samedi , 19 janvier 2019
Accueil / Afrique / 3è mascarade électorale en RDC sous l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi
Martin FAYULU en train de voter, le 30 décembre 2018, Kinshasa.
Martin FAYULU en train de voter, le 30 décembre 2018, Kinshasa.

3è mascarade électorale en RDC sous l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi

Dernière mise à jour, le 11 janvier 2019 à 04:22

La démocratie occidentale sous l’occupation du congo par les expansionnistes et tueurs extrémistes de l’international tutsi-power pour continuer non seulement à piller à grande échelle toutes les richesses naturelles congolaises, mais aussi à humilier, chosifier et « génocider » les congolais autochtones.

Qu’est-ce qui vous étonne encore ? Malgré l’ampleur des fraudes incontestables, le peuple congolais dans toute sa grande majorité a plébiscité Martin FAYULU pour devenir le prochain président de la république mais, comme cela s’est passé en 2006 avec Jean-Pierre Bemba et en 2011 avec Étienne Tshisekedi, les Occupants ne lui donneront jamais l’imperium pour diriger le pays. Les Occupants n’organiseront jamais d’élections pour les perdre et être chassés du territoire conquis. Le contraire reste à prouver. On ne le dira jamais assez : « On ne libère pas un pays sous occupation étrangère par une quelconque élection » !

Dans leur sale besogne, ces criminels de l’International Tutsi-Power ont toujours été soutenus et encouragés par la MONUSCO, l’UNION EUROPÉENNE, les ANGLO-SAXONS et par leurs collègues VALETS AFRICAINS. Drôle de paradoxe : Pendant la seconde Guerre mondiale, aucun des pays européens occupés par les Nazis allemands n’avait organisé d’élections pour se libérer ; mais, ce sont les mêmes pays jadis occupés qui soutiennent des mascarades électorales au Congo !

Avec 40 à 46.000 militaires Tutsi déployés en République à Démocratiser du Congo (RDC), Paul Kagamé, Hitler d’Afrique, appuyé par son frère Tutsi-rwandais alias Yoweri Museveni, dirige le Congo, via son proconsul Hyppolite Kanambe.

En massacrant les Congolais depuis 1996, en envahissant leur pays, puis en l’occupant officiellement depuis le 17 mai 1997, et en provoquant le 3ème Génocide congolais dont le bilan indique plus de « 15 millions de morts », lourd bilan connu grâce à :

  • primo : plusieurs rapports des Nations Unies dont principalement les Rapports GARRETON I & II (publiés en 1997) sur les massacres perpétrés entre Septembre 1996 et le 29 Mars 1997 par l’APR en RDC ; le Rapport MAPPING (publié par l’ONU en Octobre 2010) sur des crimes commis en RDC entre Mars 1993 et Juin 2003 par l’Armée Patriotique Rwandaise (APR), une armée dont « Joseph Kabila » était chargé des opérations militaires ;
  • secundo : différents autres rapports publiés par d’autres prestigieuses ONG internationales de défense des droits de l’homme telles que l’Amnesty International, International Rescue Committee (IRC), Human Right Watch (HRW).

Oui, l’Occupation militaire rwando-burundo-ougandaise au Congo est tangible. Elle est incarnée par « Commandant HYPPO » – qui, actuellement, se fait faussement appeler « Joseph Kabila Kabange » pour tenter, mais en vain, de faire disparaître de façon habile (à la manière des tutsi) sa vraie identité rwandaise. Ce criminel infiltré au Congo, en sa qualité d’officier supérieur permanent de leur armée, fait toujours partie de l’Armée Patriotique Rwandaise(APR), une armée mono-ethnique tutsi ; et il est en même temps le Commandant suprême des Forces Armées Rwandaises Déployées au Congo, en sigle FARDC, avec en son sein 40 à 46.000 militaires Rwandais dont plus ou moins 130 Généraux, 140 Colonels, 300 Capitaines, 70 Majors…

Par ailleurs, au Congo, nous avons plus de 485 fosses communes dont celles creusées par Emmanuel Ramazani Shadary, un autre infiltré Tutsi-rwandais ayant pris le nom congolais pour essayer de dissimuler ses origines étrangères. Il est complice de l’assassinat des deux enquêteurs de l’ONU au Kasaï. Et le voilà adoubé par l’Occident, via le Rwanda, en vue de devenir le nouveau proconsul du Congo en remplacement de son compatriote Tutsi-rwandais Hyppolite Kanambe !

Dans la réalisation de leur principale mission qui consiste à saucissonner (balkaniser) le Congo-Kinshasa pour faciliter la création de leur Empire Hima-Tutsi en Afrique Centrale, les Expansionnistes et Tueurs Extrémistes Tutsi – membres de l’International Tutsi-Power – sont soutenus et encouragés par l’ONU, l’UNION EUROPÉENNE, les ANGLO-SAXONS et par leurs collègues VALETS AFRICAINS.

Drôle de paradoxe : les pays de l’Union Européenne avaient été envahis et occupés, de 1939 à 1945, par les Nazis allemands. Pendant cette période d’occupation allemande (seconde Guerre mondiale), aucun de ces pays européens n’avait organisé d’élections pour se libérer. Personne, ni le Maréchal Philippe Pétain, pour les Français, ni le roi Léopold III, pour les Belges, n’avait osé organiser d’élections. Très drôle encore, ce sont les mêmes pays jadis occupés par les Nazis allemands qui soutiennent des mascarades électorales au Congo !

Avec 40 à 46.000 militaires Tutsi infiltrés au Congo, Paul Kagamé, Hitler d’Afrique, appuyé par son frère Tutsi-rwandais alias Yoweri Museveni (infiltré en Ouganda), via son proconsul alias « Joseph Kabila », dirige le Congo et l’occupe sur tous les plans : politique, spirituel, économique, financier, anthropologique, culturel, sociologique, etc.

Nota bene : Alias Yoweri Museveni, de son vrai nom de naissance Yoseri Tubuhaburwa, est un Expansionniste et Tueur extrémiste de l’International Tutsi-Power qui continue à bien tenir au plus grand secret sa vraie identité tutsi-rwandaise pour éviter de se faire démasquer par les Ougandais autochtones.

Avec plus 480 fosses communes disséminées à travers tout le territoire national congolais, le nombre provisoire de victimes s’élèvent jusqu’à ce jour à plus de 15 millions de morts. De prime abord, c’était l’ESCLAVAGISME. Pendant 4 siècles, entre 400 à 500 ans de chosification de l’homme noir, les Européens avaient fait disparaître plus de 100.000.000 d’africains dont plus ou moins 50.000.000 Congolais. Puis, en 1885, vint le COLONIALISME avec le génie du mal, Léopold II, jusqu’à Albert 1er, soit plus de 80.000.000 de morts ! De 1960 à 1996, c’est le NÉOCOLONIALISME. Enfin, depuis lors jusqu’à ce jour, c’est l’OCCUPATION.

Les pays anglo-saxons, Israël, l’UE – avec des néo-esclavagistes maffieux et insatiables tels que le minable commissionnaire belge Louis MICHEL –, et sans oublier leurs Multinationales s’entêtent et continuent à participer quoiqu’il arrive au 3ème génocide congolais, croyant que nous, Congolais autochtones, nos enfants et petits-enfants ignorons ce qui s’est passé dans le passé et tout ce qui se passe présentement. NON, MESSIEURS LES IMPÉRIALISTES SANGUINAIRES ! NOUS, PEUPLES DU GRAND-KONGO, sommes au courant du séculaire complot occidental contre nous et cherchons à nous venger à juste titre. La vengeance sera terrible. Nous savons que vous nous traiterez encore des « sauvages ». Or les vrais sauvages sont ceux qui, sans motif valable, depuis toujours ne cessent non seulement de piller toutes nos richesses naturelles mais aussi de chosifier, humilier et « génocider » les Congolais autochtones innocents dans notre propre pays. N’oubliez pas que la vengeance est un plat qui se mange froid. Et, rira bien qui rira le dernier. Nous ne sommes plus au 19ème siècle pour leur laisser décider seuls du sort du Congo ou du Bassin du Congo ! Un plan de développement intégral du Congo existe déjà. Notre pays va décoller sans l’Occident et surtout sans les Anglo-Saxons.

Par ces quelques mots, les peuples du Grand-Kongo leur demandent une fois de plus d’arrêter ce cirque de mauvais goût. Leurs vassaux, les éleveurs Tutsi, doivent quitter notre pays, le Congo-Kinshasa, dans l’immédiat ; sinon ils seront châtiés, fouettés et neutralisés en conséquence. Méfiez-vous du « long sommeil » des Congolais. Le peuple congolais est comme un éléphant : une fois réveillé, aucun autre animal ne saura l’arrêter, ni le calmer. Les Congolais irons jusqu’au bout pour mettre tous ces criminels Tutsi hors d’état de nuire !

Nous vous signalons que la première liste des criminels Tutsi existe depuis octobre 2010, celle-ci dort tranquillement dans des tiroirs des Nations-Unies à Genève, Vienne et New-York. La deuxième liste est en Espagne, y compris les mandats délivrés pour les arrêter. Une nouvelle liste de plus 500 criminels Tutsi est entre les mains des « Partisans congolais ». Oui, le SOULÈVEMENT POPULAIRE TECHNIQUE aura bel et bien lieu au Congo. Personne – ni les Tutsi, ni leurs mentors occidentaux et anglo-saxons – ne saura faire annuler ce soulèvement.

Les Expansionnistes et Tueurs Extrémistes Tutsi ont commencé à massacrer des Congolais autochtones dans le Bandundu, précisément dans le Territoire de YUMBI. Après avoir massacré dans le Grand-Kivu, Katanga, Kasaï, Bas-Congo, Équateur, les voilà maintenant dans le Bandundu. Ces criminels sont vraiment indignes de se vivre encore au Congo. Ils oublient que le Tsunani est en route. Ils ne peuvent ni l’arrêter, ni le stopper. Nous leur accordons la chance de pouvoir quitter notre pays maintenant que d’attendre et subir le Tsunani.

Pour se faire, nous demandons à l’OCCIDENT de cesser de pousser le peuple congolais d’aller aux soi-disant élections (simulacres d’élections) aussi longtemps que le Congo restera sous occupation étrangère. Détrompez-vous, le peuple congolais qui n’est plus dupe suit à la loupe tout ce qui se passe. Sa réponse sera générale et terrifiante. LE SOULÈVEMENT POPULAIRE TECHNIQUE QUI SE PRÉPARE EN SILENCE DOIT METTRE UN TERME À TOUTES LES BÊTISES OCCIDENTALES, NOTAMMENT LE NÉOCOLONIALISME ET L’OCCUPATION. Yes, we can !

Un vibrant appel est lancé à tous les Patriotes Congolais de soutenir les équipes des techniciens du Soulèvement populaire éparpillées à travers tout le territoire national congolais en vue de préparer le Jour J, l’heure H et l’instant T. « Bafwa, bafwa ; basala, basala » ! Il n’y aura pas d’un côté, des Congolais acteurs, et de l’autre, des Congolais observateurs. Non et non, tout Congolais apte doit participer au Soulèvement Populaire Technique en vue.

COMME IL EN EST AINSI, LA SOLUTION : C’EST LA LUTTE DE LIBÉRATION NATIONALE JUSQU’À CE QUE LE CONGO REVIENNE À SES TOUS ENFANTS (DONC, LA VICTOIRE). LA LUTTE SERA DURE, MAIS LA VICTOIRE EST SÛRE ET CERTAINE ! POUR AVOIR TUÉ 15.000.000 DE CONGOLAIS AUTOCHTONES, « LES EXPANSIONNISTES ET TUEURS EXTRÉMISTES TUTSI DOIVENT ÊTRE POURSUIVIS EN JUSTICE ET CHASSÉS DE NOTRE TERRITOIRE NATIONAL PENDANT AU MOINS 100 ANS !!! LEURS CRIMES SONT IMPRESCRIPTIBLES, ET PERSONNE AU MONDE NE POURRA DEMANDER LA PRESCRIPTION OU L’EFFACEMENT DE CE GENRE DE CRIMES (CRIMES DE GUERRE, DE GÉNOCIDE, ETC.). LEURS COMPLICES AFRICAINS ET OCCIDENTAUX, TELS QUE LE MAFFIEUX ET MINABLE BELGE LOUIS MICHEL ET CONSORTS, DOIVENT ÊTRE AUSSI TRADUITS EN JUSTICE. VIVE LE CONGO EN LUTTE !

VIVE LES PATRIOTES CONGOLAIS SE BATTANT AVEC ENTRAIN SUR LE TERRAIN : LES « MAÏ-MAÏ », LES « KAMUINA NSAPU », LES « MULELE-MAYI », LES « MAKESA DE BDK », LES « ENYELE » ET TOUS LES AUTRES…

VIGILANCE TOUTS AZIMUTS, CAR CELUI QUI A DÉJÀ TRAHI, RISQUE DE TRAHIR ENCORE ! POUR LES T0RAÎTRES, LES OCCUPANTS, LES COLLABOS ET LEURS MENTORS, C’EST LA GUILLOTINE QU’IL LEUR FAUT, CAR C’EST LE PRIX A PAYER !

VIVE LA REFONDATION DU CONGO POUR DEVENIR LE CONGO NOUVEAU TANT ATTENDU ET DANS LEQUEL LE RESPECT DE L’ÊTRE HUMAIN SERA DE RIGUEUR ! TOUS LES ASSASSINS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI RÉPONDRONT DE LEURS ACTES DEVANT UN TRIBUNAL POPULAIRE NATIONAL ! LE PARDON NE VIENDRA QU’APRÈS LA REMISE EN ORDRE DU CONGO NOUVEAU !

ENFIN, NOUS LANÇONS UN APPEL SOLENNEL À TOUT LE PEUPLE CONGOLAIS EN GÉNÉRAL POUR DIRE « NON » À TOUTES LES FORCES DU MAL AGISSANT DE LOIN OU DE PRÈS EN « RÉPUBLIQUE OCCUPÉE DU CONGO » TOUT EN EXIGEANT LE DÉPART SANS DÉLAI DE TOUTES LES TROUPES DE LA MONUSCO ! L’O.N.U. DEHORS DU CONGO ! LA MONUSCO DEHORS DE NOTRE PAYS ! LE CONGO AUX CONGOLAIS ! LES USA AUX AMÉRICAINS ! L’INGÉRENCE DANS LES AFFAIRES DES CONGOLAIS : NON, NON, NON ET NON !!!

BREF, VIVE NOTRE PATRIE, LE CONGO-KINSHASA ! POUR NOTRE PATRIE, NOUS VAINCRONS ! NOTRE VICTOIRE EST SÛRE ET CERTAINE ! SOYONS DONC VIGILANTS ! ET, TÔT OU TARD, KIGALI, COMME CARTHAGE, SERA VAINCUE. ET, CONFORMÉMENT À LA PROPHÉTIE FAITE PAR UN GRAND-ESPRIT KÔNGO, LE RWANDA DEVIENDRA UN DÉSERT ! INGETA !

Vive le C.C.S.CO. :

« Comité du Courant Socialiste Congolais » !
Vive le Congo libre, indépendant et prospère !
Vive la lutte pour notre liberté !

FAIT À KINSHASA, LE SAMEDI 05 JANVIER 2019

« Sé/Cellule Général MOKOMBOZI Alexis »

A lire aussi

Expulsion : Plusieurs Congolaises et Congolais violés par l’armée et la police angolaise

Plus de cinq cas de violences sexuelles ont été rapportés, le week-end dernier, par le …

Laisser un commentaire