lundi , 27 mai 2019

Archives journalières : 20/11/2018

novembre, 2018

  • 20 novembre

    Martin FAYULU : Soldat du peuple

    Martin FAYULU dit Mafa, Candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018, blessé au visage par la police de Joseph KABILA.

    Dernière mise à jour, le 19 janvier 2019 à 11:13 Parti de Kinshasa pour Genève comme simple candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, Martin Madidi Fayulu dit Mafa revient ce mercredi 21 novembre dans la capitale congolaise avec une autre stature. Candidat commun de l’opposition, c’est sur lui que misent tous les partis et regroupements de l’opposition pour éloigner le spectre d’un nouveau mandat présidentiel de la majorité au pouvoir. Le challenge est relevé, mais les leaders réunis dans la ville suisse, en tout cas ceux qui sont encore restés fidèles aux engagements souscrits le 11 novembre 2018, …

  • 20 novembre

    RDC : Situation tendue à l’université de Kinshasa

    Dernière mise à jour, le 21 novembre 2018 à 04:20 Le secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa (Unikin), Célestin Musao, a convoqué, ce mardi 20 novembre, une réunion afin d’aboutir à un compromis visant à permettre aux étudiants de « reprendre paisiblement » leurs cours après 7 jours des manifestations qui ont causé la mort de deux étudiants et de nombreux blessés. Pour cela, Célestin Musao a appelé les étudiants au calme, en faisant preuve de retenue lors des obsèques de leurs camarades, Hiacinth Kimbafu et Rodrigue Eliwo tués lors des manifestations. Cela en vue de trouver une bonne …

  • 20 novembre

    Israël : Crise politique

    Benjamin Netanyahu a dénoncé dimanche comme « irresponsables » les appels à des élections anticipées. Il a défendu sa politique sécuritaire et affirmé qu’il s’emploierait à convaincre ses partenaires de rester dans la coalition gouvernementale. « Aller maintenant aux urnes serait irresponsable (…) La sécurité de l’Etat est au-dessus des considérations politiques », a déclaré le Premier ministre. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé dimanche comme « irresponsables » les appels à des élections anticipées, en pleine crise politique qui menace son gouvernement. S’exprimant lors d’une adresse télévisée à la nation du siège du ministère de la Défense à Tel-Aviv, M. Netanyahu a défendu …

  • 20 novembre

    Genève : « Kabila » dribble les manipulateurs occidentaux

    Poignée de main entre Martin FAYULU, candidat commun de l'opposition a la présidentielle et Mbusa NYAMWISI

    Dernière mise à jour, le 22 novembre 2018 à 08:10 Les manipulateurs occidentaux viennent de planter le décor d’une diversion destinée à contrarier le processus électoral congolais. Visiblement, en lisant le texte de la déclaration mort-née de Genève, Fayulu n’avait aucune intention de battre campagne pour être élu au nom de l’opposition. Il voulait imposer des négociations devant aboutir à la requalification des invalidés et, à défaut, empêcher le scrutin d’avoir lieu ou donner à ses maîtres une base de rationalisation de la remise en cause des résultats. La manœuvre ayant lamentablement échoué, tout indique que la campagne électorale commencera …

  • 20 novembre

    RDC : Deux camps semblent se dessiner dans l’Opposition

    Martin FAYULU dit Mafa et Felix-Antoine TSHISEKEDI

    Dernière mise à jour, le 22 novembre 2018 à 12:24 Le microcosme politique en République Démocratique du Congo (RDC) est en pleine ébullition, à huit jours du début de la campagne pour les élections générales du 23 décembre prochain. Depuis l’annonce du retrait de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi et de Vital Kamerhe dit Vika de la déclaration de Genève, deux camps semblent se dessiner. D’un côté, ceux qui souscrivent à l’usage de la machine à voter. Et de l’autre, ceux qui s’opposent à l’utilisation de cet outil informatique lors du prochain scrutin. L’UDPS avec FATSHI a été le premier …

  • 20 novembre

    RDC : L’unité de l’Opposition assassinée

    Opposition congolaise, un semblant d'unité.

    Dernière mise à jour, le 22 novembre 2018 à 12:19 Le conclave de Genève n’en finit pas de charrier quantité de révélations et de grilles de lecture. Au regard du film de la désignation de Martin Fayulu, il apparaît clairement que la fameuse  » géopolitique  » a été mise à contribution pour disqualifier  » scientifiquement  » Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe. Le paradoxe étant qu’au finish ce sont les deux présidentiables les plus importants en termes d’assise sociologique qui ont été ainsi sacrifiés. A savoir FATSHI et Vital Kamerhe. Mécaniquement, le duel a opposé Fayulu à Matungulu, deux candidats dont …

  • 20 novembre

    Pénurie de médicaments au Zimbabwe

    Deux doses par jour de nifédipine: depuis cinq ans, Alice Chenyika veillait scrupuleusement à tenir sa pression artérielle sous contrôle grâce aux médicaments prescrits par ses médecins. Mais la flambée des prix au Zimbabwe lui rend désormais la tâche impossible : le précieux traitement est devenu hors de prix, quand il ne manque pas à l’appel. « En septembre, quand je suis allée à la pharmacie pour acheter des médicaments, on m’a dit deux fois que la nifédipine était en rupture de stock, ce qui n’était jamais arrivé avant », raconte à l’AFP Alice Chenyika, 50 ans, veuve et mère d’une fille, …

  • 20 novembre

    Unité : Le ciel politique de l’opposition n’envoie aucune éclaircie

    Freddy MATUNGULU, membre de la coalition Lamuka, a la présidentielle 2018 en RDC.

    Dernière mise à jour, le 22 novembre 2018 à 12:20 Après l’Udps de Félix Antoine Tshilombo Tshikekedi qui a déclaré qu’elle était prête à aller aux élections avec ou sans la machine à voter, voici le tour de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, qui lui aussi, annonce sa participation au prochain scrutin. L’UNC ira aux élections avec son candidat président de la République. Exactement comme l’Udps qui ne lie plus sa participation aux mêmes élections, aux conditionnalités soulevées par les autres partis de l’Opposition. Entre autres, le retrait de la machine à voter, le nettoyage du …

  • 20 novembre

    Présidentielle : La « coalition Lamuka » reste fidèle à Fayulu

    Dernière mise à jour, le 21 novembre 2018 à 06:44 Les cinq des sept opposants réunis du 9 au 11 novembre à Genève, ont confirmé Martin Fayulu, comme candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre prochain. Ils l’ont déclaré à haute et intelligible voix, au cours de leur rencontre, la toute première, tenue jeune à Bruxelles, après celle de Genève la semaine dernière. Pour Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu, il n’y a plus la moindre confusion à entretenir quant au candidat commun de l’Opposition, au scrutin présidentiel prévu de décembre. Martin Fayulu ou …