mercredi , 16 octobre 2019
Accueil / Afrique / Présidentielle : Le new deal PALU – FCC

Présidentielle : Le new deal PALU – FCC

Sans vouloir faire l’économie de la turbulence qu’a traversé cette formation politique, son Secrétaire permanent LUGI GIZENGA a annoncé à la presse avoir « donné le mot d’ordre de soutenir Monsieur Emmanuel RAMAZANI SHADARI, à la présidentielle ». Le consigne de vote sera-t-elle suivie d’effet, dans la nouvelle province du Kwilu, bastion historique du Parti Lumumbiste Unifié « PALU » ? Mieux, quelle sera la radioscopie politique au Kwilu ? le parti cinquantenaire garde-t-il la main-mise ? La réponse est affirmative, soutienne, certains experts et observateurs des questions politiques congolaises et du Kwilu.

Après avoir réalisé les élections parlementaires, présidentielles et provinciales en 2006, la RD. Congo est aujourd’hui arrivée au point où l’on a besoin de sortir du concept d’une démocratie électorale et d’établir les vrais piliers d’un Etat de droit : un système politique participatif et compétitif, une culture politique démocratique et un Etat de droit comme garant de ces piliers.

Le « raz de marée » du patriarche Antoine GIZE’ GA (13% de voix) le plaçait arbitre du’ second tour dans la position de « faiseur de roi », confortant la majorité du président KABILA dans un pôle républicain en vue de la conduite des affaires de l’Etat. Fort de son poids politique, la primature revenait d’office au PALU pendant toute la législature.

Une alliance MP/PALU reconduit au cycle électoral de 2016

Aujourd’hui, le pays vit une période cruciale de son histoire avec la tenue des élections, le 23 décembre 2018, avec comme enjeu majeur, l’avènement d’une première alternance démocratique au sommet de l’Etat. La campagne électorale qui pointe à l’horizon sera une période délicate où les partis politiques et regroupements devront relever le défi.

Le rejet de son candidat à la présidentielle par la CENI, suivi de son invalidation par la Cour Constitutionnelle, avait mis fin au rêve à la magistrature suprême du sphinx du PALU / patriarche!

Vers un new deal PALU / FCC à la présidentielle du 23 décembre ?

Sans vouloir faire l’économie de la turbulence qu’a traversé cette formation politique, son Secrétaire permanent LUGI GIZENGA a annoncé à la presse avoir «donné le mot d’ordre de soutenir Monsieur Emmanuel RAMAZANI SHADARI, à la présidentielle ».

Le consigne de vote sera-t-elle suivie d’effet, dans la nouvelle province du Kwilu, bastion historique du Parti Lumumbiste Unifié « PALU » ? Mieux, quelle sera la radioscopie politique au Kwilu? le parti cinquantenaire garde-t-il la main-mise ?

La réponse est affirmative, soutienne, certains experts et observateurs des questions politiques congolaises et du Kwilu. Mais, il y a certains défis à relever :

  • fédérer les énergies et traduire en termes de suffrages l’adhésion des électeurs au programme du candidat FCC
  • lancer la campagne d’explication, de sensibilisation et de mobilisation du peuple du Kwilu au programme du FCC, avec des leaders politiques du terroir comme le ministre du travail MATUKU MEMAS, Willy MAKIASHI, en organisant des meetings populaires dans les chefs-lieux et autres grandes agglomération du Kwilu.

Me Gingunza Gîlembe
Cellule Juridique du PALU

A lire aussi

Pétrole : Il n’y aura pas rupture de stock à travers la RDC ?

Les membres du Groupe professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) tiennent au respect des …

Laisser un commentaire