dimanche , 21 avril 2019

Archives journalières : 22/12/2018

décembre, 2018

  • 22 décembre

    Report des scrutins : Un canular connu d’avance en RDC

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:56 Le président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa, a annoncé, jeudi 20 décembre, le report des scrutins combinés du 23 décembre. Ceux-ci, selon lui, auront leu le 30 décembre 2018, soit dans une semaine de la date initiale. C’est la troisième fois que ces consultations sont reportées. Ainsi pour certains, l’annonce de jeudi n’était qu’un canular connu d’avance. Car les raisons techniques avancées ne se justifient pas. Aucune image des machines et kits brûlés n’a jamais été montrée. Même pas à la télévision nationale. On s’explique également mal …

  • 22 décembre

    RDC : Le Gouvernement organise le sabotage des élections

    Corneille NANGAA, président de la CENI-RDC, en train d'organiser la tricherie électorale.

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:55 Le report des elections en République démocratique du Congo (RDC) qui était prévisible ne fera qu’accentuer les soupçons et le rejet de l’autorité qu’est censée incarner la CENI. Ce qui n’augure rien de bon. La CENI n’est pas prête pour organiser des élections crédibles. Le 30, elle ne sera pas prête. Et même si elle dispose encore d’un an, elle ne sera pas prête non plus. Pourquoi ? Parce que le pouvoir de Kinshasa ne veut pas organiser les élections crédibles, transparentes et apaisées. Il organise plutôt le sabotage des …

  • 22 décembre

    Martin FAYULU : Victime d’une décision arbitraire

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:56 Les candidats président de la République ne battront plus campagne dans la ville de Kinshasa. Ils sont juste autorisés à utiliser les medias pour faire passer leurs messages. La décision est du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango. Martin Fayulu, candidat commun de l’opposition, est la première victime de cette décision arbitraire. En provenance de l’ex-Bandundu, le candidat de Lamuka a été interdit d’entrer dans la ville au niveau de Maluku, alors que ses militants, venus en grand nombre, l’ont attendu jusque tard dans la soirée à …