécuté pour blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ?

Omar el-Béchir va être interrogé sur des affaires de « blanchiment d’argent et de financement du terrorisme », a indiqué jeudi l’agence de presse officielle à Khartoum. Porté au pouvoir par un coup d’Etat en 1989, Omar el-Béchir a été renversé le 11 avril par l’armée à la suite d’un mouvement de contestation inédit, déclenché en décembre par le triplement du prix du pain. Le procureur général du Soudan Al-Walid Sayyed Ahmed a ordonné son interrogatoire « en vertu des lois sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme », selon l’agence de presse Suna. Omar el-Béchir va être interrogé sur des affaires …

Lire la suite »

Soudan : Accord pour un Gouvernement civils et militaires ?

Les meneurs de la contestation au Soudan et l’armée au pouvoir sont finalement tombés d’accord sur une autorité conjointe comprenant civils et militaires, une percée majeure dans la crise plus de deux semaines après la destitution du président Omar el-Béchir. Cet accord répond aux revendications des milliers de manifestants qui campent depuis trois semaines devant le QG de l’armée à Khartoum pour réclamer le transfert du pouvoir aux civils. Désormais, ils attendent l’instauration effective du Conseil conjoint annoncé samedi, avant de décider du sort de leur sit-in. Ce sit-in s’inscrit dans le prolongement d’un mouvement déclenché le 19 décembre pour …

Lire la suite »

Soudan : Prolongement du régime d’Omar el-Béchir

Les responsables de la contestation au Soudan ont annoncé dimanche la suspension des discussions avec les militaires, et appelé à intensifier les manifestations réclamant un pouvoir civil. « Nous suspendons nos discussions avec le Conseil militaire » de transition, a déclaré un porte-parole des organisations représentant la contestation, Mohamed al-Amine, qui s’adressait à des milliers de personnes rassemblées devant le QG de l’armée à Khartoum. « Nous considérons le Conseil militaire comme un prolongement du régime » de l’ex-président Omar el-Béchir, destitué le 11 avril dernier, a-t-il ajouté en appelant à « poursuivre et intensifier les manifestations jusqu’à ce que nos demandes soient satisfaites ». Les …

Lire la suite »