jeudi , 14 novembre 2019

RD Congo

Actualités de la République Démocratique du Congo (RDC) – Découvrez tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique RD Congo sur cette page.

Site minier : La SMB exploite illégalement les creuseurs de Masisi

Les violons ne s’accordent pas entre d’une part, la SMB et d’autre part, la Cooperamma qui accuse la société minière de Bisunzu de ne pas respecter les clauses de travail devant réunir ces deux sociétés. Ce qui a conduit à des conflits entrainant morts d’homme d’une manière régulière à Masisi. La SMB qui achète les minerais auprès des creuseurs artisanaux de la Cooperamma est accusée de meurtre et de torture de ces creuseurs, une situation qui est aussi source du climat d’insécurité à Masisi.  Au cours de la plénière du vendredi 8 novembre 2019, les députés provinciaux du Nord-Kivu ont …

Lire la suite »

RDC : Vers une insurrection qui ne dit pas son nom

La coalition FCC- CACH, incarnée de part et d’autre par le PPRD et l’UDPS, est sur le point de virer à un affrontement. Les deux se détestent et sont depuis lors en mode « coup pour coup ». A Kinshasa, tout comme à Kolwezi, chef-lieu du Lualaba, des effigies de Kabila, leader du FCC, et du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, ont été brûlées par des militants surexcités. Des signes avant-coureurs d’une insurrection qui ne dit pas son nom. Une marche pour soutenir la gratuité de l’éducation de base à Kolwezi, dans le Lualaba, a failli tourner en un affrontement …

Lire la suite »

RDC : Exigence d’une justice équitable au Nord-Kivu

« La plupart des jugements rendus dans l’exécution des procès à Goma ne respectent plus les principes ni le temps exigé par la loi. Ce qui fait qu’aujourd’hui, il y a même un nombre exagéré des prisonniers dans la prison centrale Munzenze de Goma où on devrait en principe avoir en moyenne 150 personnes. Mais, on observe une moyenne de 2.000 personnes avec des conditions inhumaines. Tout cela, parce que certains magistrats s’adonnent à des corruptions dans l’exécution des procès au profit des plus riches et au détriment des pauvres, même si ces derniers ont raison. Des personnes sont arrêtées …

Lire la suite »

Mal entretenu : Vers la fermeture du stade des Martyrs de Kinshasa

L’inspecteur de la Confédération africaine de football (Caf), Emmanuel Kande, a annoncé pour le samedi 26 octobre prochain l’arrivée des inspecteurs Caf en RDC. Leur mission sera de palper du doigt les différents stades où se jouent les matches des Compétitions interclubs et voir s’ils répondent au cahier des charges de l’instance africaine de football. Au regard des conditions exigées, le stade des Martyrs de la Pentecôte où V.Club et DCMP prestent serait en voie d’être fermé. Seul le stade Mazembe, où la pose d’une nouvelle pelouse synthétique vient d’être effectuée, remplit toutes les conditions. L’audience accordée à Emmanuel Kande …

Lire la suite »

RDC : L’état des infrastructures aéroportuaires laisse à désirer

La communauté internationale a commémoré le 14 octobre dernier, la journée mondiale de la Normalisation. Le thème retenu pour 2019 était : « les normes vidéo créent une scène ouverte sur le monde ». En République Démocratique du Congo (RDC), cette journée a été célébrée, au lendemain du crash de l’Antonov 72. A cette occasion, le président de l’Association pour la Promotion de la Métrologie et la Normalisation en RDC (APROMEN), décrie l’absence d’une normative rationnelle partout au Congo. En rapport avec cette catastrophe plus précisément, Bertin Bululu se pose moult questions liées notamment à l’état des infrastructures aéroportuaires. La Rd-Congo ne …

Lire la suite »

Minembwe : Un cocktail détonant

Il se passe encore des choses bizarres à Minembwe, dans le Sud-Kivu. Des milices liées à des communautés tribales sont en train de mettre à feu et à sang les localités qui ne sont pas les leurs ethniquement. Parmi les communautés qui rivalisent sur place en faisant parler la poudre, il y a les Bashi, les Bafuliro et les Banyamulenges. Outre les groupes armés locaux, il y a aussi les Burundais qui sont dans la danse. Le tout forme un cocktail détonant. La population de Minembwe se plaint de l’absence des FARDC dans le secteur pour les protéger contre la …

Lire la suite »

Mort de rire : Le PPRD déclenche la guerre contre la corruption et l’impunité

Les rideaux sont tombés sur les travaux de la première Matinée politique du Parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). Démarrées le mardi 22 octobre, ces assises ont pris fin jeudi 24 octobre à Lubumbashi. Au rendez-vous, les porte-étendards du parti de Joseph Kabila se sont fixé l’objectif de remporter les élections de 2023. Ils ont ainsi pris l’option de préparer déjà le terrain en gagnant à leur cause l’électorat potentiel. Mieux, ils ont exhorté leurs cadres au pouvoir à briller par la bonne gouvernance, ayant décidé de faire de la lutte contre l’impunité leur cheval de …

Lire la suite »