samedi , 15 décembre 2018
Accueil / Afrique / La base en chanvrée de l’UDPS : Écoutez Peter KAZADI

La base en chanvrée de l’UDPS : Écoutez Peter KAZADI

Dernière mise à jour, le 6 décembre 2018 à 12:01

Peter KAZADI, directeur de cabinet adjoint de Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dit Fatshi, président national de l’UDPS/Tshisekedi, confirme qu’à Genève Fatshi n’a pas voté pour le président de l’UNC Vital KAMERHE LWA KANYINGINGYI dit Vika et Vika n’a pas voté pour Fatshi ! Ceci confirme que les deux leaders ne s’aiment pas. Et que l’accord de Nairobi ne qu’une alliance de dupes !

Avec une base en chanvrée, Fatshi a commis une erreur politique grave et voir même signé sa mort politique au niveau international. 

En politique, comme il avait déjà posé sa signature dans ce document [désignant le candidat commun de l’opposition] au niveau international, avant de se redire, il devait d’abord retourner à Kinshasa et rendre compte au comité politique [le comité qui gère le parti UDPS/Tshisekedi], avant de prendre une décision finale. 

Son défunt père, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, géré le parti avec les « fondateurs du parti ». Donc c’est une décision du groupe [comité politique], pas d’un individu président avec son Secrétaire Général (SG) qui l’intimide comme il intimide son chien en disant que « je te donne 48 heures… ». Il avait consulté qui lui [le SG] Jean-Mark KABUND-A-KABUND pour faire cette déclaration ? Oh c’est la base qui a dit ! Mais un parti politique ne se gère pas à partir de la base. Le parti à un comité politique de gestion qui prend des décisions et donne des directives à suivre. 

Ce que nous avons vécu, c’est la rue. Ce sont des bêtises. La crédibilité que l’UDPS avait : fini !

A lire aussi

Présidentielle : Le Ne Ne Ne de la CENCO

Considéré comme une période de haute tension sociale où les adversaires politiques et leurs partisans …

Laisser un commentaire