lundi , 10 décembre 2018
Accueil / Afrique / Prix Nobel de Mukwege : Une consécration suprême et une épée de Damoclès sur « Kabila »
Denis MUKWEGE et ses infirmiers, célébrations de son Prix Nobel de la Paix 2018.
Denis MUKWEGE et ses infirmiers, célébrations de son Prix Nobel de la Paix 2018.

Prix Nobel de Mukwege : Une consécration suprême et une épée de Damoclès sur « Kabila »

Dernière mise à jour, le 10 octobre 2018 à 03:52

Cette récompense est une fierté nationale pour tous les congolais qui se reconnaissent dans le combat mené par le Dr Denis Mukwege en dénonçant vivement  les violences sexuelles de masse et la pauvreté dans un pays de paradoxe où une minorité des gens s’est outrageusement enrichie et 80 % de la population ne bénéficient pas de la redistribution des richesses. Ce prix est bien entendu l’aboutissement d’un long combat que Denis Mukwege a mené depuis les années 1987 et la victoire pour toutes les femmes congolaises particulièrement victimes des dégâts physiques et psychologiques. C’est aussi un séisme politique qui fait trembler une classe politique congolaise mafieuse.

Aux congolais de s’approprier le modèle du Dr Denis Mukwege

Ce prix a une résonance forte auprès de congolais à telle enseigne que l’euphorie demeure grande aujourd’hui en Rdc  et sur le plan international . C’est surtout le plaidoyer d’un courage politique personnel malgré de menaces de mort qui ont pesé sur le docteur. D’ailleurs il y a presqu’ un an que le médecin directeur adjoint de l’hôpital de Panzi où exerce le Dr Denis  Mukwege a été assassiné.Mr Kabila et tout son clan doivent se sentir très coupables et comptables de la criminalité de masse en Rdc et de la grave pauvreté sévissant au pays. En juillet dernier, le docteur appelait les congolais à << lutter pacifiquement pour libérer le pays plutôt de miser sur les élections prévues le 23 décembre dont on sait  d’avance qu’elles seront falsifiées >>.

Face à la recrudescence de la violence par des groupes rebelles dans l’est de la Rdc et à l’impunité érigée en système politique, ce prix est une sonnette d’alarme sur le pourrissement de la situation politico-économique et sécuritaire. Une consécration qui doit raisonner fort et éveiller les consciences des congolais pour hic et nunc s’assumer pour le changement de système politique incarné par un président demeurant au préalable le plus grand prédateur du monde . Ce prix impactera davantage la société civile congolaise en cette période grave de pré-électorale et post-électorale si les élections auront lieu !

Les élections ne sont pas une finalité

Dans cette perspective de la lutte contre une élite corrompue étalant ses attributs de richesse éhontée et s’accrochant mordicus au pouvoir, le Dr Denis Mukwege demande que les congolais s’assument pour que la page Kabila soit définitivement tournée puisque le système mis en place  est une photocopie  d’un cartel des mafieux accédant  seulement au pouvoir pour créer des empires financiers. A quoi servent d’organiser des élections dont les résultats sont connus d’avance et qui pérennisent un système de prédation ? La problématique de la démocratie en Rdc réside dans l’état d’esprit des acteurs politiques et dans la perception des valeurs démocratiques demeurant universelles et inaliénables. A fortiori il est impératif que les congolais sachent avec Kabila ou son dauphin, ils ne sauront jamais vivre décemment.

Le combat politique du Dr Denis Mukwege restera inscrit dans les annales  de l’histoire congolaise et ce prix nobel boostera  davantage la dynamique de changement que défendent les activistes congolais de droits de l’homme ou tous ceux qui veulent que Kabila dégage. Face à la mauvaise volonté d’organiser des élections crédibles, ce prix mobilisera les congolais à quintupler leur intérêt sur le processus électoral. 

Cette consécration suprême est une lueur d’espoir qui brille sur le Congo. C’est un exemple de lutte politique faite d’abnégation et d’obstination et cela illustre à suffisance que la communauté internationale n’est jamais restée sourde aux violences sexuelles de masse comparées aux armes de destruction massive se déroulant en Rdc. Cela vient aussi renforcer les convictions de tous ceux qui sont impliqués de différentes manières dans la libération du peuple congolais contre l’exploitation du citoyen par un groupe des gens. De l’impunité au sommet de l’Etat, de la fraude, du détournement de fonds, du trafic d’influence, du blanchissement d’argent, des associations criminelles et de la prédation des ressources minières, voilà l’image de Kabila et sa famille politique contrairement au Dr Denis Mukwege qui incarne un visage d’alternance politique par une nouvelle génération politique s’enracinant à fortiori sur un nouvel état d’esprit.

(Prof. Florent Kaniki)

A lire aussi

RDC : Augmentation du taux de mortalité des enfants malnutris

Le taux de mortalité des enfants souffrant de malnutrition à Masisi, dans le Nord-Kivu, est …

Laisser un commentaire