mercredi , 19 décembre 2018
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / République du Congo

République du Congo

Maître Vincent Gomes : Un escroc et un voyous protégé par la Franc-maçonnerie !

La Franc-maçonnerie au Congo-Brazzaville est une institution dévoyée. Elle sert et couvre même les causes les plus déloyales… Voici comment Vincent Gomes se sert de la Franc-maçonnerie à des fins personnelles, mais aussi pour échapper à la justice du Congo. Sous prétexte que « Les Francs-Maçons se doivent mutuellement, dans l’honneur, aide et protection fraternelle, et ce, même au péril de leur vie », comme le stipule l’article 12 des Principes de base de la Franc-Maçonnerie Régulière, certains magistrats, officiers et autres commis de l’Etat congolais, membres de cette fraternité initiatique, volent souvent – envers et contre tous – au …

Lire la suite »

La guerre cachée du Congo-Brazzaville

Dans camp des refugies au Congo-Brazzaville.

Dernière mise à jour, le 3 juillet 2018 à 09:43 Les obus des véhicules calcinés rouillent sous la pluie et les maisons en ruines poussent à travers les broussailles envahies par la végétation. Le village de Soumouna dans la région du Pool au sud du Congo-Brazzaville est vide et gardé par des soldats, mais il y a des preuves indéniables de ce qui s’est passé ici il y a 20 mois. Isma Nkodia, 25 ans, a dit qu’elle traversait le village à quatre heures de l’après-midi quand les hélicoptères du gouvernement l’ont jetée à la poubelle. Au début, elle pensait …

Lire la suite »

Congo : Des villages rasés et des champs vides attendent les déplacés

Dernière mise à jour, le 23 juin 2018 à 09:02 La jungle a pénétré dans des champs non labourés. Il s’est glissé sur des maisons au toit de chaume, transformées en ruines; et il s’est étendu sur des routes vides autrefois utilisées pour transporter des bananes, des haricots, du manioc à partir d’une région connue depuis longtemps comme la corbeille à pain du Congo-Brazzaville. Pendant près de deux ans, les combattants de la milice et les soldats qui tenaient des dizaines de postes de contrôle étaient les seuls signes de vie dans la région du Pool du Congo, à 50 …

Lire la suite »

Congo-Brazzaville : Libérer les militants du mouvement Ras-le-bol

Dernière mise à jour, le 24 mai 2018 à 11:29 Les autorités congolaises doivent immédiatement libérer sans condition 23 activistes arbitrairement arrêtés depuis une semaine jour pour jour à Brazzaville et Pointe Noire, et mettre un terme au harcèlement des acteurs de la société civile, ont déclaré la campagne ‘Tournons la page’, et les organisations de défense des droits humains Front Line Defenders et Amnesty International. Communiqué de presse conjoint – Congo-Brazzaville : les autorités doivent libérer les militants du mouvement Ras-le-bol et mettre un terme au harcèlement des acteurs de la société civile Congo-Brazzaville : les autorités doivent libérer …

Lire la suite »

Brazzaville – Luanda saluent les progrès accomplis dans le processus électoral en RDC

Les élections à venir ont été le principal sujet des discussions de la Tripartite Angola-RDC-Congo/Brazza. L’appel qui en ressort de la part du successeur de Dos Santos ainsi que du doyen Sassou N’guesso est sans équivoque.  » Dénis Sassou N’guesso, Président de la République du Congo, et João Lourenço, Président de la République d’Angola, ont lancé un vibrant appel à tous les acteurs politiques et ceux de la société civile à se mobiliser en vue de la concrétisation de l’agenda électoral dans l’unité, le calme et la paix », souligne le communiqué final de la tripartite. João Lourenço et Denis Sassou …

Lire la suite »

RDC : Se maintenir au pouvoir en violation de la Constitution n’est plus à l’ordre du jour

Dernière mise à jour, le 25 janvier 2018 à 11:33 Le 31 décembre 2017, la majorité des Congolais ont démontré à la face du monde que se maintenir au pouvoir en violation de la Constitution n’est plus à l’ordre du jour en RDC. Malgré la répression, des Catholiques et de nombreux Congolais ont bravé cette interdiction. Certains ont affronté la police et l’armée. Des prêtres et laïcs ont tenu bon face aux gaz lacrymogènes et balles réelles. Si rien n’est fait pour arrêter l’élan de répression en cours en RDC, il y a risque que le pays revive le pire. …

Lire la suite »

Général Munene en voie d’extradition en RDC ?

Dernière mise à jour, le 17 janvier 2018 à 09:38 Le Congo Brazzaville qui a toujours refusé d’extrader le général Munene vers la RDC craignant pour sa vie semble changer de position. Et pourtant le gouvernement de ce pays avait toujours avancé , entre autres, le cas du sort qui fut réservé à feu Mulele ,l’oncle du Général Munene après son retour dans l’ancien Zaire en provenance du Congo Brazzaville, pour justifier à juste titre son refus d’extradition des congolais de l’ex Zaire vers la RDC. A l’heure où la cruauté de « Joseph Kabila » n’est plus à démontrer …

Lire la suite »

Crise en RDC : Que peut bien faire Sassou ?

Dernière mise à jour, le 16 janvier 2018 à 12:28 Au nom de la CENCO, Utembi et Nshole ont été à Brazzaville, ce mardi 9 janvier 2018. Ils y ont rencontré Denis Sassou Nguesso. Motif ? Partager avec ce dernier quelques préoccupations liées notamment, à la problématique de la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 ainsi qu’à la nécessité de la tenue des élections apaisées en RD. Congo. Mais, que peut bien faire Sassou ? A-t-il vraiment les mains libres et la carrure nécessaire pour être écouté par toutes les parties impliquées dans la crise congolaise ? …

Lire la suite »

RDC : Insécurité au Kongo central

Dernière mise à jour, le 21 décembre 2017 à 11:54 L’insécurité se porte bien à Luozi, dans la province de Kongo central. Des rebelles Ninjas de Pasteur Ntoumi ont tiré à bout portant sur un chef du village qui a succombé sur place. Quelques jours auparavant, la victime aurait blessé à coup de machette, un rebelle Ninja présumé auteur de viol d’une de ses filles. En colère, un groupe d’hommes du chef rebelle est revenu dans ladite localité pour venger leur compagnon d’arme blessé. C’est alors qu’ils ont froidement abattu leur cible, affirme Top Congo FM qui a donné cette …

Lire la suite »

L’implosion de la crise en RDC aura des conséquences directes dans la région des Grands Lacs

Dernière mise à jour, le 16 décembre 2017 à 10:04 Tout le monde convient que c’est la situation préoccupante en RDC qui peut avoir motivé Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre 2017, qui a réuni trois présidents de la sous-région : l’Angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço, le Congolais Joseph Kabila Kabange et lui-même Denis Sassou Nguesso. Une implosion de la crise en RDC aura des conséquences directes dans les trois pays et dans la sous-région. De sources diplomatiques, nous apprenons que la communauté internationale a chargé Sassou Nguesso, en tant que président de la CIRGL, et Joao …

Lire la suite »