vendredi , 22 novembre 2019
Accueil / 2018 / décembre (page 3)

Archives mensuelles : décembre 2018

décembre, 2018

  • 26 décembre

    Ebola : Plus de 275 morts en RDC

    Centre de traitement Ebola de l'hôpital de Beni

    Dernière mise à jour, le 28 décembre 2018 à 11:59 D’après le tableau récapitulatif de la situation épidémiologique en date du 9 décembre, la maladie a déjà fait 268 morts dans la province du Nord-Kivu et 15 personnes en Ituri, deux provinces confrontées depuis plus de 20 ans à des conflits armés fortement meurtriers. Pour rappel, le week-end dernier, 5 nouveaux cas confirmés ont été recensés dans la ville de Beni (1), à Mambasa (1), Kyondo (1), Butembo (1) et Mabalako où l’épidémie avait été signalée le 1er août par les autorités congolaises et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). …

  • 25 décembre

    Les candidats aux élections en RDC sont ruinés !

    Du dépôt de la candidature à la CENI à l’organisation de la campagne, la facture est demeurée très salée, au point que la plupart qui n’avaient pas bénéficié d’un soutien financier particulier de leur parti ou de leur regroupement politique, sont ruinés. Parcelles vendues, véhicules bazardés, biens liquidés, économies personnelles sacrifiées, les candidats indépendants avaient épuisé leurs ressources pour certains, depuis le 20 novembre au lancement de la campagne électorale, et pour d’autres, avant la fin de la période de sensibilisation des électeurs. Déjà, pour le dépôt de leurs candidatures, les compatriotes visant le fauteuil présidentiel avaient dû débourser 100.000 …

  • 23 décembre

    Séisme volcanique : Plusieurs morts en Indonésie

    Plus de 220 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées lorsqu’un tsunami provoqué par une éruption volcanique a déferlé soudainement sur les plages du détroit indonésien de la Sonde. La vague a surgi après l’éruption du volcan connu comme « l’enfant » du légendaire Krakatoa, l’Anak Krakatoa. Les autorités craignent un bilan encore plus lourd. Plus de 220 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées lorsqu’un tsunami provoqué par une éruption volcanique a déferlé soudainement sur les plages du détroit indonésien de la Sonde, ont annoncé dimanche les autorités en disant craindre un bilan encore plus lourd. Des centaines de …

  • 23 décembre

    Sanctions contre Shadary : Échecs cuisants du très sulfureux Louis MICHEL

    En dépit du plaidoyer mené par certains lobbyistes pour demander à l’Union européenne de lever ses sanctions prises contre certaines personnalités de la RDC, des responsables de cette grande institution occidentale ont confirmé, vendredi 07 Décembre 2018, que les interdictions de voyager et le gel des avoirs seraient renouvelés à l’encontre du candidat du parti au pouvoir, le PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary et 15 autres officiels congolais. Cette décision a été adoptée lundi 10 décembre 2018, sans débat, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union Européenne. Échecs cuisants pour le lobbying du très sulfureux Louis Michel. …

  • 23 décembre

    Énergie électrique, sécurité,… : Des épines dans les pieds de la CENI-RDC

    Pour justifier le report des élections, Corneille Naaga, président de la centrale électorale, s’est efforcé à convaincre son auditoire de la gravité de l’acte ainsi décrié, il a tu d’autres défis – et non des moindres – qui attendent toujours l’organisation des élections sur l’ensemble du territoire national. Parmi ces défis, il y a la certitude de disposer d’une énergie électrique permanente, fiable et de qualité est vraiment loin d’être acquise. La République Démocratique du Congo (RDC) est un trou noir entouré des pays lumineux. Une impression d’autant troublante que ce pays possède la plus grande centrale hydroélectrique de l’Afrique, …

  • 23 décembre

    Couac électoral : La souveraineté nationale sacrifiée en RDC

    Joseph KABILA reçoit les lettres de créance du nouveau Ambassadeur des USA en RDC.

    Dernière mise à jour, le 27 décembre 2018 à 04:23 Dans quel but a-t-il pris langue avec des représentants de la communauté internationale, dans un problème strictement interne à la République Démocratique du Congolais ? La Ceni avait-elle besoin, avant de décider du report des élections, des avis des diplomates étrangers, dont beaucoup se sont illustrés, ces derniers mois, par des ingérences caractérisées dans les affaires internes congolaises ? Tout au long de l’année 2018, l’opinion publique était fatiguée de compter les invectives du pouvoir en place à Kinshasa contre les Nations Unies et l’Union Européenne, avec en point de …

  • 22 décembre

    Report des scrutins : Un canular connu d’avance en RDC

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:56 Le président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa, a annoncé, jeudi 20 décembre, le report des scrutins combinés du 23 décembre. Ceux-ci, selon lui, auront leu le 30 décembre 2018, soit dans une semaine de la date initiale. C’est la troisième fois que ces consultations sont reportées. Ainsi pour certains, l’annonce de jeudi n’était qu’un canular connu d’avance. Car les raisons techniques avancées ne se justifient pas. Aucune image des machines et kits brûlés n’a jamais été montrée. Même pas à la télévision nationale. On s’explique également mal …

  • 22 décembre

    RDC : Le Gouvernement organise le sabotage des élections

    Corneille NANGAA, président de la CENI-RDC, en train d'organiser la tricherie électorale.

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:55 Le report des elections en République démocratique du Congo (RDC) qui était prévisible ne fera qu’accentuer les soupçons et le rejet de l’autorité qu’est censée incarner la CENI. Ce qui n’augure rien de bon. La CENI n’est pas prête pour organiser des élections crédibles. Le 30, elle ne sera pas prête. Et même si elle dispose encore d’un an, elle ne sera pas prête non plus. Pourquoi ? Parce que le pouvoir de Kinshasa ne veut pas organiser les élections crédibles, transparentes et apaisées. Il organise plutôt le sabotage des …

  • 22 décembre

    Martin FAYULU : Victime d’une décision arbitraire

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:56 Les candidats président de la République ne battront plus campagne dans la ville de Kinshasa. Ils sont juste autorisés à utiliser les medias pour faire passer leurs messages. La décision est du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango. Martin Fayulu, candidat commun de l’opposition, est la première victime de cette décision arbitraire. En provenance de l’ex-Bandundu, le candidat de Lamuka a été interdit d’entrer dans la ville au niveau de Maluku, alors que ses militants, venus en grand nombre, l’ont attendu jusque tard dans la soirée à …

  • 20 décembre

    Report des élections : Suspension brutale de la campagne électorale en RDC

    La Police [de Joseph KABILA] bloque la route au cortège de Martin FAYULU MADIDI dit Mafa, à Maluku.

    Dernière mise à jour, le 23 décembre 2018 à 12:55 La coalition Lamuka et Cach accusent le pouvoir en place d’avoir recouru à la « provocation », en suspendant la campagne électorale, ce mercredi 19 décembre à Kinshasa, à quatre jours du scrutin. Alors que le candidat Martin Fayulu, était attendu dans la place Sainte-Thérése à N’djili afin de tenir un meeting. « Les renseignements attestent que dans tous les camps politiques des principaux candidats à la présidence de la république, des extrémistes se sont préparés et se préparent à une confrontation de rue dans la ville de Kinshasa lors …