dimanche , 29 mars 2020
Dernières nouvelles
Accueil / kongoTIMES! (page 5)

kongoTIMES!

octobre, 2019

  • 25 octobre

    Fatshi – « Kabila » : Une cohabitation et non coalition

    Effectuant un saut dans le passé, Adolphe Muzito présente la République démocratique du Congo (RDC) comme une nation caractérisée par des conflits politiques à répétition. Selon lui, la conséquence de toutes ces crises sont l’illégitimité politique et la faillite de l’économie du pays de 1960 à ce jour. Chronologiquement, le « Prof de l’Université populaire » cite le conflit Kasa-vubu-Lumumba, Kasa-vubu-Tshombe, Mobutu-Kasa-vubu-Tshombe, Mobutu-Etienne Tshisekedi, Mobutu-peuple. Auxquels s’ajoutent les conflits Mobutu-M’zee Laurent Désiré Kabila, M’zee Laurent-Kabila-Etienne Tshisekedi, Joseph Kabila-Etienne Tshisekedi et, finalement, le conflit Joseph Kabila- Martin Fayulu. En luminaire, Adolphe Muzito titre sur ce qu’il qualifie de quadruple conflit politique actuel Kabila-Fayulu …

  • 25 octobre

    Sinohydro : 18 ans de présence en RDC

    Établie en République démocratique du Congo depuis 2001, Sinohydro, participe à la reconstruction du pays dans les secteurs des infrastructures routières, énergétiques, minières, aéroportuaires … où elle a une expertise qui force l’admiration de tous. En 18 années de présence sur le sol rd congolais, Power China aligne de nombreuses réalisations qui font aujourd’hui la fierté de la coopération gagnant-gagnant chère à la Chine de Xi Jinping. Comme chanté dans l’hymne national,  » Debout Congolais « , les Congolais rêvent d’un pays  » plus beau ». Et les partenaires chinois promettent de le réaliser. Depuis le programme des  » 5 chantiers « , …

  • 24 octobre

    Communautarisme et replis identitaire : Les antivaleurs à bannir en RDC

    « Nous jeunes devons lutter contre la stigmatisation communautaire qui est encore d’actualité au Nord-Kivu. C’est ces problèmes de communautarisme et du repli identitaire qui freinent la province. J’ai l’impression que, les gens ont perdu de plus en plus confiance les uns envers les autres. Ça se lie quotidiennement en province. Mon souhait personnel est que les gens se fassent confiance mutuellement, que nous voyons en nous des êtres humains que des membres d’une communauté, sans toutefois renier le droit à l’appartenance. Les Nord-kivutiens doivent exploiter positivement l’appartenance à une ethnie et non en faire toujours une arme contre les autres. …

  • 24 octobre

    Masisi : Plusieurs groupes armés font la loi

    La situation dans le territoire de Masisi laisse à désirer, suite à l’insécurité persistante qui anime ce coin du Pays. Nous pensions d’ailleurs qu’après les élections, la paix allait retourner dans le Masisi. Car, les groupes armés avaient promis de déposer les armes après changement du régime politique. Mais aujourd’hui, l’alternance étant effective, les affrontements ont repris encore davantage dans ce territoire. Il y a une insécurité généralisée dans tout le Masisi. Cela suscite des questionnements sur une quelconque complicité de certaines personnes dans cette affaire qui vivent de l’insécurité au Nord-Kivu. Plusieurs groupes armés font la loi actuellement dans …

  • 24 octobre

    RDC : Les enseignants plaident pour la meilleure qualité de l’enseignement

    Les élèves dans la cour d'une école en RDC.

    Dernière mise à jour, le 30 novembre 2019 à 10:47 La Synergie des syndicats des enseignants de la RDC, à savoir Syndicat National des Enseignants des Ecoles Conventionnées Catholique, Fédération de l’enseignement de la Centrale congolaise du travail, Force Agissante, Syndicat National des Enseignants des Ecoles Conventionnées Protestantes et Collectif des Femmes et Enfants pour la vie et le développement (Synecat-CCT-FA-SYNEP-COFEVID), a évalué les mesures de gratuité de l’enseignement dans les écoles publiques depuis la rentrée scolaire 2019-2020, au cours d’une assemblée générale tenue le samedi 28 septembre 2019, au siège de Synecat, dans la commune de Kalamu. En effet, …

  • 14 octobre

    Financement : La BAD s’est chargée de la réhabilitation de 622 km de route en RDC

    Approuvé depuis le 26 juin 2019 par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD), l’accord de financement portant réhabilitation d’un tronçon de 622 km de la RN1 (Route nationale n°1) a enfin été formalisé jeudi au cours d’une cérémonie organisée à l’immeuble du gouvernement. À côté du représentant-résident de la BAD en RDC, le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, représentant le gouvernement central, a formellement signé le document qui scelle cet accord de financement. Dans son intervention, Sele Yalaghuli a souligné l’importance que ce projet apporte dans le cadre de l’intégration de la RDC. Il a salué …

  • 14 octobre

    Avec Fatshi : La RDC redevient fréquentable ?

    La République démocratique du Congo (RDC) redevient de plus en plus fréquentable et présente dans le concert des nations. Avec l’intervention de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi à la 74ème Assemblée générale des Nations unies à New York, le pays d’Emery Patrice Lumumba a prouvé, une fois de plus, à la face du monde qu’il est resté attaché aux valeurs universelles. Devant les caméras du monde entier, l’opinion internationale a découvert un Félix Tshisekedi très convainquant, avec un discours plein d’espoir. De la sécurité intérieure aux problèmes sociaux, en passant par des questions environnementales et les droits humains, Félix Tshisekedi …

  • 14 octobre

    Plus de 250 millions d’africains continuent de souffrir de la faim

    À New-York, le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina, a exhorté les participants de l’Assemblée générale des Nations unies à une action collective, rapide et urgente pour mettre un terme à l’insécurité alimentaire en Afrique. « Cela suffit ! Il est inacceptable que 250 millions d’africains continuent de souffrir de la faim. L’heure est à l’action ! », s’est-il indigné devant un auditoire particulièrement réceptif. « Des solutions, qui ont fait leurs preuves au Sud, existent : répliquons-les à grande échelle, en mettant en commun toutes nos ressources ! », a lancé le président de la …

  • 10 octobre

    Présidentielle 2019 : Fin de la « campagne du silence » en Tunisie

    Dernière mise à jour, le 25 octobre 2019 à 02:23 La campagne pour le second tour de la présidentielle a repris jeudi en Tunisie, au lendemain du coup de théâtre de la libération du candidat emprisonné Nabil Karoui. M. Karoui, un homme d’affaires controversé poursuivi pour blanchiment et fraude fiscale, est sorti en soirée de la prison de la Mornaguia, près de Tunis, où il était en détention depuis fin août, à la faveur d’un recours devant la cour de cassation. Il reste inculpé. Les observateurs européens avaient eux-mêmes déploré une « campagne du silence », dans laquelle « l’un ne peut pas …

  • 10 octobre

    Pétrole : Il n’y aura pas rupture de stock à travers la RDC ?

    Les membres du Groupe professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) tiennent au respect des engagements pris vis-à-vis du gouvernement de la République démocratique du Congo. Par conséquent, ils rassurent de la disponibilité des produits pétroliers en quantité suffisante et promettent de tout mettre en œuvre pour qu’il n’y ait pas rupture de stock à travers la RDC. Ces assurances ont été données par les pétroliers à l’issue d’une réunion de travail avec la ministre de l’Économie, Acacia Bandubola Mbongo, dans son cabinet de travail. Partenaires du gouvernement, les pétroliers ont donné les assurances au ministre de l’Économie quant à …