dimanche , 18 août 2019
Accueil / Afrique / Implosion de Lamuka : Moïse KATUMBI traitre !
Arrivée a Lubumbashi, Moise KATUMBI, au milieu de ses partisans.
Arrivée a Lubumbashi, Moise KATUMBI, au milieu de ses partisans.

Implosion de Lamuka : Moïse KATUMBI traitre !

Dernière mise à jour, le 12 juin 2019 à 08:59

On assiste à une divergence des vues entre les leaders de Lamuka, car la position Moïse Katumbi, défraie la chronique sur la scène politique congolaise. Et, il a déballé son plan, en appelant la population de Lubumbashi à se mobiliser pour appuyer la politique du président de la République. De son côté, l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, a confirmé son retour en RDC, le 23 juin 2019. Il a noté que son arrivée s’inscrit dans le cadre de renforcement de l’unité nationale et d’action pour un Congo prospère. « Mes chers compatriotes. C’est avec joie et enthousiasme que je vous annonce mon retour à Kinshasa, le dimanche 23 juin 2019 à 10h00′. J’ai hâte de vous retrouver pour que nous puissions ensemble renforcer l’unité de vue et d’action pour un Congo prospère », avait twitté Jean-Pierre Bemba.

La coalition politique « Lamuka » s’enlise peu à peu dans la crise. Cela s’explique par la divergence des vues entre les leaders de ladite plateforme. Après la prise de position de Moïse Katumbi lors de son atterrissage à Lubumbashi dans l’ex-Katanga, Jean-Pierre Bemba a, à son tour, confirmé son retour en RDC, le 23 juin. C’est sous cet angle que l’opinion s’interroge sur la quintessence de son message à livrer au public.

A Kinshasa, d’autres partis politiques soutenant le fameux combat de Martin Fayulu sur la vérité des urnes, se préparent à réserver un accueil chaleureux en faveur du président de Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba. Mais, on assiste à une divergence des vues entre les leaders de Lamuka, car la position Moïse Katumbi, défraie la chronique sur la scène politique congolaise. Et, il a déballé son plan, en appelant la population de Lubumbashi à se mobiliser pour appuyer la politique du président de la République.    

De son coté, l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, a confirmé son retour en RDC, le 23 juin 2019. Il a noté que son arrivée s’inscrit dans le cadre de renforcement de l’unité nationale et d’action pour un Congo prospère. « Mes chers compatriotes. C’est avec joie et enthousiasme que je vous annonce mon retour à Kinshasa, le dimanche 23 juin 2019 à 10h00′. J’ai hâte de vous retrouver pour que nous puissions ensemble renforcer l’unité de vue et d’action pour un Congo prospère », avait twitté Jean-Pierre Bemba.

« Nous sommes entrain d’associer J.P Bemba au combat que mène Katumbi, afin d’aider l’actuel chef de l’État, Félix Tshisekedi, à s’affranchir pour la réussite d’un véritable État de droit », déclare un proche de Katumbi sous le sceau de l’anonymat.

Face à cette divergence des vues, le président du MLC va animer une conférence de presse au cours de laquelle il va donner sa position. Entre-temps, Martin Fayulu continue de revendiquer la vérité des urnes lors des élections du 31 décembre 2018.

FAYULU ET MUZITO MOBILISENT POUR LE RETOUR DE BEMBA

Le comité organisateur pour le retour, à Kinshasa, de JP Bemba dirigé par Fidèle Babala, s’est rendu chez Martin Fayulu et chez Adolphe Muzito, révèlent certains cadres du Mouvement de libération du Congo (Mlc).

Fidèle Babala a contacté ces deux personnalités pour leur demander de participer à la mobilisation pour le retour de Jean-Pierre Bemba. Le Mlc entend donc mobiliser toutes les grandes figures de la plateforme née à Genève en faveur du retour au pays de Chairman.

Il apparait clair pour le Mlc que JB Bemba, recalé à la dernière Présidentielle, a encore un rôle à jouer dans l’Opposition. D’ailleurs Martin Fayulu, appelant tous les sympathisants de la Coalition Lamuka à se mobiliser pour le dimanche 23 décembre, n’a pas manqué de reconnaître la valeur de JP Bemba « qui a passé dix ans en prison pour des actes qu’il n’a pas commis ».

La présence des cadres de la Coalition Lamuka le 23 juin à l’aéroport international de N’Djili pour accueillir l’un de leurs en la personne de JB Bemba soulèvera, sans nulle doute des questionnements au sein de l’opinion. Ce, lorsque l’on sait que Martin Fayulu, Adolphe Muzito, Eve Bazaiba, Freddy Matungulu… ne se sont pas mobilisés, autant lorsqu’il s’est agi du retour au pays de Moïse Katumbi, pourtant coordonnateur de la Coalition Lamuka.

GENTINY NGOBILA SAISI

Toujours dans le cadre des préparatifs de ce retour, le Mouvement de libération du Congo (Mlc) a adressé une lettre au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila. « Le Mlc et la coordination provinciale de Lamuka ville de Kinshasa ont prévu de l’accueillir à l’aéroport pour le conduire jusqu’au lieu du meeting, l’espace attenant au bas-côté du boulevard Triomphal », précise cette lettre du comité d’accueil.

En ce qui concerne la sécurité, Fidèle Babala affirme que Jean-Pierre Bemba « est un homme libre, il rentre dans son pays. Il a conclu qu’ils vont informer l’autorité urbaine ainsi que les autorités de la police afin de prendre des dispositions pour que tout se passe dans le calme ». 

(avec lePotentiel et Rachidi MABANDU)

A lire aussi

Gouvernement Fatshi : L’heure est à la délibération pour le choix de 65 personnalités en RDC

Dernière mise à jour, le 14 août 2019 à 08:21 La nomination du gouvernement se …

Laisser un commentaire