samedi , 15 décembre 2018
Accueil / Afrique / RDC : CMEJL raquette les entreprises minières pour soutenir la campagne électorale de Shadary

RDC : CMEJL raquette les entreprises minières pour soutenir la campagne électorale de Shadary

Tout est parti d’une note circulaire datée du 26 novembre 2018 et signée par le président de la Coopérative minière d’encadrement des jeunes du Lualaba (CMEJL), René Nguz ; le 1er vice-président, Dieudonné Kahilu Tshisola ainsi que par la trésorière de cette structure, Julie Kabey. Cette note qui circule sur les réseaux sociaux, est adressée « à l’attention de nos partenaires chinois », lit-on dans le titre. En effet, le comité de gestion de la CMEJL -cette structure qui semble être un regroupement très proche du pouvoir-, demande aux sociétés chinoises disposant de comptoirs d’achat de minerais à Kalorina et ailleurs de verser 2000 dollars américains chacune pour les besoins de la campagne électorale des candidats du Front commun pour le Congo (FCC).

La Coopérative minière d’encadrement des Jeunes du Lualaba (CMEJL) basée à Kolwezi, dans la province du Lualaba, racketterait les entreprises minières chinoises, oeuvrant dans cette partie du pays, pour soutenir la campagne électorale des candidats du FCC. Une situation inadmissible dont l’autorité judiciaire doit s’en saisir.

Tout est parti d’une note circulaire N° 02/2018, datée du 26 novembre 2018 et signée par le président de la Coopérative minière d’encadrement des jeunes du Lualaba (CMEJL), René Nguz ; le 1er vice-président, Dieudonné Kahilu Tshisola ainsi que par la trésorière de cette structure, Julie Kabey.

Cette note qui circule sur les réseaux sociaux, parvenue à la rédaction de LePotentielonline, est adressée « à l’attention de nos partenaires chinois », lit-on dans le titre. En effet, le comité de gestion de la CMEJL -cette structure qui semble être un regroupement très proche du pouvoir-, demande aux sociétés chinoises disposant de comptoirs d’achat de minerais à Kalorina et ailleurs de verser 2000 dollars américains chacune pour les besoins de la campagne électorale des candidats du Front commun pour le Congo (FCC).

« Il est porté à la connaissance de leurs partenaires chinois ayant des dépôts d’achat de minerais à Kalorina et ailleurs de verser chacun cette somme « non remboursable en vue de permettre à la Coopérative de mieux préparer le lancement, ce mercredi 28 novembre 2018, de la campagne électorale en faveur de candidats FCC : Ramazani Shadary à la Présidence de la République, Son Excellence Monsieur Richard Muyej à la députation nationale et son Excellence Jean Marie Tshizainga, à la Députation Provinciale », demandent les trois membres du comité de gestion de la CMEJL, ci-haut cités.

Cette circulaire fait jaillir la lumière sur les méthodes peu orthodoxes qu’utilisent certains groupes proches du pouvoir pour racketter les investisseurs étrangers.

La question que l’opinion se pose est celle de savoir: les instances du FCC sont-elles au courant ou couvrent-elles les actes de la Coopérative minière d’encadrement des jeunes du Lualaba ? En tout état de cause, la justice doit se saisir de cette affaire qui ne doit certainement pas être un cas isolé.

(François MENDY, correspondant à Paris)

A lire aussi

Présidentielle : Le Ne Ne Ne de la CENCO

Considéré comme une période de haute tension sociale où les adversaires politiques et leurs partisans …

Laisser un commentaire