vendredi , 23 août 2019
Accueil / Afrique / RDC : Pas de latrines hygiéniques, ni des poubelles publiques dans les écoles

RDC : Pas de latrines hygiéniques, ni des poubelles publiques dans les écoles

Les enfants déplorent le fait que malgré les multiples célébrations de la journée de l’eau, ils continuent à vivre une situation plus qu’alarmante. Privés de l’accès à l’eau, ils sont obligés d’évoluer dans un environnement non assaini. Ils constatent notamment que, dans plusieurs écoles, il n’y a pas de latrines hygiéniques, ni des poubelles publiques. Les rares qui existent sont mal entretenues.

A la clôture des activités marquant la journée mondiale de l’eau le vendredi 28 mars dernier, les enfants reporter ont adressé un plaidoyer aux autorités de la République démocratique du Congo d’ « agir et d’agir maintenant », afin qu’ils puissent jouir de leurs droits d’accès à l’eau et de vivre dans un environnement sain.

Au nom de ces enfants, Ketsia Passou Onema a lancé un appel au gouvernement de la RDC et aux partenaires techniques et financier de la République. Il leur a demandé de mobiliser plus de moyens et de personnel qualifié pour assurer la mise en œuvre des engagements de NGOR pris par la RDC en 2015 portant sur l’assainissement et l’hygiène.

« Nous sommes convaincus qu’en agissant maintenant, chacun d’entre vous aura, non seulement démontré qu’il s’engage à respecter les droits de l’enfant, mais également qu’il travaille effectivement pour sortir la RDC du lot des 17 pays avec un progrès fiable dans l’hygiène et assainissement en Afrique », a soutenu Ketsia Passou.

Cette enfant a plaidé pour que la RDC puisse atteindre la cible 6.2 des ODD relative à l’assainissement et à l’éradication de la défécation à l’air libre en Afrique à l’horizon 2030. Ce qui pourrait être un motif de fierté.

DE L’EAU POTABLE POUR CHAQUE CONGOLAIS

Les enfants déplorent le fait que malgré les multiples célébrations de la journée de l’eau, ils continuent à vivre une situation plus qu’alarmante.Privés de l’accès à l’eau, ils sont obligés d’évoluer dans un environnement non assaini.

Ils constatent notamment que, dans plusieurs écoles, il n’y a pas de latrines hygiéniques, ni des poubelles publiques. Les rares qui existent sont mal entretenues.

Le Secrétaire exécutif du comité de pilotage national d’action de l’eau, de l’hygiène et assainissement (CNAEHA) est d’avis que des efforts pour l’atteindre l’un des objectifs de l’ODD, celui d’offrir de l’eau potable pour chaque Congolais.

Phillipe Mulenga a rappelé que l’exposition photo-plaidoyer visait à sensibiliser les décideurs politiques à prendre conscience d’énormes potentialités naturelles en eau de la RDC.

Il a rappelé le gouvernement qu’il doit s’investir pour l’amélioration de l’accès facile des Congolais à l’eau potable de bonne qualité.

SITUATION ACTUELLE D’ACCES A L’EAU EN RDC

L’exposition photo-plaidoyer, organisée pendant une semaine au Hall de l’immeuble du gouvernement dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’eau. Présentant la situation actuelle d’accès de l’eau en RDC.

« Nous devons tous réaliser que le Congo dispose de 53% de réserves d’eau du continent africain. Pourtant moins de 10% de nos concitoyens ont accès à l’eau potable. Ce secteur bénéficiera d’une véritable stratégie d’investissement d’urgence pour augmenter drastiquement le taux d’accès à l’eau potable de nos populations », renseigne une photo.

Une autre photo décrit les conséquences du faible taux d’accès à l’eau potable. Le faible taux d’accès à l’eau potable dans les écoles impacte significativement sur le rendement scolaire et l’absentéisme des filles à l’école (70,7%) pendant les périodes menstruelles.

La journée mondiale de l’eau 2019 avait pour thème : « Ne laisse personne derrière ». Elle était marquée par une exposition photo-plaidoyer au Hall de l’immeuble du gouvernement, du 22 au 28 mars, avec l’appui de l’UNICEF et de l’OMS.

(avec Mathy MUSAU)

A lire aussi

PALU : C’est la guerre entre Lokondo et Lugi

Le regroupement politique « Palu et Alliés » traverse une zone de forte turbulence. À …

Laisser un commentaire