jeudi , 19 septembre 2019
Accueil / Afrique / Mazembe et Espérance : Demi-finales de la Ligue des Champions de la CAF
Tresor MPUTU - Lancement des kits exceptionnels du TP Mazembe 2019.
Tresor MPUTU - Lancement des kits exceptionnels du TP Mazembe 2019.

Mazembe et Espérance : Demi-finales de la Ligue des Champions de la CAF

Dernière mise à jour, le 30 avril 2019 à 12:28

Le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi croisera le fer avec Espérance de Tunis (Tunisie) pour le compte des demi-finales de la Ligue des Champions africaine. Ce, après avoir étrillé Simba SC de la Tanzanie quatre buts à un, le samedi 13 avril dernier, dans les installations de Kamalondo, en match retour des quarts de finale.

Quand bien même ils étaient cueillis à froid dans leur jardin, les Corbeaux de la capitale cuprifère ont réussi à se qualifier avec brio. L’Ougandais Emmanuel Okwi dès la 2ème minute, a ouvert le score après avoir effacé le portier ivoirien de Mazembe, Sylvain Gbouhuo.

Les poulains du coach Pamphile Mihayo ont réduit le score puis sont passés devant leurs adversaires avant la pause grâce aux réalisations de Kabasho Chongo (23ème minute) et Elia Meschak (38ème minute).

En seconde période, les Locaux ont inscrit également deux buts. Le génie Trésor Mputu (62ème minute) et la pépite Jackson Muleka (75ème minute) étaient à la base de ce festival de Lubumbashi.

Au match aller, les deux équipes se sont renvoyées dos à dos (0-0), à Dar-es-Salam.

Grâce à ce succès, Mazembe se qualifie pour les demi-finales et retrouvera les Tunisiens de l’Espérance de Tunis, pour le remake de la finale de la Ligue des Champions remporté en 2010 par les protégés du chairman, Moïse Katumbi.

La saison dernière en quarts de finale les angolais de Primeiro d’Agosto avaient éliminé les Badiangwena. A l’aller c’était zéro zéro à Luanda et au retour 1-1 à Kamalondo avec au passage deux penalties manqués par le club hôte. 

LE TP MAZEMBE DÉTERMINÉ DE L’EMPORTER SUR ESPERANCE DE TUNIS

Le manager des Corbeaux, Frédéric Kitengie Kinkumba, a déclaré que son équipe abordera ce classique avec la hargne de réaliser un résultat positif. Ce match qui se disputera au stade Olympique de Radès dans la capitale tunisienne débutera sous le coup de 17 heures de Kinshasa.

Les étincelles s’annoncent déjà dans l’air pour l’acte 1 du match au sommet de la Ligue des Champions entre Congolais et Tunisiens. Le club de la capitale du cuivre en véritable vieux routier connait par cœur l’atmosphère, les méandres des clubs du Nord en général et en particulier la guéguerre avec les Espérantistes de Tunis.

Ainsi, les quintuples vainqueurs de la C1 sont conscients de l’enjeu et entreront sur le gazon avec un esprit des guerriers, l’agressivité sera le maître mot pour une opposition farouche devant leurs adversaires, tenants du titre.

Toutefois, le Tout-puissant manager de Mazembe, Frédéric Kitengie renvoie également la balle dans le camp de la formation hôte qui, selon lui, aura également une forte pression. En face se dresse le club qui souffle ses 80 bougies cette année du haut de ses 11 titres continentaux, toutes compétitions confondues.

« Nous allons aborder ce match avec la hargne d’aller faire un résultat positif. Vous savez à Radès dès que vous arrivez, on vous déballe un calicot où c’est écrit : faites vos prières, Radès sera votre cimetière. Mais malheureusement on ne nous a jamais enterré là-bas. C’est vrai qu’une fois, nous étions éliminés après un match nul à Lubumbashi en demi-finale. Nous sommes allés perdre par un à zéro. Mais il n’y a pas que nous qui devons préparer sérieusement ce match. Eux-mêmes (Ndlr : l’Espérance de Tunis) aussi savent que c’est Mazembe qui arrive », a-t-il déclaré devant une brochette de chevaliers de la plume et du micro à Kinshasa.

MAZEMBE CONNAIT LA COMPETITION

Surfant sur le match nul de son équipe face au SC Simba, le manager du club lushois, a laissé entendre que l’antre des Tanzaniens a été présentée également comme le cimetière de toutes les équipes. Pourtant, Mazembe en est sorti indemne en arrachant le nul blanc. C’était lors des quarts de finale aller de la C1.

« On a dit ça aussi de Simba de la Tanzanie. Simba n’avait jamais perdu à domicile, ni concédé un simple nul. Mazembe connait la compétition. Qui aurait dû croire que Mazembe pouvait terminer 1er du groupe après cette défaite de trois buts à zéro, à Constantine », a-t-il apostrophé.

Le TP Mazembe et l’ES de Tunis se retrouvent dans la même compétition 7 ans après et dans la même étape. Les Rouge et or de Tunis avaient éliminé les Noir et blanc de Lubumbashi. Les deux protagonistes s’étaient renvoyés dos à dos (0-0) au match aller et au match retour, les Locaux s’était imposés sur le score d’un but à brosse.

(avec Gloire BATOMENE)

A lire aussi

Gouvernement : Un programme ambitieux mais utopique en RDC

Dernière mise à jour, le 16 septembre 2019 à 04:05 Le gouvernement de la République …

Laisser un commentaire