samedi , 21 septembre 2019
Accueil / Afrique / Kagame – Museveni : La méfiance entre les deux dictateurs

Kagame – Museveni : La méfiance entre les deux dictateurs

Les habitants de chaque côté de la frontière ougando-rwandaise à Katuna n’ont jamais vraiment considéré la frontière. Les enfants traversent pour aller à l’école, les travailleurs se déplacent librement et le commerce prospèrent. Cette harmonie s’est évaporée en février lorsque le Rwanda a fermé brutalement le point de passage. Des files de camions et de nombreux commerçants ont fait demi-tour, alors que des soldats des deux armées s’amassent le long de la frontière. Le blocus résulte de l’aggravation de l’animosité entre l’homme fort de Kigali, Paul Kagame et l’Ougandais Yoweri Museveni, alliés proches qui se soutenaient mutuellement au pouvoir, mais dont les relations sont devenues profondément hostiles.

La méfiance entre les deux dictateurs a éclaté au grand jour ces derniers mois, les deux hommes s’accusant mutuellement d’espionnage, d’assassinats politiques et d’ingérence dans l’arrière-cour de chacun.

Les querelles risquent d’affecter leurs voisins, menaçant l’intégration économique et la stabilité régionale dans une sous-région déjà sujette aux conflits inextricables.

La tension s’est intensifiée de façon dramatique en mars lorsque le Rwanda a publiquement accusé l’Ouganda d’avoir enlevé ses citoyens et d’avoir soutenu des rebelles déterminés à renverser le régime de Kigali.

Museveni – qui a admis avoir rencontré mais non avoir soutenu les opposants (rebelles) anti-Kagame – nourrit ses propres soupçons concernant son ancien allié. Ses services secrets ont accusé d’espionnage un groupe des Rwandais vivant en Ouganda et certains ont été arrêtés et présentés devant des tribunaux militaires ou déportés.

« Ce qui ne va pas, c’est que les agents rwandais essaient d’opérer dans le dos du gouvernement ougandais », a écrit Museveni à Kagame en mars.

Le mois suivant, Kagame a menacé, en des termes à peine voilés, l’Ouganda et les opposants rwandais qu’il a qualifié d’ennemis lors d’un discours marquant le 25e anniversaire du génocide rwandais.

« Ceux qui pensent que nous n’avons pas vu assez de dégâts et qui veulent jouer avec nous, que ce soit d’ici ou de l’extérieur, je veux dire: nous allons sérieusement leur en faire voir des toutes les couleurs , » a déclaré Kagame devant des dignitaires étrangers et un public applaudissant.

Les troupes ougandaises sont présentes à Katuna, la ville frontalière, où l’on peut voir des ouvriers en train de défricher une route menant à une base militaire située au sommet d’une colline. Les forces rwandaises, quant à elles, sont en patrouille le long de la frontière.

Les prix des denrées alimentaires ont bondi au Rwanda, qui dépend fortement des importations de son plus grand voisin du nord. Le blocus a également coupé l’accès des terres ougandaises aux marchés d’exportation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi.

Et pour les communautés chevauchant la frontière, la position des dirigeants de ces deux pays s’est révélée désastreuse.

« J’ai vécu et travaillé ici, la majeure partie de ma vie … les affaires n’ont jamais été aussi mauvaises », a déclaré à la presse, Philémon Mugasha, agent de dédouanement ougandais à Katuna, arpentant les rues désertes habituellement bourdonnante jour et nuit avec des changeurs d’argent, des vendeurs de nourriture, des camions conducteurs et prostituées.

De l’avis de plusieurs analystes de la région des grands lacs ,la récente visite du chef d’état major de l’armée rwandaise à Kinshasa serait en rapport avec la tension entre Kigali et Kampala.

Il est impérieux que le président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi, qui est aussi deuxième vice-président de l’Union africaine, saisisse cette organisation continentale pour trouver les moyens pouvant mettre fin à cette crise qui risque de compromettre ses efforts pour la restauration de la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

(Anglo Congo, correspondant en Australie)

A lire aussi

Gouvernement : Un programme ambitieux mais utopique en RDC

Dernière mise à jour, le 16 septembre 2019 à 04:05 Le gouvernement de la République …

Laisser un commentaire