Dernières nouvelles

Archives journalières : 18/11/2018

novembre, 2018

  • 18 novembre

    CIA : Mohammed BEN SALMANE a commandité l’assassinat de Jamal KHASHOGGI

    La CIA a conclu que le prince héritier saoudien a commandité l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul le mois dernier, a rapporté vendredi le Washington Post, citant des sources anonymes au courant des investigations. Le vice-président américain Mike Pence a promis samedi que les Etats-Unis demanderont des comptes aux meurtriers de Jamal Khashoggi. Cette information divulguée par le Washington Post, où collaborait régulièrement le journaliste critique de Ryad, contredit les récentes affirmations du royaume saoudien, qui a totalement dédouané Mohammed ben Salmane, surnommé « MBS ». Contactée par l’AFP, l’agence américaine de renseignements a refusé de commenter. Pour parvenir à ces …

  • 18 novembre

    La France demande une refondation de l’Europe

    Emmanuel Macron a mis dimanche la pression sur Angela Merkel en demandant une refondation de l’Europe face au risque de « chaos mondial ». « L’Europe, et en son sein le couple franco-allemand, se trouvent investis » de l' »obligation de ne pas laisser le monde glisser dans le chaos » et pour cela « l’Europe doit être plus forte, plus souveraine », a déclaré le président français devant les députés allemands à Berlin. Emmanuel Macron a mis dimanche la pression sur Angela Merkel en demandant une refondation de l’Europe face au risque de « chaos mondial » et à six mois des élections européennes, où les sondages promettent une …

  • 18 novembre

    Présidentielle : Tout est encore possible pour l’opposition congolaise

    Opposition congolaise, signature de l'accord désignant le candidat commun a la présidentielle 2018.

    Dernière mise à jour, le 20 novembre 2018 à 11:31 Jean Pierre Bemba et ses pairs tiennent toujours. En véritables hommes d’État, ils ne cessent de manifester leur solidarité et leur soutien à Martin Fayulu Madidi, le candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018, désigné il y a quelques heures à l’issue de longs moments d’échanges. La tempête continue de souffler au sein de l’opposition politique, principalement dans le « Lamuka », un nouveau vent créé par un groupe de sept leaders de l’opposition à Genève, en Suisse. Après le volte-face du président national de l’Union …

  • 18 novembre

    RDC : Vers la naissance de la 4ème République avec « Kabila » ?

    Joseph KABILA, president sortant de RDC.

    Dernière mise à jour, le 22 novembre 2018 à 12:19 Qu’est-ce qui pourrait dès lors se passer en cas de la non-tenue d’élections en décembre prochain ? En toute logique, le chef de l’Etat fera valoir son statut constitutionnel de garant de l’Etat. Il n’est pas exclu qu’il précipite le renvoi, pour incapacité, de l’équipe de la Céni. L’hypothèse d’une dissolution des institutions législatives n’est pas non plus exclue. Seul acteur sur la scène, Joseph Kabila pourrait alors dicter de nouvelles règles de jeu, avec l’éventualité de la mise en place d’une Constituante pour préparer la naissance de la 4ème …

  • 18 novembre

    RDC : Shadary utilise les biens de l’État pour sa campagne électorale

    Un groupe de candidats à l’élection présidentielle vient de monter aux créneaux. Il accuse la centrale électorale de fermer les yeux sur la violation flagrante de sa loi électorale. Il s’agit du candidat de la Majorité présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary, que ces candidats, preuves à l’appui, accusent d’utiliser les biens de l’Etat. Il s’agit notamment, du personnel de l’Etat pour sa campagne électorale, faits condamnés par l’article 36 de la loi électorale. Ils demandent donc à la Céni sa radiation de la liste des candidats présidentiables et son invalidation pure et simple. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) ne cesse …

  • 18 novembre

    Succès total pour la Mobilisation des « gilets jaunes » en France

    En France, les « gilets jaunes » protestent contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d’achat. Ils ont bloqué samedi autoroutes, ronds-points, hypermarchés ou organisé des opérations de péage gratuit. Des « gilets jaunes » se sont aussi rendus près de l’Elysée, où les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes. Des membres de la société civile se sont mobilisés contre la hausse du prix des carburants avant que les motifs de grief ne s’élargissent à une dénonciation plus globale de la politique du gouvernement en matière de taxation et à la baisse du pouvoir d’achat. Tout …

  • 18 novembre

    Opposition congolaise : À qui profite le crime ?

    Martin FAYULU, Alan DOSS et Freddy MATUNGULU lors de la signature de l'accord de Genève, désignant le candidat commun de l'opposition a la présidentielle 2018.

    Dernière mise à jour, le 20 novembre 2018 à 11:32 Les médias et les réseaux sociaux tirent à boulets rouges sur le leader de l’UDPS et son collègue de l’UNC, pour avoir suivi leurs bases respectives dans le rejet de Martin Fayulu, désigné « candidat commun de l’opposition » à Genève. L’un des membres influents du FCC n’a-t-il pas déclaré, alors que se tenait le conclave de Genève, que « sur le 7 leaders de l’opposition, nous avons déjà deux en poche ». Quel dividende le FCC tirerait-il de la division de l’opposition après Genève ? On a envie de …

  • 18 novembre

    Diamant : Des graves abus contre des exploitants Congolais en Angola

    Plus de 400 mille personnes ont été rapatriées de force ou ont fui l’Angola en octobre 2018, à la suite d’une opération visant l’extraction illégale de diamants dans la province angolaise de Lunda North. Selon les Nations Unies, les forces de sécurité angolaises et les jeunes de l’ethnie alliée, les Tshokwe, ont abattu au moins six Congolais au cours de l’opération menée dans la province de Lunda North, à la frontière avec la RDC. « Le chiffre réel est probablement plus élevé », estime Human Rigths watch. Un grand nombre de migrants et de réfugiés qui ont traversé la frontière …

  • 18 novembre

    RDC : La machine à voter est programmée pour voter Shadary ?

    Ramazani Shadary, candidat du FCC de Kabila a la présidentielle 2018 et Hage GEIGOB, Président Namibien et Président en exercice de la SADC.

    Dernière mise à jour, le 20 novembre 2018 à 11:33 Le consensus sur les modalités du scrutin semble difficile entre la Céni et les vingt-et-un candidat à la présidentielle qui continuent de rejeter l’utilisation de la machine à voter, qualifié de « machine à tricher » susceptible de favoriser le candidat du parti au pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary, désigné par Joseph Kabila, en août dernier. Par ailleurs, le candidat numéro 7 dans la course à la présidentielle, Alain-Daniel Shekomba Okende a montré récemment à d’autres candidats et à des leaders d’opposition comment la machine à voter (MAV) était programmée pour …