mardi , 13 novembre 2018
Accueil / Afrique / Linafoot : Le calvaire du FC Renaissance

Linafoot : Le calvaire du FC Renaissance

Le Football Club Renaissance n’arrive toujours pas à décoller en cette 24ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot). Les oranges de Kinshasa ont perdu contre le Daring Club Motema Pembe (0-1), mercredi 17 octobre. Cette rencontre s’inscrivait pour le compte du match avancé de la 6ème journée.

La succession d’épreuves difficiles et de souffrances ne cesse d’ériger domicile dans le chef des supporters renais. Une autre défaite leur est infligée. L’unique but portant la signature de Dago Tshibamba, à la 69ème de la tête, a scellé la partie entre les deux protagonistes qui se regardent comme chiens de faïence, depuis 2014.

Dès la 5ème minute du jeu, Dago Tshibamba, dans le dernier rectangle, a failli ouvrir le score, mais il a été contré en dernière minute par la défense adverse.

Dcmp a dominé les débats dans tous les compartiments durant la première période.

Les Immaculés ne sont toutefois pas arrivés à marquer à cause d’un manque de réalisme criant, assorti de quelques déchets techniques au dernier geste.

A l’image du capitaine Ricky Tulenge, qui a du mal à cadrer ses tirs, excepté son coup franc magistral bien ajusté à la 22ème minute, le portier de l’équipe adverse est souple comme un chat, évitant que la maison orange prenne feu.

Malgré des incursions de l’ancien sociétaire de V.Club, le ghanéen, Bernard Morrison et du nigérian Peter. Pas de but. Les poulains du coach Chiko Mukeba cadrent leur unique tir, à la 26ème Sans danger pour le portier brazzavillois, Muko Barel.

DAGO TSHIBAMBA ALLUME L’UNIQUE MECHE

Après la pause, contre le cours du jeu, le FC Renaissance a loupé de peu l’occasion de marquer. Jérémie Basilua du plat du pied après un centre de gauche vers la droite, trouve la transversale. 

Traoré et Vinny Bongonga sont montés respectivement à la 56ème et 58ème , à la place de Peter et de Morrison. 

De leur côté, le technicien des « jamais sans vous » a effectué aussi quelques changements dont celui de Basilua qui quitte ses coéquipiers à la 64ème.

Cette seconde période est équilibrée, car Renaissance a pris confiance et sait qu’elle peut faire mal d’une manière d’une autre au DCMP.

A la 69ème, Dago Tshibamba alias « Dembélé » a dévié de la tête une frappe d’Arsène Loko. C’était le but, les imaniens chantent « madofolo » pour signifier qu’il y a des pores dans la défense de leurs adversaires. Tel sera le score jusqu’à la fin du match. 

Une autre chanson a ponctué ce succès dans le gradin du stade des Martyrs jusqu’à la place des Artistes.

 » Fibo fibo, Mukuna Ujana, fibo ekiti 100 fc ». Ce qui a insinué que le président Mukuna est maintenant traité comme un petit garçon, les supporters tenant à tout prix à son départ.

RENAISSANCE S’ENFONCE DANS LE GOUFFRE, DCMP SE PORTE A MERVEILLE

Le FC Renaissance est lanterne rouge dans cette D1 avec seulement un point, aucun but marqué en 5 sorties, dont une défaite sur tapis vert face au FC Mont Bleu de Bunia, au stade Tata Raphaël. C’était le dimanche dernier.

Dcmp, contrairement à son adversaire du jour, occupe provisoirement la tête du classement avec 13 points (+6) et seulement un but encaissé, après 5 matches joués. Les poulains du coach Agostinelli viennent d’enregistrer leur troisième victoire d’affilée d’un but à zéro, at home.

Deux autres matches de la Linafoot se sont également disputés hier, mercredi 17 octobre. C’était dans la patrie orientale du pays.

L’AS Nyuki de Butembo a battu l’AS Dragons-Bilima de Kinshasa (1-0), au stade de l’Unité de Goma.

Le transfuge de Dcmp, Emmanuel Bola Lobota sur penalty, a donné la victoire au vainqueur de la dernière Coupe du Congo.

L’OC Muungano de Bukavu a eu raison de la JS Groupe Bazano de Lubumbashi sur le score d’un but à brosse. Likango Mbala était l’unique buteur de la partie. 

(Gloire BATOMENE)

A lire aussi

RDC : Le débat sur la machine à voter refait surface

Une vidéo circule, démontrant le risque de tricherie qui entoure la machine à voter. À …

Laisser un commentaire