jeudi , 18 octobre 2018
Accueil / Afrique / La RDC et ses martyrs 19 septembre

La RDC et ses martyrs 19 septembre

De nombreux Congolais et Congolaises étaient tombés, le 19 septembre 2016, à Kinshasa comme dans les principales villes du pays, sous les balles meurtrières des forces de l’ordre, alors qu’ils étaient descendus dans les rues pour protester pacifiquement, contre la non convocation de l’électorat par la Ceni, alors que les 90 jours réglémentaires pour le compte à rebours venaient d’être entamés. Ces martyrs de la démocratie avaient répondu à l’appel de feu le président de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), Etienne Tshisekedi qui, en guise d’avertissement au Président de la République, avait inventé la formule du « 1er carton jaune » pour lui rappeler qu’il devait rendre le tablier le 19 décembre 2016, date d’expiration de son second et dernier mandat. Le même avertissement s’adressait à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) qui, à 90 jours de la date retenue pour la tenue de l’élection présidentielle, selon le calendrier rendu public en février 2015, n’avait toujours pas convoqué le corps électoral, violant ainsi la volonté du législateur.

Ce parti de l’Opposition avait été singulièrement frappé avec l’incendie de son siège par un commando militaire non identifié, dans lequel étaient morts, calcinés, sept combattants chargés de la sécurité des lieux.

En souvenir de tous les compatriotes qui avaient versé leur sang pour le respect de la Constitution et l’alternance démocratique au pouvoir, l’UDPS organise, ce mercredi 19 septembre 2018, dans sa permanence de la commune de Limete, une journée d’hommage en leur mémoire. Selon un communiqué remis hier à la presse, ce temple de la démocratie sera ouvert au public dès 9 heures du matin et restera à leur disposition jusqu’à la tombée de la nuit.

En cette journée de recueillement, il est prévu des témoignages des survivants de cette tragédie, mais aussi des cadres et combattants de l’UDPS ainsi que ceux d’autres forces politiques et sociales de l’Opposition, des débats autour des enjeux politiques de l’heure, des messages, etc.

On attend naturellement un message fort soit du président du parti, Félix Tshisekedi, absent de Kinshasa jusqu’hier, ou du Secrétaire général Jean-Marc Kabund. L’UDPS compte sur la nombreuse participation des Kinoises et Kinois pour honorer la mémoire de leurs frères et sœurs morts pour barrer la route à un troisième mandat du Chef de l’Etat.

(avec Kimp/lePhare)

COMMUNIQUÉ

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS/TSHISEKEDI en sigle, informe l’opinion tant nationale qu’internationale en général, et, en particulier, les combattants et les sympathisants du Parti, qu’elle organise ce mercredi 19 septembre 2018, à partir de 9h00, à sa Permanence, sise au numéro 2600 du Petit Boulevard LUMUMBA dans la Commune de Limete, une journée commémorative en l’honneur de ses membres et de tous les compatriotes tombés les 19 et 20 septembre 2016 sous les balles du pouvoir dictatorial honni encore en place en RDC.

Le tort pour lequel nos vaillants combattants ont été sauvagement massacrés n’a été que le fait de dénoncer la violation de la Constitution de la République et de réclamer la convocation en temps utile du corps électoral, tel qu’attendu conformément à la Constitution, à savoir, 90 jours avant la fin du mandat de M. Kabila censé intervenir le 19 décembre 2016. Leur sang a coulé et, aujourd’hui deux ans après, la tenue des élections crédibles demeure encore hypothétique. Il est impérieux que tous nous nous en souvenons.

Voilà pourquoi l’UDPS/TSHISEKEDI convie tous ses membres, tous les compatriotes ainsi que toutes les personnes éprises de paix, à venir, avec à la main fleur et cierge allumé, pour témoigner leur reconnaissance envers ceux des nôtres qui ont payé de leur vie le combat pour le triomphe d’un Etat de droit, ainsi que l’instauration d’une véritable démocratie en République Démocratique du Congo Tenons bon, l’UDPS/TSHISEKEDI vaincra.

Fait à Kinshasa, le 17/09/2018

Secrétaire National Chef de Département
Simon André Kalenga T.K.

A lire aussi

CENI-RDC – Candidats : La rupture est consommée

Entre la Céni et les candidats présidents de la République en République Démocratie du Congo …

Laisser un commentaire