jeudi , 2 avril 2020
Dernières nouvelles
Accueil / 2019 / mars (page 3)

Archives mensuelles : mars 2019

mars, 2019

  • 24 mars

    Sénatoriales : Fatshi, c’est inacceptable politiquement

    Fatshi au Stade des Martyrs de Kinshasa, 24 Mars 2019.

    Dernière mise à jour, le 26 mars 2019 à 10:33 Juridiquement, un parti politique est un fait privé d’utilité publique, il ne représente pas l’Etat même lorsqu’il exerce le pouvoir suprême (Président de la République) il ne peut se substituer à ce qui est de l’ordre de l’intérêt général, car il y a une nette séparation entre les deux. Il n’y a pas une crise politique au pays après les sénatoriales de vendredi dernier. Mais c’est l’UDPS de Félix Tshisekedi qui a fait de ses déboires personnels à ce scrutin un problème général. C’est là la gaffe car tous les …

  • 24 mars

    RDC : Bemba boude les décisions de Fatshi

    Katumbi et Bemba à l'issue de la reunion de Lamuka a Bruxelles, samedi 23 Mars 2019.

    Dernière mise à jour, le 26 mars 2019 à 10:33 Dans un communiqué signé mardi 19 mars par son secrétaire général adjoint, Fidèle Babala, le MLC souligne que la réunion interinstitutionnelle n’est pas habilitée à prendre des décisions suspendant l’installation des sénateurs élus. « Le MLC a suivi avec consternation les annonces faites à l’issue de la réunion interinstitutionnelle. Parti républicain, le MLC relève l’incompétence absolue en cette matière de cet organe informel dépourvu de tout pouvoir décisionnel au regard de la constitution de notre pays », poursuit ledit le communiqué. « Le MLC note avec sidération l’amalgame et l’amateurisme qui ont tendance …

  • 24 mars

    PALU : De père en fils

    Dernière mise à jour, le 1 avril 2019 à 08:04 Lugi Gizenga, fils biologique du patriarche Antoine Gizenga,a été porté à la tête du parti après le décès de son père, le 24 février dernier. La décision a été prise lors d’une réunion extraordinaire du Bureau politique du PALU tenue le lundi 18mars courant à Kinshasa. A la mort de son père, Lugi Gizenga assumait les fonctions de Secrétaire Permanent et Porte-parole du parti. Poste qu’il a retrouvé le 11 juin 2018 après sa suspension pour avoir conduit la délégation du Palu auprès du MLC, UDPS et UNC, alors que …

  • 24 mars

    Armée en renfort : Bilderberg se ridiculise en France

    Environ 40.500 personnes, dont 5.000 à Paris, ont manifesté samedi pour l’acte 19 des « gilets jaunes » en France, où les « consignes de fermeté » données « ont permis de maintenir l’ordre et d’éviter des débordements », a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Samedi dernier, ils étaient, selon la même source, 32.000 dans l’ensemble du pays, dont 10.000 à Paris où l’acte 18 du mouvement de contestation sociale avait donné lieu à des scènes de saccage sur les Champs-Elysées, entraînant un renforcement drastique du dispositif de sécurité. Du côté des « gilets jaunes », qui ont établi leur propre mode de comptage et contestent …

  • 23 mars

    Inzun KAKIAK JUSTIN : Nouveau boss de l’ANR

    Fils maison et jusqu’hier numéro 2, Inzun Kakiak Justin enfile enfin le costume du patron des Services. Il succède à Kalev Mutond. Le nouvel homme fort de la place ex-UZB est un « agent » de carrière. Un pro qui a gravi tous les échelons au sein des Renseignements sous ses différentes dénominations (CND, AND, SNIP…). De chef de bureau à l’administrateur général adjoint en passant notamment par les grades de chef de division, de directeur et d’administrateur principal /service extérieur, Justin Inzun aura séjourné dans chaque poste. Les rouages de l’ANR n’ont plus de secret pour ce licencié en …

  • 23 mars

    RDC : Les corrupteurs et les corrompus doivent être sévèrement sanctionnés

    « Je confirme déjà que dans certains parquets généraux de notre pays, les auditions ont commencé. Le procureur général près la Cour de cassation a déjà décidé de déployer une équipe de hauts magistrats pour aller superviser tous les procureurs généraux qui sont en train d’enquêter et d’instruire sur tous ces dossiers relatifs aux actes de corruption dénoncés. La célérité sera de mise. La répression sera rapide, mais aussi certaine », a indiqué l’Avocat général près la Cour de cassation, Jacques Melimeli. Les choses sérieuses ont commencé. La justice s’est saisie de la désormais affaire de corruption autour de l’élection des Sénateurs. …

  • 23 mars

    Fatshi : Un simple masque derrière lequel « Kabila » se cache ?

    Fatshi - President de la RDC

    Dernière mise à jour, le 25 mars 2019 à 10:44 L’homme de Kingakati a quitté la fonction tout en cherchant à détenir la réalité du pouvoir. Laissant ainsi son successeur paraitre comme un simple masque derrière lequel il se cache. Mais l’aventure n’aura pas duré longtemps. Tshisekedi cherche à imprimer sa marque et montrer ses couleurs, pendant que, de son côté, Kabila s’affirme être encore le maestro. L’événementiel est choquant : le FCC rejette en bloc les décisions de la réunion interinstitutionnelle présidée par le chef de l’État. Du coup, nous voici face à une collision frontale entre les deux …

  • 22 mars

    Fatshi – « Kabila » : Une « crise » qui ne dit pas son nom

    Fatshi et Kabila au milieu de First Ladies de la RDC.

    Dernière mise à jour, le 26 mars 2019 à 10:29 La décision de la réunion interinstitutionnelle de suspendre l’installation de sénateurs et repousser la date de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs est battue en brèches par le camp de l’ex-président Joseph Kabila. Craint-il que l’élection des sénateurs soit annulée ? Au risque de voir le camp de l’ancien président de la République ne plus être majoritaire au sénat ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que dans cette « crise » qui ne dit pas son nom, il y a une volonté manifeste de lutter efficacement contre la corruption. Qu’à …

  • 22 mars

    RDC : Le FCC a déjà remis le nom du Premier ministre au président Fatshi

    Modeste Bahati Lukwebo du FCC de Joseph Kabila

    Dernière mise à jour, le 25 mars 2019 à 10:45 Selon Dieudonné Mwenze, cadre du FCC, « lenom du Premier ministre a été déjà remis au président Tshisekedi ». « Du côté de notre autorité morale, Joseph Kabila Kabange, les choses sont déjà accomplies », pour la nomination d’un nouveau Premier ministre, a-t-il déclaré. Si la nomination du Premier ministre connait encore du retard, ce cadre du FCC le justifie en ces termes : « Cette question doit être retournée à l’actuel président de la République ». Il souligne l’urgence de nommer un Premier ministre par le fait que « …

  • 22 mars

    CAN U23 : RDC – Maroc, rien n’est encore fait

    Dernière mise à jour, le 24 mars 2019 à 01:42 Les Léopards de la RDC ont pris une option sérieuse de qualification devant les Lions de l’Atlas du Maroc, après leur victoire de deux buts à brosse, mercredi 20 mars, au stade des Martyrs de la Pentecôte avec, au passage, un doublé du sociétaire du Tout-Puissant Mazembe, Jackson Muleka. Au cours de cette rencontre qui comptait pour le 2ème et avant dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de moins de 23 ans, le feu follet des Corbeaux de Lubumbashi a fait parler la poudre. Ce …