mercredi , 17 octobre 2018
Accueil / Afrique / Meeting : Chapeau bas aux militants de l’Opposition congolaise

Meeting : Chapeau bas aux militants de l’Opposition congolaise

La foule a communié avec ses leaders. Pas d’incident majeur à déplorer. Avant, pendant et après ce rassemblement de l’Opposition. Mention spéciale aux organisateurs du meeting, en particulier au MLC de Jean-Pierre Bemba qui en adossait la responsabilité. Chapeau bas aux militants ou combattants -c’est selon- qui ont fait globalement montre de civisme et donc de discipline. Fière chandelle à la Police qui, comme lors de deux précédents rassemblements de l’Opposition place Sainte Thérèse à N’Djili, a su encadrer avec professionnalisme la grand-messe du boulevard Triomphal. Tout le monde a donc gagné. Tout bénef pour le pays.

Le meeting de l’Opposition a bel et bien eu lieu en plein cœur de Kinshasa. Les principaux opposants ont parlé. Les uns directement et les autres par vidéo-conférence. Au passage, chacun pensera ce qu’il veut de la prestation des opposants. Collectivement comme individuellement. Là n’est pas le sujet. La foule a communié avec ses leaders. Pas d’incident majeur à déplorer. Avant, pendant et après ce rassemblement de l’Opposition.

Mention spéciale aux organisateurs du meeting, en particulier au MLC de Jean-Pierre Bemba qui en adossait la responsabilité. Chapeau bas aux militants ou combattants -c’est selon- qui ont fait globalement montre de civisme et donc de discipline. Fière chandelle à la Police qui, comme lors de deux précédents rassemblements de l’Opposition place Sainte Thérèse à N’Djili, a su encadrer avec professionnalisme la grand-messe du boulevard Triomphal. 

Tout le monde a donc gagné. Tout bénef pour le pays.

Lorsqu’une manif de l’opposition se déroule sans anicroche, la démocratie en sort renforcée. Comment alors ne pas s’en féliciter.

Reste à espérer que cette dynamique positive par rapport à l’abc des libertés fondamentales s’installe dans la durée et surtout gagne en espace. Car, Kinshasa n’étant pas toute la RDC, la belle note écrite dans la capitale sonnerait comme une symphonie démocratique inachevée si elle ne s’entendait pas en provinces. En clair, se rassembler dans le respect des dispositions légales devrait être la règle partout dans le pays. 

En cette veille de la campagne électorale, toutes les forces politiques et sociales devraient s’exprimer sans entraves. C’est la condition sine qua non d’un scrutin démocratique. Autrement, sur base de quoi les citoyens formuleraient leurs choix s’ils ne savent même pas qui est qui, qui a fait quoi et qui propose quoi pour le futur du pays. 

(José NAWEJ)

A lire aussi

HCR : Assistance en cash pour les réfugiés et déplacés en RDC

Le HCR vient d’achever une distribution d’argent d’envergure à plus de 17 600 personnes déplacées …

Laisser un commentaire