Warning: mysqli_query(): MySQL server has gone away in /home/kongotim/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 2030

Warning: mysqli_query(): Error reading result set's header in /home/kongotim/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 2030
Nord-Kivu : Exploitation illégale des espaces verts et la spoliation des terres – The Kongo Times – www.kongotimes.info – La Force d'Informer
jeudi , 12 décembre 2019
Dernières nouvelles
Warning: mysqli_query(): MySQL server has gone away in /home/kongotim/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 2030

Warning: mysqli_query(): Error reading result set's header in /home/kongotim/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 2030
Accueil / Afrique / Nord-Kivu : Exploitation illégale des espaces verts et la spoliation des terres

Nord-Kivu : Exploitation illégale des espaces verts et la spoliation des terres

C’est une série d’actions que le mouvement citoyen « Lutte pour le changement (LUCHA) » a déclenché, le vendredi 8 Novembre 2019 à Goma, pour s’insurger contre l’exploitation illégale des espaces verts et la spoliation des terres sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu. Cette situation défraie la chronique depuis le cas récent de la spoliation du Mont-Goma.

Plus d’une dizaine de militants de la LUCHA ont manifesté devant le bureau abritant le service de cadastre à Goma (Nord-Kivu) suite à la spoliation des terres sur le patrimoine touristique du Mont-Goma, dont les enclos nouvellement construits ont été scellés par l’autorité provinciale, depuis le mercredi 6 novembre.

Pour ces jeunes militants, l’acte de sceller ces parcelles ne suffit pas. Ils appellent à des actions judiciaires, en pointant du doigt le service de cadastre d’être à la manœuvre dans ces ventes et achats illégaux, en délivrant des titres fonciers aux vendeurs ou acheteurs des terrains dans ce site touristique.

« Nous sommes venus nous imprégner des informations auprès de ce service en disant non à la spoliation des terres et des espaces verts sous la bénédiction des agents de cadastre. S’ils sont complices, que la justice fasse son travail en les interpellant. Parce que ce sont eux qui ont délivré des documents à toutes ces familles déguerpies du Mont-Goma aujourd’hui. Et c’est la raison de notre présence ici », a expliqué Josué Mulay, un militant de la LUCHA.

Selon le chef de Bureau du service de cadastre à Goma, Didier Birate, qui les a reçus, il existerait juste un problème sur le lotissement des maisons situées au pied du Mont-Goma. « Au pied du Mont-Goma, il y a des lotissements qui se sont faits d’une manière légale, conformément aux normes établies par les autorités publiques et les services habiletés. Mais seulement, ce qui est à déplorer est que les riverains, c’est-à-dire ceux qui habitent ce pied du Mont-Goma, ont largement dépassé les limites légales », a-t-il souligné.

Un mémorandum lu et déposé

Les militants de la LUCHA ont, par cette occasion, déposé un mémorandum qu’ils ont lu devant le chef de Bureau de service de cadastre. Lequel mémo met un accent sur des sanctions judiciaires que doivent subir les agents des services des titres fonciers, de cadastre et certaines autorités politiques qui seraient impliquées dans cette spoliation.

Bien avant cela, un autre mémorandum a été déposé au Parquet de grande instance de Goma, question d’interpeller l’autorité judiciaire sur la bonne gestion des dossiers liés aux conflits fonciers et qui constituent à ce jour, la majorité de dossiers auprès des cours et tribunaux au Nord-Kivu.

La LUCHA exige également du Ministère provincial des Affaires foncières, la démolition des maisons construites illégalement sur le Mont-Goma, le dédommagement des victimes de cette démolition qui ont reçu légalement les titres d’exploitation de ces espaces, conformément à l’article 223 de la loi foncière congolaise. Ils sollicitent en outre, l’implication de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu pour interpeller les autorités impliquées dans cette affaire.

D’autres actions citoyennes sont prévues dans l’agenda de la LUCHA-Goma sur ce dossier.

(avec Melis BOASI, lePotentiel RDC)

A lire aussi

Vérité des urnes : Nous devons évoluer

Martin Fayulu, qui continue à revendiquer la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018, …

Laisser un commentaire