jeudi , 14 novembre 2019
Accueil / Afrique / La RDC affûte ses armes pour la COP 25

La RDC affûte ses armes pour la COP 25

De par son étendue et sa riche diversité biologique, la forêt de la République démocratique du Congo constitue un potentiel économique, social, culturel et écologique énorme. A cet égard, pour mieux faire entendre sa voix dans le concert des nations, la RDC affûte ses armes pour la COP 25. Le ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo a, dans cet objectif, réuni en son cabinet, jeudi 24 octobre, le comité préparatoire de la prochaine messe écologique pour une participation effective.

Le ministre Nyamugabo a rappelé à ses interlocuteurs les objectifs fixés initialement lors de la convention de Paris tenue en 2015. Il s’agit notamment de réduire de 17% les émissions de gaz à effet de serre du pays. Il était également question d’échanger autour de difficultés rencontrées par les délégations aux précédentes COP, trouver les voies et moyens pour une participation réussite à cette rencontre. Mais aussi, analyser les mécanismes de sensibilisation de la population aux risques de réchauffement climatique.

Pour assurer un bon écho de ces assisses, le numéro un de l’Environnement a invité les responsables de cette commission, à veiller à ce que les délégués à la conférence de Santiago apportent les pistes de solutions aux questions climatiques actuelles. Ce, tout en garantissant l’effectivité de la rétrocession en adéquation aux efforts menés par le pays.

Claude Nyamugabo, a souligné que pour la RDC, l’objectif principal poursuivi dans cette COP était de prendre en compte des questions climatiques et assurer une collision d’étude pour le transfert des technologies en vue d’aider le pays à réaliser ses objectifs environnementaux. Il a également rappelé la place qu’accorde le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi au secteur de l’environnement qu’il considère comme transversal et omniprésent. Le ministre de l’Environnement et Développement durable a aussi fait savoir la nécessité de produire un plan national d’adaptation aux effets du changement climatique. 

(avec Fyfy Solange TANGAMU)

A lire aussi

Kobané : Déploiement des forces syro-russes

Le régime syrien et l’allié russe ont accéléré vendredi le déploiement de leurs troupes à …

Laisser un commentaire