mardi , 12 novembre 2019

Archives journalières : 24/10/2018

octobre, 2018

  • 24 octobre

    La Russie renforce la défense antiaérienne syrienne

    Première livraison : la Russie décharge des systèmes S-300 en Syrie

    Dernière mise à jour, le 26 octobre 2018 à 10:57 Israël a mis en garde Moscou lundi sur les conséquences de sa décision de renforcer la défense antiaérienne de son allié syrien à la suite de la destruction par erreur d’un avion russe, dont le Kremlin juge l’Etat hébreu responsable. Une semaine après la destruction d’un Iliouchine Il-20 de l’armée russe au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne répliquant à des frappes israéliennes, la Russie a fait monter d’un cran la tension en annonçant la livraison sous deux semaines de ses missiles S-300 au régime de Bachar al-Assad, …

  • 24 octobre

    Jamal KHASHOGGI : Assassinat politique et prémédité

    Le président américain Donald Trump a dénoncé l’opération de dissimulation des Saoudiens dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, qualifiée de « fiasco total », et les États-Unis ont engagé la révocation des visas des Saoudiens impliqués. Dans la soirée, Donald Trump a affirmé que le prince héritier, avec qui il a dit avoir échangé lundi, lui avait assuré ne pas être impliqué dans le meurtre du journaliste. « Il a fermement dit qu’il n’avait rien à voir avec cela, c’était à un niveau inférieur », a déclaré le président américain lors d’une réunion avec des chefs militaires. Le président américain Donald Trump a …

  • 24 octobre

    Lubumbashi : « Kabila » barre la route à l’opposition, Boma next

    Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA, lors d'une conférence de presse.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 08:14 Plusieurs opposants de Kinshasa avaient fait le déplacement pour Lubumbashi en soutien au meeting initiatié de la plateforme politique Ensemble samedi le 13 novembre. Ils ont été empêchés par la police. Même la réunion prévue avec le coordonnateur provincial de la plateforme Ensemble pour le Changement Kyungu wa Kumwanza et les délégués des partis politiques de l’opposition partis de Kinshasa, n’a pas eu lieu à Lubumbashi. Un dispositif de sécurité avait alors été déployé autour de la résidence de Kyungu. Les partis et regroupements politiques de l’opposition dans la ville …

  • 24 octobre

    Fonds spécial d’assistance humanitaire activé pour les expulsés d’Angola

    « Le gouvernement a décidé d’actionner le Fonds Spécial d’assistance humanitaire en faveur des compatriotes aussi brutalement expulsés et de dépêcher des délégations de haut niveau sur tous les sites où ils se trouvent déployés à ce jour ». Ce n’est pas tout. « Le Gouvernement a instruit les ministères sectoriels d’accélérer la mise en mise en œuvre des mesures qu’ils ont adoptées en vue de permettre aux Gouverneurs des provinces concernées d’assurer la survie, l’encadrement et l’évacuation vers leurs localités d’origine de nos compatriotes ainsi expulsés dans un délai raisonnable ». Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. …

  • 24 octobre

    Angola : Des expatriés Congolais expulsés comme des bêtes

    Dernière mise à jour, le 28 octobre 2018 à 12:42 Les nouvelles en provenance des zones frontalières avec l’Angola ne sont pas rassurantes. Les Congolais refoulés d’Angola depuis le début du mois d’octobre continuent d’affluer dans les cités frontalières avec l’Angola, aussi bien dans le Kasaï que dans le Kongo Central. Le gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, a affirmé le vendredi dernier qu’au total 188 720 Congolais refoulés d’Angola sont arrivés dans sa province, entre le 1er et le 11 octobre, et 97 000 parmi eux vivent à Kamako. Mais, il n’y a pas que ce poste frontalier où ces …

  • 24 octobre

    Élections RDC : Il n’y a pas de dialogue et de coopération au niveau de la CENI

    Jean-Pirre Bemba [cravate rouge], chairman du MLC.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 08:03 Pourquoi encourage-t-il ses militants à prendre part à la marche du 26 octobre ? Le chairman du MLC explique que c’est « parce que d’abord la CENI, principalement la présidence du bureau de la CENI sont sourds à l’appel de la population, des cadres et des candidats aux différentes élections, qui sont en train de se plaindre de ce qu’on appelle aujourd’hui la ‘’machine à tricher’’ (machine à voter), et surtout les noms des dix millions d’électeurs fictifs qui est déjà mis en place pour pouvoir déjà faire gagner le …

  • 24 octobre

    RDC : Implosion sociale à Beni

    La ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, se trouve visiblement au bord de l’implosion sociale. En effet, les manifestations de protestation des élèves de cette agglomération contre l’insécurité, lancées le mercredi 10 octobre 2018, avec des marches de colère, avec conséquence la paralysie des activités commerciales et administratives et pour point de chute la Mairie, se sont poursuivies jeudi 11 octobre. Si le mercredi, aucun incident n’a été déploré, jeudi par contre, les jeunes manifestants en bleu-blanc se sont affrontés aux forces de police qui ont tenté de les échauffourées. Lors de ces affrontements, on a enregistré un …

  • 24 octobre

    Fatshi – Vika : Le dernier verrou de l’Opposition pour résister à la vague du FCC de « Kabila »

    Dernière mise à jour, le 26 octobre 2018 à 10:59 L’un évolue dans l’ombre de son défunt père, dont il a hérité le parti au terme d’un congrès organisé à Kinshasa. L’autre est sorti du moule de la Majorité au pouvoir dont il a été l’un des plus grands chantres, avant d’être banni de la cour. Le premier, c’est Félix Tshisekedi, dit Fatshi, président de l’Udps et candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018. Le second, c’est Vital Kamerhe, dit Vika, président de l’UNC, également prétendant au trône présidentiel. Dans l’opinion, on les considère comme le dernier verrou de …

  • 24 octobre

    Mushikiwabo à l’OIF : Kigali s’impose sur le plan international

    Dans 24 ans de pouvoir à Kigali, Paul Kagame travaille assidument à placer ses compatriotes dans les organisations internationales. Il s’agit entre autres de Patrick Mazimpaka, vice-Président de la Commission de l’Union Africaine; Mme Nsendanyoye, Directeur général adjointe de l’Organisation mondiale du Commerce; Rutayisire, Directeur général adjoint du Fond monétaire international (FMI) chargé de l’Afrique; Donald Kaberuka, Président du Groupe de la Banque africaine de Développement et enfin de Mme Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’OIF. L’élection la semaine dernière de Mme Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda au poste prestigieux du Secrétaire Générale de l’Organisation internationale de la …