vendredi , 14 décembre 2018
Accueil / Afrique / Demi-finale : Vita Club prêt à affronter Al Masry
Joueurs de l'As Vita Club, lors d'un match de foot.
Joueurs de l'As Vita Club, lors d'un match de foot.

Demi-finale : Vita Club prêt à affronter Al Masry

Dernière mise à jour, le 27 septembre 2018 à 08:30

L’AS Vita Club prolonge de 6 jours son séjour en terre marocaine. L’équipe Kinoise y reste pour préparer ses matches de demi-finales de la coupe de la Confédération prévus les 3 et 24 octobre prochain, a-t-on appris mardi 25 septembre auprès des services de communication des Dauphins noirs de Kinshasa.

Vita Club en demi-finale de la Coupe de la Confédération

L’AS V. Club de Kinshasa s’est hissée pour les demi-finale de la Coupe de la Confédération, grâce à son match nul ramené du Maroc, dimanche 23 septembre devant la Renaissance Sportive de Berkane (1-1).

Fortunes diverses pour les deux clubs engagés en Coupes interclubs de la Confédération africaine de football (Caf). L’Association Sportive Vita Club de Kinshasa se frottera à la formation égyptienne d’Al Masry pour le compte des demi-finale de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération. Ce, grâce à son match nul ramené du Maroc, dimanche 23 septembre devant la Renaissance Sportive de Berkane (1-1). Les Corbeaux de Lubumbashi ont quant eux été éliminé à domicile face à Primeiro do Agosto d’Angola, après avoir concédé le nul d’un but partout.

L’AS V. Club de Kinshasa s’est hissée pour les demi-finale de la Coupe de la Confédération. Pourtant les Dauphins Noirs de la capitale sont cueillis à froid. Dès la 5ème minute, l’international burkinabé, Alain Traoré envoie le cuir au filet de la tête suite à un coup franc tiré côté droit.

Les supporters du stade municipal de Berkane exultent et croient déjà en la qualification. Deux minutes après l’ouverture du score, les Oranges de Berkane trouvent le petit filet.

A la 16ème minute, battu, le poteau sauve la cage gardée par le portier Lukong de V. Club. La seule action dangereuse à mettre dans le chef des visiteurs vient de l’artificier-maison, Jean-Marc Makusu, à la 23ème minute.

Tout au long de la première partie,les marocains exercent une forte pression sur les congolais et siègent leur camp sans trouver de nouveau. Mais ils ne trouvent pas de nouveau le chemin de filet.

L’arbitre zambien, Jany Sikazwe renvoie les deux protagonistes sur le score d’un but à brosse.

Dès la seconde période, le coach Florent Ibenge monte DharlesKalonji en lieu et place de Serge MukokoTonombe pour colmater les brèches mais sans succès.

La RSB démarre les dernières 45 minutes avec une vitesse de croisière. Une copie parfaite de l’entame du match.

Les vert et noir sont malmenés, dépaysés voire poussés dans leur dernier retranchement. Alain Traoré et le togolais Kodjo font très mal à la défense de V. Club.

LE PORTIER NELSON LUKONG, LE DERNIER REMPART DE V.CLUB

Les actions chaudes se multiplient de part et d’autres dans la surface de vérité de V. Club. Le gardien camerounais,Nelson Lukong s’érige en dernier rempart et enraye à lui seul une ribambelle de frappes et incursions de l’équipe adverse.

Le vainqueur de la dernière Linafoot est malade comme un chien mais ne pousse pas encore son ultime soupir.

Sentant le danger qui ne cesser de guetter son équipe, Ibenge effectue un double changement, à la 77ème et 78ème minute. L’ailier droit Chadrack Muzungu remplace Jésus MulokoDucapel et NgoyEmomo est entré en lieu et place de Noël Mukoko Batezadio.

Cinq minutes seulement après son entrée soit à la 83ème minute, l’ancien joueur de Shark Club 11,NgoyEmomo a raté de peu l’égalisation ‘après un centre de Fabrice Ngoma.

A la 86ème minute,après avoir effacé un défenseur du côté droit, ChadrackMuzungu trouve Fabrice Ngoma qui remet les pendules à l’heure au grand désarroi du public de la RSB.

Il exécute les pas de danses de l’opus « pinçage » de l’artiste congolais, Fabrice Mbuyulu dit Fabregas.

Plus rien ne sera marqué après, en dépit des quatres minutes de temps additionnel.

L’AS V. Club se hisse en demi-finale de la Coupe de la Confédération. Le seul club congolais encore en lice en Coupes interclubs de la Caf affrontera Al Masry d’Egypte.

Le club du pays des Pharaons a éliminé l’USM Alger d’Algérie. Il a battu les Algérois en aller et retour en raison d’un but à zéro à chaque match.

Le match aller aura lieu début octobre en terre égyptienne et le match retour à Kinshasa, au stade des Martyrs.

Le samedi 22 septembre, le TP Mazembe était dans l’incapacité de se qualifier en demi-finale. Les poulains du coach Pamphile Mihayo se sont heurtés aux rouge et noir de Luanda. La bande à Bobo Ungenda les a accrochés.

Les noir et blanc ont loupé deux penalties. D’abord par Ben Malango avant la pause puis par Mputu Trésor en début de la seconde partie.

Le portier angolais a donné du fil à retorde au quintuple champion de la C1.

VITA CLUB CORRIGE BERKANE

Vita Club a réalisé le plus dur en s’imposant par un score de 3-1 face à la Renaissance Sportive de Berkane (RSB) du Maroc dimanche 16 septembre. Un match qui avait pourtant mal débuté pour les Congolais qui ont concédé un but dès la 24ème minute (Azziz). Deux buts de l’inamovible Jean- Marc Makusu et du défenseur Djuma Shabani ont permis aux Dauphins Noirs de l’emporter au stade des Martyrs de la Pentecôte.

En Ligue des Champions, le Tout-Puissant Mazembe a concédé le match nul de zéro but partout à Luanda face à Primeiro Do Agosto, au stade du 11 Novembre.

Les poulains du coach Florent Ibenge ont eu un mental d’acier pour renverser la vapeur pour le match aller des quarts de finale de la Coupe de la Confédération.

Ils étaient cueillis à froid avant l’heure de jeu. A la 24ème minute, Aziz ouvre le compteur but des Marocains de Renaissance de Berkane au stade des Martyrs. Dans les gradins des supporters de V.Club l’ambiance est de deuil. Alors que dans la camp adverse, c’est la fête des frères ennemis.

Avant la pause le buteur providentiel de V.Club Jean-Marc Makusu ouvre la marque à la 44ème minute d’une frappe. 

Après les citons, le meilleur buteur de la 23ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot) récidive en marquant de la tête à la 57ème minute.

Pendant l’ultime quart d’heure du match, le latéral droit transfuge du FC Renaissance,Djuma Shabani scelle l’issue du match à la 78ème minute. 

Les « bana vea » jubilent au rythme des « fibo soso ya bonane » comprenez « fibo : les Oranges de Berkane, le fameux poulet que bon nombre de ménages congolais préparent pendant la fête du Nouvel an ».

Question de répondre les voisins de l’autre bout du stade venus supporter le club du royaume chérifien.

Fort de ses deux buts, V.Club effectuera son voyage dans la quiétude tout en ne dormant par sur les lauriers. Le second acte aura lieu le dimanche 23 septembre soit une semaine.

Le vendredi 15 septembre, les Corbeaux du TP Mazembe ont fait jeu égal dans la capitale angolaise face aux rouge et noir de Primeiro d’Agosto. A la fin du match, un triste zéro zéro dans un stade du 11 novembre rempli comme un oeuf.

Les poulains de Pamphile Mihayo au regard de ce nul vierge, un couteau à double tranchant dans le monde du football doit s’extirper de ce piège des coéquipiers du défenseur congolais, Bobo Ungenda. 

L’équipe de la capitale du cuivre est appelée à finir tout le boulot dans le chaudron de Kamalondo. Le match retour est prévu la semaine prochaine. .En cas de qualification, Mazembe affrontera, le vainqueur de la double confrontation Etoile Sportive du Sahel-Etoile Sportive de Tunis dans le choc de la Tunisie. 

(avec Gloire BATOMENE)

A lire aussi

RDC : Les Unes de l’actualité du jeudi 13 décembre 2018

La déclaration de la cheffe de la MONUSCO condamnant les violences enregistrées lors de la …

Laisser un commentaire