dimanche , 21 juillet 2019
Accueil / Afrique / Pont Kinshasa-Brazzaville : Un projet suicidaire pour l’économie de la RDC

Pont Kinshasa-Brazzaville : Un projet suicidaire pour l’économie de la RDC

Plusieurs dizaines de personnes sont descendues mardi 18 juin dans les rues du territoire de Kasangulu, pour protester contre le projet de pont route- rail devant relier Brazzaville à Kinshasa. Des acteurs de la société civile et des activistes des mouvements citoyens ont participé à cette marche de protestation. Ils ont affirmé leur engagement à barrer la route à ce projet qualifié de suicidaire pour l’économie congolaise. « Nous sommes là pour interpeller le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi quant à sa responsabilité pour barrer la route à ce projet de nature à menacer la santé économique de la RDC en général et de la province du Kongo-Central en particulier. Nous voulons le voir dire publiquement non au projet de construction du pont route-rail reliant Kinshasa et Brazzaville », a déclaré un acteur de la Société civile.

Plusieurs dizaines de personnes sont descendues mardi 18 juin dans les rues du territoire de Kasangulu, dans la province du Kongo-Central pour protester contre le projet de pont route- rail devant relier Brazzaville à Kinshasa, réputées les capitales les plus proches du monde.

A l’initiative de Jean-Claude Vuemba, plusieurs militants des partis politiques, des acteurs de la société civile et des activistes des mouvements citoyens ont participé à cette marche de protestation. Ils ont affirmé leur engagement à barrer la route à ce projet qualifié de suicidaire pour l’économie congolaise.

« Nous sommes là pour interpeller le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi quant à sa responsabilité pour barrer la route à ce projet de nature à menacer la santé économique de la RDC en général et de la province du Kongo-Central en particulier. Nous voulons le voir dire publiquement non au projet de construction du pont route-rail reliant Kinshasa et Brazzaville », a déclaré un acteur de la Société civile.

Des manifestants entonnaient des chansons et brandissaient des rameaux pour dénoncer ce qu’ils qualifient de  » projet macabre ». Ils avaient même barricadé la route. Ce qui a obligé l’administrateur du Territoire Isabelle Nkusu à descendre sur le lieu.

Dans un mémorandum adressé à l’administrateur du territoire à cette occasion, les manifestants exigent au Président de la République de privilégier la construction du port en eau profonde à Banana.

Le début des travaux de construction du pont route-rail Kinshasa-Brazzaville est annoncé pour le mois d’août de l’année 2020. Ils seront financés par la Banque Africaine de Développement (BAD). 

(avec Orly-DarelNgiambukulu)

A lire aussi

RDC : Qu’attend Fatshi de prendre des mesures draconiennes devant l’aggravation d’Ebola à l’Est ?

Dernière mise à jour, le 20 juillet 2019 à 10:42 Il est impératif aujourd’hui de …

Laisser un commentaire