lundi , 17 décembre 2018
Accueil / Afrique / Vika – Fatshi : Les deux pions de « Kabila » exposés
Fatshi et Vika, les soi-disant opposants de "Joseph KABILA".
Fatshi et Vika, les soi-disant opposants de "Joseph KABILA".

Vika – Fatshi : Les deux pions de « Kabila » exposés

Dernière mise à jour, le 18 novembre 2018 à 03:02

Sous pression de Joseph Kabila [selon une source digne de foi à la majorité présidentielle (MP)], Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe retirent leurs signatures de l’accord signé, dimanche, désignant Martin Fayulu comme candidat de l’opposition à l’élection présidentielle.

Un jour après, le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Félix Tshisekedi retire sa signature de l’accord signé, dimanche 11 novembre à Genève, désignant Martin Fayulu comme candidat de l’opposition à l’élection présidentielle, en République démocratique du Congi (RDC).

Félix Tshisekedi, président de l’UDPS, a cedé à la pression de son parti. Bien qu’ayant pris part active à la réunion de l’opposition qui a porté son choix sur la personne de Martin Fayulu comme candidat commun de lopposition à la prochaine élection présidentielle, Felix Tshisekedi vient de se retracter.

« Je me suis rendu compte que l’acte que nous avons posé à Genève n’a pas été compris par la base« , a dit le leader de l’UDPS sur Top Congo FM. » Par conséquent, je retire ma signature au nom de l’UDPS, de cet accord que nous avons signé à Genève », a-t-il conclu.

Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), a également retiré sa signature de l’accord signé par six autres leaders de l’opposition dimanche, à Genève, portant sur la candidature commune de l’opposition.

Selon une source crédible à la MP contactée par KongoTimes, Vika et Fatshi se sont pliés aux injonctions du président sortant congolais Joseph Kabila.

A lire aussi

Kashala Bonzola : Après-midi cauchemardesque pour Sanga Balende

Comme dans un conte des fées. Le club de Mbuji-mayi s’est vu humilié devant ses …

Laisser un commentaire