mardi , 19 février 2019

Archives journalières : 16/12/2018

décembre, 2018

  • 16 décembre

    Lisanga BONGANGA : Un membre du Gouvernement qui soutien Fayulu

    Jean-Pierre LISANGA BONGANGA, ministre d'État en charge des Relations avec le Parlement, en RDC.

    Le ministre d’État en charge des Relations avec le Parlement, Jean-Pierre LISANGA BONGANGA, est en train de soutenir Martin FULU MADIDI dit Mafa, candidat commun de l’opposition a la présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo (RDC).

  • 16 décembre

    Nobel de la paix : Violence sexuelle mise en évidence

    Les deux lauréats du Nobel de la paix [le Congolais Denis Mukwege et la Yazidie Nadia Murad] ont interpellé la communauté internationale et réclamé la fin de l’impunité pour les auteurs de violences sexuelles en temps de guerre. « Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes, mais aussi ceux qui choisissent de détourner le regard », a afirmé Denis Mukwege dans son discours de remerciement. « S’il faut faire la guerre, c’est la guerre contre l’indifférence qui ronge nos sociétés ». Comme des milliers de femmes yazidies, sa colauréate Nadia Murad a été enlevée, violée, torturée …

  • 16 décembre

    RDC : Fayulu et sa guerre à l’analphabétisme

    Arrivé par route dans la ville de Butembo, Martin FAYULU MADIDI dit Mafa, Candidat commun de l’Opposant en République Démocratique du Congo (RDC) n’a pu se retenir face à la masse d’admirateurs qui est venue l’accueillir. Selon radiookapi.net, c’est à partir de Kangote, entrée du Nord-Est de Butembo, qu’une grande foule l’a cueilli, avant de l’accompagner jusqu’au rond-point VGH, au centre de la ville où il a tenu son meeting. Dans son adresse, le candidat de l’Opposition désigné à Genève a fait une kyrielle de promesses. Martin Fayulu a soutenu que s’il était élu, il ferait principalement de la lutte …

  • 16 décembre

    Kashala Bonzola : Après-midi cauchemardesque pour Sanga Balende

    Comme dans un conte des fées. Le club de Mbuji-mayi s’est vu humilié devant ses supporters dans son propre stade. Pire encore, les poulains de Ngoyi Kasanji ont loupé un penalty d’égalisation. Score final : 2-0 à l’avantage des poulains de Isaac Kasongo, entraîneur Salésien.  Les Anges et Saints de Mbuji-mayi ont vécu un après-midi cauchemardesque hier jeudi 6 décembre à Kashala Bonzola. Aux prises avec le CS Don Bosco, Sanga Balende a courbé l’échine sur le score de deux buts à zéro. C’était au terme d’une rencontre de la phase aller de la Vodacom Ligue 1, saison 2018-2019. Comme …

  • 16 décembre

    RDC : Des militants de l’Opposition et du FCC se sont violemment affrontés à Mbandaka

    La ville de Mbandaka a connu une atmosphère anti-démocratique jeudi. En lieu et place d’un combat d’idées autour d’un projet de société, la campagne électorale a plutôt tourné à la bagarre entre les militants de l’Opposition et ceux de la Majorité présidentielle (MP) de Joseph Kabila. Le bilan fait état d’importants dégâts humains et matériels et plusieurs blessés. La campagne électorale en cours a pris les allures d’une épreuve de force jeudi 6 novembre, à Mbandaka dans la province de l’Équateur où des militants de l’Opposition et de la Majorité présidentielle se sont farouchement affrontés. Des sources locales rapportent qu’une …

  • 16 décembre

    RDC : Écouter les mensonges de Mova SAKANYI

    Henri MOVA SAKANYI, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur et de la sécurité.

    Dernière mise à jour, le 20 décembre 2018 à 10:02 Sécurisation des elections du 23 décembre 2018, campagne électorale sanglante, incendie de l’entrepôt de la CENI-RDC etc.. Quand Henri MOVA SAKANYI, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, ment en défendant l’indéfendable ! Question : Où sont les carcasses des machines incendiées ? Ce qui interpelle surtout, ce sont les images de ces carcasses de voitures calcinées. Des voitures qui paraissent bien moins résistantes que le bois des palettes restées, elles, intactes. D’où viennent ces palettes ? Pas de doutes pour plusieurs témoins, ces palettes sont celles qui supportaient les machines …

  • 16 décembre

    Samy BADIBANGA : candidat président pour rire ?

    Samy BADIBANGA, candidat à l'élection présidentielle 2018 en RDC.

    Dernière mise à jour, le 20 décembre 2018 à 10:04 Samy BADIBANGA, candidat à l’élection présidentielle 2018 en République démocratique du Congo (RDC). Faute d’argent, Il est en train de battre campagne à la maison ! Un candidat président pour rire.

  • 16 décembre

    Climat : Adoption des règles qui permettront d’appliquer l’accord de Paris

    La communauté internationale a doté samedi l’accord de Paris des outils qui lui donneront vie, mais sans s’engager à faire plus et plus vite contre le réchauffement climatique malgré l’urgence et les catastrophes qui se déchaînent à travers le monde. Il y a quelques semaines, les scientifiques du Giec tiraient la sonnette d’alarme: dans un monde à +2°C, objectif minimal du pacte climatique de 2015, les impacts seraient bien plus importants que dans un monde à +1,5°C, limite idéale de l’accord. Mais pour rester sous +1,5°C, il faudrait réduire les émissions de CO2 de près de 50% d’ici 2030 par …

  • 16 décembre

    Ebola : L’épidémie la plus grave en RDC

    La maladie à virus Ebola (MVE) déclarée depuis le 1er aout à Beni a déjà fait 458 cas confirmés dont 271 décès. C’est l’épidémie la plus grave en RDC et 2ème dans le monde. Elle a touché 14 zones de santé au Nord-Kivu et 3 en Ituri, selon Oly Ilunga, ministre de la Santé publique, au cours d’une conférence de presse jeudi dans l’après-midi à Kinshasa. Au cours de ce face-à-face avec les médias, le ministre a affirmé que la maladie à virus Ebola ne sera pas un obstacle au déroulement des élections. Il a recommandé aux candidats et à …

  • 16 décembre

    RDC : Des candidats présidentiables pour rire

    Théodore NGOY ILUNGA WA NSENGA, candidat president de la République en RDC.

    Dernière mise à jour, le 20 décembre 2018 à 10:01 Près des deux semaines après le lancement de la campagne électorale, certains candidats président restent invisibles sur le terrain. C’est le cas notamment des candidats Théodore Ngoy, Maurice Masheke, Marie-José Ifoko, Seth Kikuni, Shekomba Alain Daniel, Pasteur Maluta. Aucune effigie, aucune banderole, aucun calicot et autres effets de campagne de ces candidats ne son placés. Des candidats présidentiables pour rire, selon les observateurs. Du boulevard du 30 juin en partant vers la gare centrale, l’avenue des Huileries en passant par les boulevards Triomphal et Sendwe jusqu’au niveau de la station …