jeudi , 17 octobre 2019
Accueil / Afrique / La RDC et ses discriminations liées au genre

La RDC et ses discriminations liées au genre

Les discriminations liées au Genre constituent une réalité sociale perceptible en République démocratique du Congo (RDC). Cette situation, poursuit-elle, nécessite l’implication de toute la communauté congolaise pour réussir leur éradication. Le Congo a besoin de l’apport de ses fils et filles pour relever ses multiples défis qui bloquent son développement.

Le Bureau de Consultation en Genre, Participation Citoyenne et Développement, (BCGPCD) a célébré ces sept ans d’existencede son travail de terrain dans le cadre de la promotion du leadership féminin. C’était le week-end, au cours d’une cérémonie organisée en son siège à la Gombe.

La directrice générale de cette structure a fait savoir que, grâce au travail au quotidien de ce bureau, « nous avons palpé de doigt, les réalités du Congo profond et ce, dans toutes ses 26 provinces ».

Lors de ses descentes sur terrain, Faida Mwangilua note que les discriminations liées au Genre constituent une réalité sociale perceptible. Cette situation, poursuit-elle, nécessite l’implication de toute la communauté congolaise pour réussir leur éradication.

Le Congo a besoin de l’apport de ses fils et filles pour relever ses multiples défis qui bloquent son développement, fait remarquer la ministre honoraire de la condition féminine et famille.

Pour y arriver Faida Mwangilua reconnait qu’au début de cette aventure, le travail n’était pas du tout facile ! « Nous avions difficile à trouver les offres de services mais nous n’étions pas découragés de soumissionner à chaque fois que nous tombions sur une opportunité », avoue la patronne du BCGPCD.

En même temps, poursuit-elle : « l’équipe permanente dont j’ai la charge devrait faire face aux différentes dépenses courantes pour un bon fonctionnement notamment les taxes et impôts, le loyer, l’eau et l’électricité, les fournitures du bureau, etc. « .

Cependant, nous confie-telle, le BCGPCD a résisté à toutes ces intempéries grâce à l’engagement de chacun d’entre nous, y compris le personnel d’appui qui ont consenti d’énormes sacrifices. Au fil du temps, « nous commencions d’avoir de l’espoir et à ce jour, notre structure est en train de réaliser sa mission, celle d’être au service de toutes les organisations œuvrant pour la promotion et l’émergence du leadership féminin dans notre pays », affirme sa patronne.

MOTIVATION

La DG du BCGPCD a relaté l’historique de la création de cette organisation. En février 2012,  » nous étions recrutée par un Bureau International de Consultance, dénommé Development & Training Service, Inc, (DTS) qui était chargé, par USAID pour faire le suivi et l’évaluation des projets financés par l’USAID dans 8 provinces sur les 11 que comptait la RDC avant le démembrement « , explique-t-elle.

Ce travail, selon elle, avait suscité en nous l’engagement de continuer à œuvrer, non seulement dans les plates formes Associations féminines mais aussi d’évoluer dans un bureau d’expertise, un Bureau national de Consultation afin d’offrir de façon permanente l’expertise nécessaire pouvant renforcer le travail de plaidoyer en faveur de la promotion du leadership féminin.

« Des collègues avec lesquels nous travaillions déjà dans la thématique Genre n’avaient pas hésité d’adhérer à cette initiative. Nous avons deux organes appuyés par un personnel d’appui », fait-elle savoir. Il s’agit du Conseil des experts de l’équipe permanente. Le conseil des experts est l’organe de décisions et ses membres ont un mandat à vie, précise Faida Mwangilua. C’est cet organe qui désigne, par consensus, la Directrice générale qui a la charge de conduire l’équipe permanente, ajoute-t-elle. C’est ici l’occasion de remercier les collègues qui se sont appropriés l’initiative et avec lesquels nous évoluons jusqu’à ce jour.

La DG du BCGPCD remercie tous les partenaires pour la confiance placée en son équipe depuis le début de la marche jusqu’à ce jour. 

(avec Mathy MUSAU)

A lire aussi

Pétrole : Il n’y aura pas rupture de stock à travers la RDC ?

Les membres du Groupe professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) tiennent au respect des …

Laisser un commentaire