mardi , 15 octobre 2019
Accueil / Afrique / CAN Égypte 2019 : Les Léopards de RDC joueront les trouble-fête
Joueurs - Les Leopards de la RDC
Joueurs - Les Leopards de la RDC

CAN Égypte 2019 : Les Léopards de RDC joueront les trouble-fête

Dernière mise à jour, le 17 avril 2019 à 02:56

Les Léopards n’iront pas à la plus grand’messe du football continental en victime expiatoire. Mais du moins, ils joueront les trouble-fête. « Mais pendant la compétition, personne n’a envie de perdre et moi non plus je vais aller pour perdre. On y va, nous ne sommes pas les favoris, mais c’est très bien d’être un poil à gratter j’aime ça. Embêter tout le monde et puis aller le plus longtemps possible, c’est ce qui m’intéresse », s’est réjoui le coach.

La participation des Léopards sénior de la RDC à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (Can) Égypte 2019 commence déjà à tarauder les esprits. Le patron du staff technique, Jean-Florent Ibenge, a donné son point de vue sur la qualité des Léopards, soufflant ainsi le chaud et le froid pour un éventuel sacre au pays des Pharaons.

En revanche, le Secrétaire général au sport, Barthélemy Okito n’est pas allé avec le dos de la cuillère en ne jurant que par le trophée à l’issue de cette prestigieuse compétition continentale, prévue en juin-juillet prochains. Avec en amont, la signature imminente d’un contrat d’objectif de quatre mois.

C’est dans une longue interview accordée à notre consœur Top Congo FM, le dimanche 7 avril dernier que le sélectionneur national, a abordé une série de sujets dont la 19ème participation des fauves congolais à la Can Egypte 2019.

A ce propos, il s’est plaint de la qualité de bon nombre de joueurs en sa possession qui, selon lui, amoindrit les chances des Léopards à remporter le titre. « Le coach androïde » n’a pas voulu mettre la pression sur ses poulains.

« Normalement ce n’est pas l’entraineur qui se fixe des objectifs. On fixe des objectifs à l’entraîneur mais des objectifs réalistes. Nos joueurs sont à un niveau… et quand ils sont de ce niveau là. Qu’est ce qu’on peut se donner comme objectifs ? Il ne faut pas mettre une pression pour rien, on y va pour faire le mieux possible », a-t-il dit.

Jean-Florent Ibenge fonde sa doute sur l’expérience de la dernière Coupe du monde. «La France vient de gagner la Coupe du monde. Mais avant d’y aller, le président Legret (ndlr : le président de la Fédération française de football), n’a jamais dit que l’équipe était favorite et quand bien même on lui a posé cette question. Car son pays ne pouvait pas, d’emblée être classé parmi les vainqueurs potentiels. L’Allemagne était mieux, pareil pour le Brésil et certaines nations », explique-t-il.

Au-delà du fanatisme et de l’optimisme béat, le coach des Léopards invite au réalisme.

« C’est comme si la Linafoot commence aujourd’hui et entant qu’entraineur de Rangers, je dis qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, je serai champion alors V. Club, Dcmp, Mazembe sont là. Ce n’est pas être réaliste, rien n’empêche que Rangers puisse aussi être champion », a-t-il martelé.

JOUER LES TROUBLE-FETE

Les Léopards n’iront pas à la plus grand’messe du football continental en victime expiatoire. Mais du moins, ils joueront les trouble-fête.

« Mais pendant la compétition, personne n’a envie de perdre et moi non plus je vais aller pour perdre. On y va, nous ne sommes pas les favoris, mais c’est très bien d’être un poil à gratter j’aime ça. Embêter tout le monde et puis aller le plus longtemps possible, c’est ce qui m’intéresse », s’est réjoui le coach.

LA COUPE AU CŒUR DE L’OBJECTIF PRINCIPAL

L’inamovible Secrétaire général au Sport, Barthélemy Okito, a placé la barre très haute en ne fixant comme objectif principal que le sacre au pays des pyramides.

« Le staff technique n’a plus de contrat. Le ministre sortant ne l’a pas signé. Il faut un contrat de quatre mois avec la possibilité d’ajouter un ou deux ans si on gagnait la Coupe. C’est un contrat d’objectif. Il n’y a pas question de le réduire, l’objectif principal c’est d’aller prendre la Coupe. Nous voulons la Coupe. Quand on vous donne cet objectif, vous devez tenir compte de ça dans votre sélection », a-t-il indiqué sans détour.

Il a conclu que la ministre intérimaire des Sports et loisirs, Astride Madiya l’avait instruit de saisir l’organe faitier du football congolais. Ce, afin de régulariser le contrat du staff technique pour les prochains quatre mois à venir d’autant plus le bail d’Ibenge avait déjà pris fin le 2 février dernier.

« La ministre m’avait déjà instruit pour que je puisse saisir l’organe technique qui est la Fecofa. Comme vous le savez nous devons absolument commencer par régulariser le contrat de travail. La Fecofa va certainement réagir dans les minutes ou les heures qui suivent et puis le dossier sera carrément transmis chez la ministre qui l’enverra au Gouvernement », a-t-il révélé.

La RDC s’est qualifiée pour la compétition évoquée supra, le dimanche 24 mars dernier, au stade des Martyrs de la Pentecôte, en se classant 2ème du groupe G avec 9 points. C’était lors de la victoire devant le Libéria, grâce à un but de Cédric Bakambu, à la 62ème minute. 

LA RDC DANS LE GROUPE DU PAYS HÔTE ET RETROUVERA LE ZIMBABWE

La Confédération africaine de football (Caf) a procédé, le vendredi 12 avril dernier, au Caire en Égypte, au tirage au sort de la phase finale de la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Égypte 2019. Les Léopards de la RDC sont logés dans le groupe A aux côtés des Pharaons d’Égypte, qui accueilleront la compétition. Ils rencontreront également les Warriors du Zimbabwe, qu’ils avaient affrontés lors des ces éliminatoires. Dans la même poule, il y a également les Cranes de l’Ouganda.

Les pyramides de Gizeh ont livré leur secret sur les six groupes de quatre équipes pour la grand-messe du football africain. La RDC affrontera respectivement l’Egypte, le Zimbabwe et l’Ouganda. Le onze égyptien a été finaliste de la dernière édition 2017 face au Cameroun (2-1).

Les Pharaons avaient également pris part à la Coupe du monde Russie 2018. Quant au Zimbabwe, il est actuellement la sélection la plus performante de l’Afrique australe.

D’ailleurs, les coéquipiers de Biliat avaient réussi à glaner quatre points lors de leur double confrontation avec les fauves congolais sur les six possibles avec au passage une victoire 2-1 au stade des Martyrs.

Les Ougandais sont réputés très physiques et sont sortis premiers de leur groupe devant les Tanzaniens.

Cette Can aura lieu du 21 juin au 19 juillet et verra pour la 1ère fois 24 équipes se disputer le trophée. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs 3ème se hisseront pour les 8èmes de finale.

CI-DESSOUS LES 6 GROUPES

  • Groupe A : Egypte, RDC, Zimbabwe, Ouganda
  • Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi
  • Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie
  • Groupe D : Maroc, Cote d’Ivoire, Afrique du Sud, Namibie
  • Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola
  • Groupe F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée Bissau

CALENDRIER DES MATCHS DE LA CAN 2019

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé le calendrier de 52 matchs qui seront disputés lors de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN Egypte-2019). Le match d’ouverture opposera l’Egypte (pays hôte) et l’équipe du Zimbabwe le 21 juin à 22h au stade international du Caire. La CAN 2019 est prévue du 21 juin au 19 juillet avec la participation de 24 sélections.

Vendredi 21 juin

  • 22 heures : Egypte-Zimbabwe (groupe A), au Caire

Samedi 22 juin

  • 16h30 : RD Congo – Ouganda (groupe A), au Caire
  • 19 heures : Nigeria-Burundi (groupe B), à Alexandrie
  • 22 heures : Guinée-Madagascar (groupe B), à Alexandrie

Dimanche 23 juin

  • 16h30 : Maroc-Namibie (groupe D), au Caire
  • 19 heures : Sénégal-Tanzanie (groupe C), au Caire
  • 22 heures : Algérie-Kenya (groupe C), au Caire

Lundi 24 juin

  • 16h30 : Côte d’Ivoire – Afrique du Sud (groupe D), au Caire
  • 19 heures : Tunisie-Angola (groupe E), à Suez
  • 22 heures : Mali-Mauritanie (groupe E), à Suez

Mardi 25 juin

  • 19 heures : Cameroun – Guinée-Bissau (groupe F), à Ismaila
  • 22 heures : Ghana-Bénin (groupe F), à Ismaila

Mercredi 26 juin

  • 16h30 : Nigeria-Guinée (groupe B), à Alexandrie
  • 19 heures : Ouganda-Zimbabwe (groupe A), au Caire
  • 22 heures : Egypte – RD Congo (groupe A), au Caire

Jeudi 27 juin

  • 16h30 : Madagascar-Burundi (groupe B), à Alexandrie
  • 19 heures : Sénégal-Algérie (groupe C), au Caire
  • 22 heures : Kenya-Tanzanie (groupe C), au Caire

Vendredi 28 juin

  • 16h30 : Tunisie-Mali (groupe E), à Suez
  • 19 heures : Maroc – Côte d’Ivoire (groupe D), au Caire
  • 22 heures : Afrique du Sud – Namibie (groupe D), au Caire

Samedi 29 juin

  • 16h30 : Mauritanie-Angola (groupe E), à Suez
  • 19 heures : Cameroun-Ghana (groupe F), à Ismaila
  • 22 heures : Bénin – Guinée-Bissau (groupe F), à Ismaila

Dimanche 30 juin

  • 18 heures : Madagascar-Nigeria (groupe B), à Alexandrie
  • 18 heures : Burundi-Guinée (groupe B), au Caire
  • 21 heures : Ouganda-Egypte (groupe A), au Caire
  • 21 heures : Zimbabwe – RD Congo (groupe A), au Caire

Lundi 1er juillet

  • 18 heures : Afrique du Sud – Maroc (groupe D), au Caire
  • 18 heures : Namibie – Côte d’Ivoire (groupe D), au Caire
  • 21 heures : Kenya-Sénégal (groupe C), au Caire
  • 21 heures : Tanzanie-Algérie (groupe C), au Caire

Mardi 2 juillet

  • 18 heures : Bénin-Cameroun (groupe F), à Ismaila
  • 18 heures : Guinée-Bissau – Ghana (groupe F), à Suez
  • 21 heures : Mauritanie-Tunisie (groupe E), à Suez
  • 21 heures : Angola-Mali (groupe E), à Ismaila

Huitièmes de finale

Vendredi 5 juillet

  • 18 heures : 1er du groupe D – 3e du groupe B/E/F, au Caire
  • 21 heures : 2e du groupe A – 2e du groupe C, au Caire

Samedi 6 juillet

  • 18 heures : 2e du groupe B – 2e du groupe F, à Alexandrie
  • 21 heures : 1er du groupe A – 3e du groupe C/D/E, au Caire

Dimanche 7 juillet

  • 18 heures : 1er du groupe B – 3e du groupe A/C/D, à Alexandrie
  • 21 heures : 1er du groupe C – 3e du groupe A/B/F, au Caire

Lundi 8 juillet

  • 18 heures : 1er du groupe E – 2e du groupe D, à Suez
  • 21 heures : 1er du groupe F – 2e du groupe E, à Ismaila

Quarts de finale : Mercredi 10 juillet & Jeudi 11 juillet

  • 18 heures : quart de finale 1, au Caire
  • 21 heures : quart de finale 2, au Caire
  • 18 heures : quart de finale 3, à Suez
  • 21 heures : quart de finale 4, au Caire

Demi-finales : Dimanche 14 juillet

  • 18 heures : demi-finale 1, au Caire
  • 21 heures : demi-finale 2, au Caire

Match pour la 3e place : Mercredi 17 juillet

  • 21 heures, au Caire

Finale : Vendredi 19 juillet

  • 21 heures, au Caire

(avec Gloire BATOMENELA et ForumDesAs)

A lire aussi

Pétrole : Il n’y aura pas rupture de stock à travers la RDC ?

Les membres du Groupe professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) tiennent au respect des …

Laisser un commentaire