mardi , 18 juin 2019
Accueil / Afrique / CAN U23 : RDC – Maroc, rien n’est encore fait

CAN U23 : RDC – Maroc, rien n’est encore fait

Dernière mise à jour, le 24 mars 2019 à 01:42

Les Léopards de la RDC ont pris une option sérieuse de qualification devant les Lions de l’Atlas du Maroc, après leur victoire de deux buts à brosse, mercredi 20 mars, au stade des Martyrs de la Pentecôte avec, au passage, un doublé du sociétaire du Tout-Puissant Mazembe, Jackson Muleka.

Au cours de cette rencontre qui comptait pour le 2ème et avant dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de moins de 23 ans, le feu follet des Corbeaux de Lubumbashi a fait parler la poudre. Ce génie de 19 ans, a planté, à lui seul, deux buts. Il a ainsi permis aux Léopards de pousser tant soi peu un ouf de soulagement pour cet acte 1.

La première réalisation de Jackson Muleka est intervenue à la 40ème minute. Le public congolais, qui a accédé gratuitement au stade, a jubilé à cinq minutes de la pause.

Le capitaine de la sélection «espoir» de la RDC, Arsène Zola, évoluant aussi à Mazembe, était sorti sur blessure à la 36ème minute et remplacé par Peter Mutumosi du DCMP.

En seconde période, les poulains du coach Nsengi Biembe ont tenté plusieurs incursions et ont fini par alourdir le score par Muleka d’un geste de très grande classe. Seul devant le gardien, il a logé le cuir au fond du filet. Un lob astucieux à la 65ème minute provoquant la fiesta dans les gradins.

Trois minutes après le second but des rouge, jaune et bleu, le staff technique a lancé l’ailier de l’AS V.Club, Rossien Tuisila en lieu et place de Jonathan Ifaso, de l’AS Nyuki.

Finalement, le 3ème changement côté congolais va émerveiller plus d’un sportif, avec l’entrée du joueur de Standard de Liège, William Balikwisha, aux dépens de Ginola Mbuangi de V.Club

Le nouvel entrant est directement adopté par les très exigeants supporters de l’ex-Kamanyola, qui le collent le surnom de Neymar, en référence à la star brésilienne du PSG.

Le sociétaire du Championnat belge de Division I, a une touche de balle impressionnante et se distingue par sa magnanimité de délivrer les dernières passes. Avec ces deux buts marqués, les locaux sont dans de bonnes dispositions pour le déplacement au Maroc où leurs adversaires ne se sont pas avoués vaincus, à l’image des propos de leur entraîneur en Conférence de presse d’après match.

«Je félicite la RDC pour cette victoire, mais rien n’est encore fait. Nous ferons de notre mieux pour nous qualifier à la maison», a-t-il lâché.

Le match retour se déroulera le dimanche 24 mars à Rabat, pour tenter d’arracher une qualification pour l’ultime tour.

(avec Gloire BATOMENE)

A lire aussi

RDC : Regain de tension politique

Dernière mise à jour, le 18 juin 2019 à 12:44 La MONUSCO se dit très …

Laisser un commentaire