dimanche , 18 août 2019
Accueil / Afrique / RDC : Deux centre d’Examen d’État 2019 ont été établis hors-frontière

RDC : Deux centre d’Examen d’État 2019 ont été établis hors-frontière

Tous les candidats tant réguliers que ceux qui avaient réussi aux épreuves préliminaires pour la sélection des autodidactes ont passé dans le calme leurs examens. C’est l’Inspection générale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP) qui le souligne. Et cela sur l’ensemble du territoire national, conformément au calendrier scolaire de l’année en cours qui prévoyait que ces épreuves hors sessions devaient se dérouler le jeudi 02 mai 2019 pour la dissertation et de rédaction pour le Cycle court ; le vendredi 03 mai 2019 pour les épreuves traditionnelles des options techniques qui, autrefois, se déroulaient le premier jour de la session ordinaire. Les épreuves de Français oral par contre se sont déroulées du samedi 04 jusqu’au mardi 07 2019. Au niveau de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, le ministre a félicité les responsables nationaux et provinciaux pour la bonne organisation de ces épreuves et pour la sécurité qui a prévalu dans tous les 2.095 centres d’examen, dont deux sont établis hors-frontière, notamment à Luanda et à Cabinda.

A l’Inspection générale de l’EPSP non seulement on est content du déroulement des épreuves, mais – on se réjouit de la progression des effectifs.

En effet, comparativement aux épreuves hors-session 2018 qui avaient enregistré 678.348 candidats, celles de 2019 avec un effectif global de 705.388 candidats au secondaire général, normal et technique pour 2.095 centres, ont connu un accroissement de l’ordre de 27.040 candidats, soit 3,98%. En recherchant les causes de cette augmentation, l’Inspection de l’Epsp a expliqué qu’elle serait provoquée par la scission des provinces éducationnelles, passées de 43 à 48 et la sensibilisation des autorités politico-administratives qui ne cessent d’encourager leurs candidats finalistes à ne pas interrompre leur cursus scolaire.

Reprogrammation des épreuves hors-session à Beni et OICHA, dans le Nord-Kivu

De même, elle a exprimé son regret suite à la diminution des effectifs du Cycle court professionnel qui sont passés de 4.947 en 2018 à 4.923 en 2019, soit une réduction de l’ordre de 24 candidats représentant 0,48%. Les véritables causes de cette déperdition au Cycle court professionnel ne sont pas encore clairement identifiées.

Concernant le report des épreuves hors-session de l’Examen d’Etat 2019 dans certaines Provinces éducationnelles, Michel Djamba Kaombe, inspecteur général à l’EPSP, a précisé qu’elles ont déjà été organisées à Yumbi, dans le Maï-Ndombe et à Kasongo-Lunda, dans la Province du Kwango. D’ailleurs, dans cette dernière province, ces épreuves ont eu lieu immédiatement après l’enterrement des huit élèves finalistes des humanités, victimes de la foudre. Par ailleurs, pour les Sous-Divisions de Beni et OICHA, dans la Province éducationnelle du Nord-Kivu II, ces Hors-sessions réaménagées auront lieu du lundi 17 au samedi 22 juillet 2019 inclus. De même, les dates de la passation de la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2019, pour Beni et OICHA uniquement, sont également fixées du lundi 12 au jeudi 15 août 2019 inclus. Les autres provinces éducationnelles n’ont pas connu des perturbations et s’en tiennent au calendrier scolaire initial.

(avec lePhare)

A lire aussi

Gouvernement Fatshi : L’heure est à la délibération pour le choix de 65 personnalités en RDC

Dernière mise à jour, le 14 août 2019 à 08:21 La nomination du gouvernement se …

Laisser un commentaire