lundi , 16 décembre 2019
Accueil / Afrique / Présidentielle : Un candidat en RDC demande le report des élections

Présidentielle : Un candidat en RDC demande le report des élections

Dernière mise à jour, le 15 décembre 2018 à 05:30

Pour le candidat président de la République, Seth Kikuni, les élections qu’organise la Céni ne seront libres, crédibles, transparentes et apaisées que si les parties prenantes s’accordent sur certains nombres de points qui divisent. Il propose à la Céni de réunir tous les candidats présidents de la République en vue de décider sur la date et les modalités de la tenue effective des élections qui seront libres, crédibles, transparentes et apaisées.

Le candidat à l’élection présidentielle, Seth Kikuni, demande à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) de reporter les élections, compte tenu de l’absence d’accord sur plusieurs points importants entre les parties prenantes.

Pour Seth Kikuni, les élections qu’organise la Céni ne seront libres, crédibles, transparentes et apaisées que si les parties prenantes s’accordent sur certains nombres de points qui divisent. « Je me permet de solliciter, en conséquence, un report immédiat de l’opération de vote prévue pour le 23 décembre prochain », a-t-il déclaré dans son communiqué adressé à la Céni.

A cet effet, il propose à la Céni de réunir tous les candidats présidents de la République en vue de décider sur la date et les modalités de la tenue effective des élections qui seront libres, crédibles, transparentes et apaisées. « J’ai bien peur que si la Céni s’obstine à organiser ces élections dans les conditions actuelles, notre pays ne sombre dans un chaos que le peuple, vous et moi nous ne souhaitons pas ; chaos qui malheureusement couterait beaucoup à la jeunesse de notre pays dont je présente les valeurs et espoirs », a-t-il prévenu.

A rappeler que l’utilisation de la « machine à voter » est récusée, non seulement par les candidats à la présidentielle, mais également par certaines organisations de la Société civile de la République démocratique du Congo (RDC).

(avec Hervé Ntumba)

A lire aussi

Vérité des urnes : Nous devons évoluer

Martin Fayulu, qui continue à revendiquer la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018, …

Laisser un commentaire