vendredi , 26 avril 2019
Accueil / Afrique / Afrique de l’Est

Afrique de l’Est

Actualité Est-africaine : politique, économie, sport, société, culture… Retrouvez toute l’actualité, pays par pays sur cette page.

Soudan : Prolongement du régime d’Omar el-Béchir

Les responsables de la contestation au Soudan ont annoncé dimanche la suspension des discussions avec les militaires, et appelé à intensifier les manifestations réclamant un pouvoir civil. « Nous suspendons nos discussions avec le Conseil militaire » de transition, a déclaré un porte-parole des organisations représentant la contestation, Mohamed al-Amine, qui s’adressait à des milliers de personnes rassemblées devant le QG de l’armée à Khartoum. « Nous considérons le Conseil militaire comme un prolongement du régime » de l’ex-président Omar el-Béchir, destitué le 11 avril dernier, a-t-il ajouté en appelant à « poursuivre et intensifier les manifestations jusqu’à ce que nos demandes soient satisfaites ». Les …

Lire la suite »

Soudan : Béchir en prison ?

Rassemblement des partisans d'Omar El-Béchir à Khartoum, 09 Janvier 2019.

Dernière mise à jour, le 24 avril 2019 à 01:16 Les manifestants réclamant un pouvoir civil au Soudan sont restés fortement mobilisés mercredi, malgré le transfert en prison du président déchu Omar el-Béchir, principale cible de leur colère avant sa destitution par l’armée la semaine dernière. Un proche de M. Béchir, 75 ans, a indiqué à l’AFP que ce dernier, jusque-là détenu dans un lieu inconnu, avait été transféré dans la nuit dans une prison du nord de la capitale Khartoum. En soirée, le Conseil militaire de transition qui a succédé à M. Béchir a annoncé l’arrestation de deux des …

Lire la suite »

Soudan : Béchir déboulonné

Au Soudan, le général Omar El Béchir vient d’être déboulonné. Il a été balayé depuis hier jeudi 11 avril par le peuple soudanais, qui a triomphe après quatre mois de manifestations pacifiques, déclenchées depuis le mois de décembre dernier. El Béchir quitte la direction du Soudan, après 30 ans de pouvoir sans partage depuis son coup d’État militaire de 1989. A l’appel de l' »Association des professionnels », une structure de la Société civile qui regroupe des Ingénieurs, des médecins, des avocats, de journalistes, des corps de métiers, la population a lancé le mouvement de protestation au lendemain de la majoration du …

Lire la suite »

Soudan : Le Conseil militaire doit transférer le pouvoir à un gouvernement civil

Le mouvement de contestation au Soudan a exhorté dimanche les nouveaux dirigeants militaires à transférer « immédiatement » le pouvoir à un gouvernement civil, les généraux ayant auparavant appelé les partis politiques à s’entendre sur une figure « indépendante » comme Premier ministre d’un exécutif civil. Après la destitution, jeudi, du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 30 ans, des milliers de Soudanais campent toujours devant le QG de l’armée à Khartoum pour faire pression sur les militaires. « Nous continuerons à organiser nos sit-in jusqu’à la satisfaction de nos demandes », a clamé Omar el-Digeir, l’un des chefs de l’Alliance pour la liberté et le …

Lire la suite »

Gouvernement civil : Pression sur les militaires au Soudan

Les manifestants soudanais maintiennent dimanche la pression pour une passation rapide du pouvoir à un gouvernement civil. Samedi soir, les chefs de la contestation ont présenté leurs demandes au nouveau pouvoir militaire et réclamé la formation d’un gouvernement entièrement civil pour gérer le pays au quotidien. « Nous continuerons à organiser nos sit-in jusqu’à la satisfaction de nos demandes », a proclamé dans un communiqué, l’un des chefs de l’ALC, qui rassemble l’Association des professionnels soudanais (SPA) et des partis d’opposition. Les manifestants soudanais maintiennent dimanche la pression pour une passation rapide du pouvoir à un gouvernement civil, au lendemain de l’engagement …

Lire la suite »

Soudan : Passer la main à un pouvoir civil

Le nouvel homme fort du Soudan a promis samedi d' »éliminer les racines » du régime d’Omar el-Béchir et annoncé une série de mesures en guise de concessions aux manifestants, alors qu’il est pressé de passer la main au plus vite à un pouvoir civil. Abdel Fattah al-Burhane, nommé vendredi à la tête du Conseil militaire chargé de la transition au lendemain du renversement du président Béchir, a promis « de lutter contre la corruption et d’éliminer les racines » du régime dans un discours à la nation retransmis sur la télévision d’État. Il a en outre annoncé la levée du couvre-feu –imposé jeudi …

Lire la suite »

Mandats d’arrêt : Omar EL-BÉCHIR ne serait pas livré à l’étranger

Au lendemain de la destitution d’Omar el-Béchir, resté 30 ans au pouvoir au Soudan, la foule des manifestants rassemblée à Khartoum est désormais déterminée à chasser les généraux du régime qui ont tenté vendredi d’apaiser la rue en promettant un « gouvernement civil ». Le général Awad Ibn Ouf, nouvel homme fort du Soudan, va tenter d’apaiser la contestation qui secoue le pays depuis près de quatre mois, mais risque de se retrouver sans soutien international vu son implication dans des crimes de guerre présumés au Darfour. Les principaux chefs de l’armée ont par ailleurs confirmé vendredi que le président déchu était …

Lire la suite »

Soudan : La tête du régime à sauter mais la matrice demeure

Le président Omar el-Béchir, qui dirigeait le Soudan d’une main de fer depuis 30 ans, a été renversé jeudi par un coup d’État de l’armée, dans le sillage d’un soulèvement populaire, et remplacé par un « conseil militaire de transition » pour deux ans. Plusieurs pays, dont les États-Unis et l’Union européenne (UE), ont exhorté les militaires à intégrer les civils pour cette transition. Le ministre de la Défense Awad Ahmed Benawf a été nommé à la tête du Conseil militaire de transition, après avoir annoncé à la télévision d’Etat « la chute du régime et le placement en détention dans un lieu …

Lire la suite »

Génocide : Mensonges et manipulations du régime de Paul KAGAME

Commémoration du génocide au Rwanda, seul chef d’État ou de gouvernement non africain, le Premier ministre belge Charles Michel est venu exprimer le soutien de l’ancienne puissance coloniale. Reconnaissant les erreurs de la communauté internationale en 1994, il a dit parler « au nom d’un pays qui veut aussi assumer les yeux dans les yeux sa part de responsabilité face à l’histoire ». L’absence de chefs d’État ou de gouvernement de la sous-région a toutefois témoigné du relatif isolement dont continue à souffrir le Rwanda. Sans dire qui il visait, M. Kagame a d’ailleurs lancé un message de mise en garde à …

Lire la suite »

800.000 morts ? : Macron snobe le 25e anniversaire du génocide de 1994 au Rwanda

Poignée de main entre Paul KAGAME, président du Rwanda et Emmanuel MACRON, président français.

Dernière mise à jour, le 8 avril 2019 à 02:32 Ce 25e anniversaire intervient dans un climat diplomatique plus apaisé qu’il y a cinq ans. En 2014, M. Kagame, qui depuis toujours reproche à la France d’avoir été complice du régime hutu responsable du génocide, avait suscité la furie de Paris en accusant l’armée française d’avoir pris une part active dans les massacres. La France n’avait finalement pas été représentée aux cérémonies. Cette année, le Rwanda a convié Emmanuel Macron à se rendre à Kigali. Le chef de l’État français a décliné en invoquant des problèmes d’agenda, mais ce refus …

Lire la suite »