dimanche , 27 septembre 2020
Accueil / Afrique / RDC : Ménage au sein du Gouvernement

RDC : Ménage au sein du Gouvernement

Déterminé à faire respecter ses instructions, Bruno Tshibala s’est résolu à sanctionner deux ministres intérimaires, devenus, selon lui,  »rebelles » depuis qu’ils ont reçu l’aval de diriger des ministères supplémentaires, dont les titulaires se sont retirés pour aller occuper leurs sièges au sein de l’Hémicycle. Le Premier ministre a, de prime abord, pris acte de la démission de Mme Astrid Madiya, après les remontrances qu’il lui a faites depuis qu’elle a pris les rênes du ministère des Sports et Loisirs. « Je prends acte de votre renonciation à la poursuite de l’intérim du ministre des Sports et Loisirs, dont vous avez été chargée », écrit Bruno Tshibala, se référant au poste que Papy Nyango, élu député national, a dû céder à la suite de sa démission. Bruno Tshibala a également relevé de ses fonctions Emmanuel Ilunga, le ministre délégué qui, jusque-là, assurait l’intérim des Affaires foncières. « Dans le souci de préserver un fonctionnement harmonieux et apaisé du ministère des Affaires foncières, et tenant compte du climat de méfiance et de suspicion qui s’observe actuellement, j’ai décidé de vous décharger de l’intérim du ministre suspendu », a noté le Premier ministre dans sa correspondance du 24 avril, faisant ainsi allusion au successeur de Me Lumeya Dhu Maleghi.

Le Premier ministre fait le ménage au sein du Gouvernement. Déterminé à faire respecter ses instructions, Bruno Tshibala s’est résolu à sanctionner deux ministres intérimaires, devenus, selon lui,  »rebelles » depuis qu’ils ont reçu l’aval de diriger des ministères supplémentaires, dont les titulaires se sont retirés pour aller occuper leurs sièges au sein de l’Hémicycle. Depuis le mercredi 24 avril en effet, le chef du Gouvernement a relevé de leurs fonctions Mme Astrid Madiya et Emmanuel Ilunga, contraints de céder les ministères qu’ils dirigeaient à titre intérimaire.

Le Premier ministre a, de prime abord, pris acte de la démission de Mme Astrid Madiya, après les remontrances qu’il lui a faites depuis qu’elle a pris les rênes du ministère des Sports et Loisirs. « Je prends acte de votre renonciation à la poursuite de l’intérim du ministre des Sports et Loisirs, dont vous avez été chargée », écrit Bruno Tshibala, se référant au poste que Papy Nyango, élu député national, a dû céder à la suite de sa démission.

Le chef de l’Exécutif a aussitôt décidé de remplacer Mme Astrid Madiya par Jean-Pierre Lisanga Bonganga, ministre d’Etat en charge des Relations avec le Parlement. Pour Bruno Tshibala, cette mesure est destinée à aider le Ministre d’Etat à  »poursuivre cet intérim », en veillant à  »assurer la continuité du service » dans un esprit républicain. Occasion également d’instaurer, selon lui, un climat d’apaisement et de sérénité au sein du ministère des Sports et Loisirs.

METTRE DE L’ORDRE

Bruno Tshibala a également relevé de ses fonctions Emmanuel Ilunga, le ministre délégué qui, jusque-là, assurait l’intérim des Affaires foncières. « Dans le souci de préserver un fonctionnement harmonieux et apaisé du ministère des Affaires foncières, et tenant compte du climat de méfiance et de suspicion qui s’observe actuellement, j’ai décidé de vous décharger de l’intérim du ministre suspendu », a noté le Premier ministre dans sa correspondance du 24 avril, faisant ainsi allusion au successeur de Me Lumeya Dhu Maleghi.

« Ainsi, je désigne le Ministre Délégué près le Premier ministre… d’assumer désormais l’intérim du ministre des Affaires foncières », écrit Bruno Tshibala. Selon ses proches en effet, le chef du Gouvernement a instruit Tshibangu Kalala, le nouveau ministre intérimaire des Affaires foncières à  »mettre de l’ordre, et à éviter toutes confusions et cafouillages au sein du dit ministère ».

LA REMISE ET REPRISE FIXEE AU VENDREDI 26 AVRIL

Pour parer au plus pressé, Bruno Tshibala a aussitôt instruit le Secrétaire général du Gouvernement de superviser, au plus tard ce vendredi 26 avril, la cérémonie de remise et reprise entre les ministres intérimaires entrants et sortants.

Loin de s’arrêter là, le Premier ministre a instruit l’Inspecteur Général des Finances, par une autre correspondance datée du 24 avril, à diligenter une mission d’audit sur la gestion financière du ministère des Sports et Loisirs pour la période allant de janvier 2019 au mois d’avril en cours.

RAPPEL A L’ORDRE

Les avertissements de Bruno Tshibala ne datent pas d’hier. Le16 avril dernier, le chef du Gouvernement a initié des courriers où il rappelait à l’ordre des ministres intérimaires  »récalcitrants ». Dans ces correspondances, le chef du Gouvernement a blâmé particulièrement la ministre en charge de la Culture et des Arts, Mme Astrid Madiya Ntumba, alors ministre a.i. des Sports et Loisirs, ainsi que le ministre des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga Kasongo qui, lui, faisait l’intérim des Affaires foncières.

Le Premier ministre leur reprochait, en effet, l’indiscipline et le non-respect des instructions relatives au régime d’intérim. Il leur a interdit de fusionner les administrations des cabinets dont ils sont titulaires avec ceux leur confiés à titre intérimaire. Il s’est également opposé à leur intention de nommer de nouveaux membres des cabinets et de prendre des actes de disposition pendant cette période des affaires courantes.

Ces instructions font suite à celles que le chef de l’Exécutif avait données à tous les ministres intérimaires le 22 mars dernier, menaçant de sanctionner ou de démettre tout celui qui prendra des libertés par rapport à ces mesures. Face donc à la non observance des instructions de la hiérarchie constatée dans le chef de la ministre a.i. des Sports et Loisirs, Bruno Tshibala a intimé à Astrid Madiya l’ordre de rapporter tous les actes réglementaires posés par elle, qui sont nuls et de nul effet, dès lors qu’ils ne sont pas conformes aux instructions sur le régime d’intérim. 

(avec FDA)

A lire aussi

Les oubliés : Chronique des Héros de Wenge Musica

C’est le nom de cette chronique qui retrace dans les moindres détails les noms et …

Laisser un commentaire