lundi , 24 juin 2019

Archives journalières : 30/10/2018

octobre, 2018

  • 30 octobre

    Emplois fictifs : Bras de fer RN – justice française

    Le Rassemblement national (ex-FN) a obtenu mercredi une demi-victoire dans son bras de fer avec la justice, qui a réduit de moitié la saisie de deux millions d’euros d’aides publiques dans l’affaire des emplois fictifs au Parlement européen. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a validé le principe de cette saisie inédite, ordonnée le 28 juin par les juges d’instruction, mais a réduit son montant à un million d’euros. « Incontestablement c’est une victoire », même si le RN reste « en désaccord sur le fond avec l’existence même de cette saisie », a réagi la présidente du Rassemblement national …

  • 30 octobre

    Élections : UDPS/Tshisekdi ne fait pas cavalier seul

    Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dit Fatshi.

    Dernière mise à jour, le 2 novembre 2018 à 01:33 Kabila n’a jamais voulu de ses élections et que tout report ou boycott, l’arrangent. Kabila en tirerait un autre glissement, qui pourrait déboucher sur des arrangements singuliers. Alors, faut-il prendre le rejet de la machine à voter comme une fin en soi ou comme un moyen de pression ? Dans le premier cas, à quoi servirait cette démarche à deux mois des élections ? N’est-ce pas démobiliser les électeurs, disperser les énergies et éloigner le peuple du vrai centre d’intérêt ? Dans le deuxième cas, quels moyens de contrainte met-on …

  • 30 octobre

    Fraude électorale : Avec ou sans machine à voter en RDC

    Avec ou sans machine à voter, l’Opposition est très proche de réussir l’alternative tant voulue par le peuple congolais au point que même la tricherie ne pourra rien changer à cette détermination. Comment donc se présentent les forces en présence pouvant faire gagner le candidat commun de l’Opposition ? Où sont-elles géographiquement et politiquement constituées ? Comment pourra se faire un report des voix à l’appel de ces sept ténors ? Est-il possible pour le candidat commun de l’Opposition de gagner sans l’apport de l’un ou l’autre ? Le décryptage de la cartographie électorale pour faire gagner le candidat commun …

  • 30 octobre

    Martyr d’un Peuple : Beni, l’horreur d’une barbarie sans nom

    La reprise de service par les présumés rebelles ougandais de l’ADF appelle analyse et commentaire. Dans la mesure où la présence permanente des FARDC à Beni, appuyées par les troupes en grand nombre de la Monusco n’arrive pas à juguler ce qui tend à passer pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Pour la seule année 2018, plus de 235 personnes sont tombées, des villages entiers désertés – la population fuyant l’horreur d’une barbarie sans nom. Quid ? La population de Beni est abandonnée à son triste sort. Pendant ce temps, à Kinshasa, le pouvoir en place …

  • 30 octobre

    Retrait du pouvoir : Merkel, un nouveau chapitre s’ouvre en Allemagne

    Angela Merkel a posé lundi les jalons de son retrait du pouvoir en annonçant que son mandat de chancelière était le dernier et en renonçant à la présidence de son parti, conséquences d’un cinglant revers électoral régional en Allemagne. « Aujourd’hui il est temps d’ouvrir un nouveau chapitre », a déclaré, visiblement émue, Angela Merkel lors d’une conférence de presse à Berlin, confirmant des informations qui avaient fuité auparavant. Son mandat actuel de chancelière entamé en mars, le quatrième depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sera « le dernier », a-t-elle dit. A l’échéance prévue en 2021, elle a dit aussi ne pas …

  • 30 octobre

    Jair BOLSONARO : Un saut vers l’inconnu pour le Brésil

    La jeune démocratie brésilienne a basculé dans l’inconnu lundi au lendemain de l’élection de Jair Bolsonaro, son premier président d’extrême droite depuis la fin de la dictature, qui commençait à préparer la transition vers un régime de rupture. La Bourse de Sao Paulo a accueilli avec prudence l’élection du candidat fraîchement converti à l’ultra-libéralisme, qu’elle avait déjà anticipée en engrangeant 10% en un mois. Elle a même perdu 2,24% en clôture sur des prises de bénéfices après avoir ouvert en hausse de plus de 3%. Le réal a momentanément monté à 3,60 pour un dollar, au plus haut face à …