lundi , 15 juillet 2019
Accueil / Afrique / RDC : Revue de presse du vendredi 09 Novembre 2018
Front page des Journaux congolais.
Front page des Journaux congolais.

RDC : Revue de presse du vendredi 09 Novembre 2018

Dernière mise à jour, le 11 novembre 2018 à 11:57

L’ouverture ce vendredi de la réunion de l’opposition à Genève qui doit aboutir à la désignation d’un candidat commun pour l’election présidentielle du 23 décembre, l’implication de l’ONU dans la lutte contre Ebola et le meeting jeudi du candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary sont les trois sujets essentiels couchés dans les colonnes des journaux kinois ce 9 novembre 2018.

Candidat commun : Fatshi favori

« Candidat commun : Félix ou Kamerhe », titre AFRICANEWS qui note que Genève livre ses secrets ce week-end. Le trihebdomadaire argumente qu’à quelques heures du coup d’envoi des assises de la capitale de la Confédération helvétique, les nuages sombres qui planaient encore dans le ciel semblent être dégagés au vu de la convergence des vues qui guide désormais la démarche de grosses pointures de l’opposition.

« Il n’est nullement question de bloquer le processus électoral, encore moins d’ouvrir des brèches qui puissent servir d’alibi pour un report éventuel desdites élections », renchérit le journal.

Pour FORUM DES AS, c’est Fatshi qui part favori pour être désigné candidat commun, fort du soutien de six composantes du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement.

« Martin Fayulu, Jean-Claude Mwalimu, Freddy Matungulu, Lambert Kasula, Jean-Baudouin Mayo, Vital Kamerhe, Pierre Lumbi, Christophe Lutundula, Alain Saïdi Kikuakua, Adolphe Muzito, Fidèle Babala, Félix Tshisekedi et Eve Bazaïba vont tous participer à ces échanges, précise le quotidien. Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, eux, sont également attendus à cette rencontre. »

CONGO NOUVEAU parle d’une « réunion de la dernière chance » pour l’opposition à moins de deux semaines du début de la campagne électorale. Sinon, écrit le trihebdomadaire, il faudrait, comme en 2011, dire adieu à ce rêve de candidature commune.

« Face au candidat du pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary, l’opposition voudrait ne pas replonger dans la même erreur du passé », écrit le journal qui, citant quelques indiscrétions, révèle que Katumbi serait favorable à la désignation de Félix Tshisekedi. Ce qui n’est pas le cas pour Jean-Pierre Bemba qui se montrerait favorable à Kamerhe ou Fayulu.

Meeting d’Emmanuel Ramazani Shadary à Mbuji-Mayi

Après l’exploit du Stade Tata Raphaël à Kinshasa, rapporte Forum des As, c’est dans le stade « Kashala Bonzola », de Mbuji-Mayi que le Dauphin de Kabila a drainé des foules.

Le candidat FCC à la présidentielle du 23 décembre prochain, a mis le cap sur la ville de Mbuji-Mayi qui, hier comme aujourd’hui, est le fief de l’UDPS et son défunt chef Etienne Tshisekedi, indique le journal.

Emmanuel Ramazani Shadary a invité les cadres et militants des formations politiques et associations de la société civile membres de cette plateforme de l’espace « Grand Kasaï » à se mobiliser pour une participation active aux scrutins prévus le 23 décembre 2018, rapporte l’Agence congolaise de presse.

Devant une foule immense qui l’attendait sous la pluie, Emmanuel Shadary a confirmé la tenue effective des élections programmées par la CENI, note l’agence. Réputée bastion de l’opposition, ou mieux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), par cette incursion au cœur du Grand Kasaï, analyse La Prospérité, la machine FCC a voulu frapper fort et poser les bases qui vont permettre de rafler des voix dans cette partie importante du pays.

Le choix de Mbuji-Mayi n’est pas un fait du hasard, au contraire, c’est un coup politique qui procède d’une stratégie bien définie, fait remarquer Le Potentiel. Il s’agit de s’attaquer en premier lieu au fief de Félix Tshisekedi, son principal adversaire et l’un des favoris à la candidature commune de l’opposition, indique le quotidien.

Quand INSTANT NEWS remarque que Shadary a été accueilli en « président de la République », L’AVENIR évoque son « triomphe » sous une « pluie de bénédiction ». Pour le journal qui cite un cadre universitaire, après le plein de Tata Raphaël et le show du Pullman Hôtel, il y a de quoi espérer en la victoire du FCC.

Pour Le Phare, les Kasaïens attendent du candidat du FCC des solutions patriotiques. De nombreux chantiers sociaux, économiques, financiers, industriels et environnementaux attendent des solutions patriotiques de la part du dauphin de Joseph Kabila Kabange, explique le journal.

A propos de ces élections du 23 décembre, le n° 25 du 2 au 9 novembre 2018 du Journal du citoyen de l’IFASIC, produit par les étudiants de cette même institution est consacré aux programmes de deux candidats à la présidentielle [Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi].

Implication des Nations Unies dans la lutte contre Ebola

« Riposte contre Ebola : l’ONU et l’OMS affichent un optimisme modéré », titre Le Phare. Le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, et le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanon Ghebreyesus, ont noté la baisse du nombre des cas, l’absence de la peur et le fait que le personnel sanitaire a stoppé la transmission d’Ebola vers Mangina, Komanda …et des pays voisins, rapporte le quotidien.

Mais les deux personnalités, poursuit le journal, ont mentionné les défis à relever, notamment l’apparition probable de nouveaux cas, la mobilité et la forte densité des Kivutiens, la situation sécuritaire, la méfiance des populations, recense le tabloïd.

La situation sécuritaire demeure préoccupante dans les zones où sévit l’épidémie à virus Ebola notamment Beni, devenu l’épicentre de la maladie, fait remarquer Le Potentiel.

Le secrétaire général adjoint des Nations unies et le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé se sont rendus compte des défis qui se posent et empêchent une riposte plus efficace contre l’épidémie. Ils ont suggéré des nouvelles mesures sécuritaires à impact positif sur la riposte, indique le tabloïd.

M. Ghebreyesus a par ailleurs fait savoir que les équipes chargées de la riposte disposent des matériels nécessaires pour endiguer l’épidémie d’Ebola, note Cas-info.ca.

A lire aussi

Fatshi, President de la RDC, lors d'une conférence de presse.

En prônant le pardon : Fatshi souffle le chaud et le froid au risque de consacrer l’impunité

Quand Félix Tshisekekdi implore le pardon divin pour tous ceux qui ont volé, violé, abusé …

Laisser un commentaire