lundi , 22 juillet 2019
Accueil / Afrique / RDC : Ce n’est pas l’orient ni l’occident qui viendra sauver le processus électoral
Ace Magashule, Secrétaire général de l’ANC - African National Congress.
Ace Magashule, Secrétaire général de l’ANC - African National Congress.

RDC : Ce n’est pas l’orient ni l’occident qui viendra sauver le processus électoral

Dernière mise à jour, le 27 septembre 2018 à 12:02

Une délégation de l’Opposition congolaise, a échangé, mardi 18 septembre 2018, avec une délégation de l’ANC (African National Congress), conduite par son Secrétaire général, Ace Magashule. Leurs échanges ont porté essentiellement sur l’état du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo. Au regard des velléités de dérapage qui le menacent, l’Opposition congolaise a sollicité l’implication du parti au pouvoir en Afrique du Sud et, implicitement, du gouvernement sud-africain, pour qu’ils puissent user de leur influence auprès des hommes au pouvoir à Kinshasa et de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), afin que le peuple congolais ait des élections réellement libres, démocratiques, transparentes, inclusives et apaisées.

La délégation de l’ANC a reconnu la pertinence de la démarche de l’opposition congolaise ainsi que le risque, pour la RDC, de basculer dans l’anarchie et le chaos, dans l’hypothèse où la crise politique actuelle n’était résolue sous le bénéfice de l’urgence, notamment par la tenue des élections.

Il convient de noter qu’en l’absence de son président, l’UDPS est représentée en Afrique du Sud par Gilbert Kankonde tandis que l’UNC de Vital Kamerhe l’est par Makelele. A en croire Peter Kazadi, conseiller de Félix Tshisekedi, ce dernier n’a pu effectuer le déplacement de Johannesburg à cause de son calendrier trop chargé. Quant à Baudouin Mayo, Secrétaire de l’UNC, il a justifié l’absence de Kamerhe par l’expiration du délai de validité de son passeport diplomatique, dont le renouvellement connaît un blocage d’ordre administratif. Il a rappelé que l’intéressé est bénéficiaire de ce type de passeport en raison de son statut d’ancien président de l’Assemblée Nationale.

COMMUNIQUÉ CONJOINT ENTRE L’ANC ET LA DÉLÉGATION DES PARTIS DE L’OPPOSITION CONGOLAISE

La délégation de l’ANC conduite par son Secrétaire Général a rencontré ce 18 septembre 2018 la délégation des six partis et regroupements politiques de l’Opposition congolaise.

La délégation des partis et regroupements de l’Opposition congolaise a exposé à l’ANC la situation politique qui prévaut en RD Congo à la veille des élections générales.

Elle a exprimé le vœu de voir l’ANC poursuivre son rôle dans la recherche de la paix et de la stabilité en RD Congo.

La délégation des partis et regroupements de l’Opposition voit l’ANC comme un acteur majeur étant donné son implication historique dans la résolution des problèmes de la Région.

L’ANC a exprimé sa préoccupation sur la situation qui prévaut en RD Congo, qui si elle n’est pas résolue en urgence, peut conduire le pays au chaos, à l’instabilité et à la violence.

L’ANC se réjouit de bonnes relations qu’elle entretient avec le peuple et le gouvernement congolais et en vertu de cela, elle invite le gouvernement sud-africain à œuvrer avec le Gouvernement congolais et la SADC pour la tenue des élections qui répondent aux prescrits du Protocole de la SADC sur les élections.

Le principal objectif du Protocole de la SADC consiste à promouvoir la tenue et l’observation d’élections basées sur les valeurs et principes partagés de Démocratie, d’Etat de Droit et de respect des Droits de l’Homme.

L’ANC soutient le principe de la tenue des élections libres, transparentes, inclusives et apaisées en République Démocratique du Congo.

Pour l’ANC :

ACE Magashule
Secrétaire Général de l’ANC

Pour la délégation congolaise :

Dynamique – Martin Fayulu
Ensemble – Moïse Katumbi
MLC – Jean-Pierre Bemba
Nouvel Elan –Adolphe Muzito
UDPS – Félix Tshisekedi
UNC – Vital Kamerhe

A lire aussi

RDC : Qu’attend Fatshi de prendre des mesures draconiennes devant l’aggravation d’Ebola à l’Est ?

Dernière mise à jour, le 20 juillet 2019 à 10:42 Il est impératif aujourd’hui de …

Laisser un commentaire